Quelles différences entre les peintures fluorescentes et phosphorescentes ?

Peinture Fluo
Entre peintre fluorescente et peinture phosphorescente, la confusion est souvent faite. Pourtant, il est simple de les distinguer : la luminosité est beaucoup plus rapide, mais moins longue quand on a affaire à une peinture fluorescente. Voici comment faire pour ne plus les confondre !

Ces deux peintures font partie des peintures techniques qui permettent en plus de créer différents rendus. Les effets obtenus, ainsi que les caractéristiques sont très différents.

La peinture fluorescente : ses caractéristiques

C‘est sans doute la plus connue, car elle est utilisée dans diverses situations et bien souvent dans la chambre des enfants. C’est un élément qui réagit à une lumière ultraviolette qui est également appelée lumière noire ou blacklight en anglais.

La peinture fluo en est un parfait exemple.

Comment ça marche ?

Les rayons ultraviolets de la lumière noire sont absorbés et ensuite, ils sont émis par les éléments qui réagissent à ce type de lumière. C’est pour cette raison que la lumière fluorescente est visible dans le noir.

La peinture fluo est utilisée pour créer des ambiances particulières durant les soirées, dans les bars, les festivals ou les boites de nuit. Ce sont les endroits obscurs qui lui assurent la meilleure visibilité.

Ses caractéristiques :

La peinture fluorescente contient bien entendu un pigment très lumineux.

L’effet fluorescent est présent dans la nature sur certains champignons. On le retrouve également sur des éléments de la vie quotidienne comme les gilets de sécurité.

La peinture fluo est visible de jour.

Elle existe en peinture acrylique.

Les couleurs les plus souvent utilisées sont : le jaune , le rose, le vert, le bleu et l’orange.

Elle réagit à la lumière noire. Dans ce cas, certaines couleurs changent. Le jaune devient vert, le bleu s’éclaircit, le blanc tire sur le bleu.

Ce type de peinture existe sous différentes formes : acryliques, aérosols acryliques, surligneurs, marqueurs de peinture.

On les appelle couleur fluo, reflex ou néon.

On les trouve dans les magasins spécialisés ou les boutiques dédiées aux beaux-arts.

Peinture Fluorescente
© istock

La peinture phosphorescente : ses caractéristiques

Contrairement à la peinture fluorescente qui s’illumine durant tout le temps, la peinture phosphorescente a un effet qui dure moins longtemps. Elle s’imprègne de lumière et ensuite, une fois dans l’obscurité, elle la diffuse. Le principe permet d’illuminer la soirée, mais comme il ne dure pas,  celle-ci ne vous réveillera pas au milieu de la nuit.

Voici quelques caractéristiques de cette peinture spécifique :

Elle est invisible : sa discrétion durant la journée est un réel atout en sa faveur. Vous ne verrez les effets qu’une fois que la nuit est tombée. Elle crée alors une atmosphère toute particulière.

Ces produits sont de très haute qualité et les effets luminescents de ce type de peinture ne s’estompent pas avec le temps. Elle présente une durée de vie très longue puisqu’elle peut avoisiner les 15 ans. Une fois posée, elle n’a donc pas besoin d’être rafraîchie très souvent.

Sa luminescence s’estompe au bout de quelques heures ou quelques minutes, une fois que la pièce est plongée dans l’obscurité totale. Dès qu’elle n’est plus alimentée par une source lumineuse, elle n’a plus la capacité de se recharger et donc de renvoyer la lumière.

Vous avez maintenant toutes les informations concernant cette peinture spécifique et même atypique. Il faut pour bénéficier de tous ses effets que la pièce soit parfaitement sombre. Ne laissez pas vos volets ouverts qui donneraient sur les éclairages publics par exemple. Sachez également que la peinture phosphorescente absorbe aussi bien la lumière naturelle que la lumière artificielle.

La peinture phosphorescente est présente dans le milieu naturel, c’est le cas par exemple des vers luisants.

La luminescence est limitée dans le temps

De jour ou quand elle est éclairée par une source lumineuse, son aspect est incolore et parait transparent ou blanchâtre.

Appliquées en couches épaisses, les peintures phosphorescentes bleues ou vertes peuvent être visibles, même sous un éclairage naturel.

Vous les trouverez facilement dans les boutiques spécialisées sur internet ou physiques et dans les magasins dédiés aux beaux-arts.

Pour un rendu optimal :

Il faut un éclairage de qualité, mais également que celui-ci soit naturel ou artificiel et une exposition longue, lui permettant d’absorber un maximum de lumière.

Il est préférable de l’appliquer en couches assez épaisses, mais il faut rester vigilant pour ne pas altérer les couleurs déjà posées.

Il est recommandé de les poser plutôt sur un fond clair, et c’est encore plus vrai pour les gels.

Le résultat n‘est possible que dans l’obscurité.

Ce type de peinture est présente sous différentes formes : gel, bombe aérosol ou peinture.

On parle de peinture phosphorescente ou luminescence.

Le choix de couleurs est assez limité.

Peu de marques en fabriquent aujourd’hui.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.