Comment percer comme un pro ?

Percer des Trous comme un pro
Vous avez des travaux de perçage mais vous n’y connaissez vraiment rien en bricolage ? Découvrez notre guide complet pour percer comme un pro.

Techniques et accessoires

Une perceuse électrique avec mandrin de 10 mm de capacité suffit pour la plupart des travaux courants, si elle est équipée d'un système à percussion et d'un variateur de vitesse mécanique ou électronique. Avec un tel outil, muni d'une mèche appropriée, vous pouvez percer le métal, le bois, la pierre, le béton.

Une perceuse de 600 à 700 W convient pour les travaux domestiques. Pour des perçages de petits diamètres (de 1 à 8 mm) une perceuse de 300 W est souvent plus utile : son poids et sa petite taille lui permettent de se faufiler partout.

Pour de gros travaux, vous aurez besoin d'une puissance de 1000 W et plus avec un mandrin acceptant des diamètres de 13 ou 15 mm.

Les perceuses à vitesse variable et unies d'un dispositif d'inversion sens de rotation ont l'avantage de pouvoir servir de visseuse-dévisseuse, ou de permettre le dégagement facile d'une mèche bloquée simplement en inversant le sens de rotation.

L'achat d'un marteau perforateur se justifie si vous devez faire de nombreux perçages dans la pierre, les briques ou le béton.

Les perceuses à percussion

Plus efficaces que les perceuses à percussion, les perforateurs s'utilisent avec des mèches spéciales et percent plus rapidement, plus proprement et surtout beaucoup plus facilement. Eux seuls sont en mesure de percer les bétons vibrés que l'on trouve dans la plupart des immeubles modernes. Le mandrin spécial de ces marteaux perforateurs peut se remplacer par un mandrin normal, et l'outil se transforme alors en perceuse normale (avec ou sans vitesse variable et inversion du sens de rotation selon les modèles).

Les perceuses sans fil

Les perceuses sans fil fonctionnant sur batterie rechargeable sont très pratiques pour tous les petits travaux : perçage du métal et du bois, vissage et dévissage, et même percussion pour les petits perçages courants dans la pierre et le béton sur les modèles haut de gamme.

Elles permettent de travailler partout où l'alimentation électrique partout où l’alimentation électrique par fil est absente (jardin, réparations loin de la maison, travaux domestiques où l'on est obligé de couper le compteur, etc.). Préférez un modèle équipé d'un accumulateur se rechargeant rapidement (en 1 heure et même moins), ce qui permet de recharger la perceuse durant le temps d'une pause ou d'un repas.

Choix des mèches

Forets Perceuse
© istock

La mèche est l'outil de coupe qui se monte sur la perceuse.

Elle est de formes et de matières différentes selon la nature des matériaux à percer.

Pour le bois et tous ses composés, utilisez des mèches à bois hélicoïdales ou spirales ; pour un perçage propre et rapide, précis, rectiligne (diamètres de 4 à 30 mm et plus), utilisez des mèches plates (dites « de tonnelier ») ; pour des perçages non traversants (diamètres de 6 à 38 mm et plus), des mèches plates extensibles permettant, avec un seul outil, de percer à divers diamètres (de 16 à 45 mm ou de 22 à 76 mm, par exemple). Toutes les mèches à bois doivent être utilisées avec une perceuse à vitesse lente.

Mèches à bois

La scie-cloche peut être considérée comme une mèche. Elle est composée d'un plateau traversé en son centre par une mèche guide. Sur le plateau, diverses rainures circulaires reçoivent des scies en forme de cylindre, de diamètres différents.

Ces scies-cloches exigent une perceuse assez puissante. Elles s'utilisent pour des perçages traversants de gros diamètres.

Pour percer le métal

Pour le métal, utilisez des mèches hélicoïdales dites « forets à métaux » en acier rapide. Il en existe de tous les diamètres de 0,4 mm jusqu'à plus de 20 mm, calibrés de dixième en dixième de millimètre.

Pour les perçages dans des métaux récalcitrants, comme l'acier inoxydable, utilisez des mèches spéciales avec traitement au nitrure de titane.

Attention, les forets à métaux de petit diamètre se cassent à la moindre fausse manœuvre en cours de perçage.

Foret à béton

Pour le béton, le parpaing, la brique, la pierre, utilisez des mèches hélicoïdales avec embout renforcé par une pastille de carbure de tungstène. Ces mèches (de 3 à 20 mm et plus de diamètre) ne s'utilisent qu'avec une perceuse à percussion. Utilisées en perçage normal dans un matériau dur, elles seraient rapidement détériorées par l'échauffement excessif. Elles ne conviennent pas pour les marteaux perforateurs. Pour ces perforateurs, utilisez des mèches spéciales (système SDS pour la plupart des marques de perforateurs, ou spécifiques à la marque pour certains).

Pour le verre, utilisez une mèche spéciale pour ce matériau ou une mèche à béton de haute qualité neuve. Percez à très faible vitesse et lubrifiez continuellement à l'huile de vaseline pendant toute la durée du perçage. Si les deux faces sont accessibles, percez partiellement d'un côté, puis finissez en perçant en vis-à-vis sur l'autre face.

Pour percer droit

Percer Droit
© istock

Commencez par immobiliser la pièce que vous allez percer. Si possible, placez-la de manière à pouvoir la percer à la verticale ou à l'horizontale. Marquez le centre du trou avec un pointeau pour que la pointe de la mèche trouve un point d'accrochage et ne dérape pas. Commencez à percer lentement, puis augmentez la vitesse quand la mèche commence à s'enfoncer. Pour percer du métal, adaptez bien la vitesse de rotation en fonction du diamètre du foret (cette indication figure sur la plu- part des perceuses). Utilisez toujours un foret parfaitement affûté et lubrifiez avec de l'huile de coupe déposée dans le trou en cours.

Pour le plastique, utilisez une mèche à bois ou un foret à métaux, mais en perçant à vitesse lente pour ne pas le faire fondre.

Pour que le bois n'éclate pas quand la mèche passe au travers, serrez une chute de bois (un martyr) sous la pièce, ou percez en deux temps : sur une face jusqu'à ce que la pointe de la mèche apparaisse de l'autre côté, puis sur l'autre face en pointant la mèche dans le trou que sa pointe vient de faire.

Perçage traversant

Pour percer un trou à une profondeur précise, placez une butée avec vis de blocage sur la mèche (elles existent en divers diamètres), ou faites un repère sur la mèche avec du vernis à ongle ou du ruban adhésif coloré.

Pour percer bien perpendiculairement, l'idéal est de monter la perceuse sur un support vertical. Sinon, servez-vous d'une équerre comme guide. Pour des perçages en biais, repérez-vous sur un guide incliné. Si vous avez de nombreux trous à faire (perpendiculaires ou en biais), fabriquez-vous un guide dans un bloc de bois que vous percerez au diamètre et à l'inclinaison voulus.

Perceuses à main

Toujours utiles là où il n'y a pas de courant et si vous n'avez pas de perceuse électrique sans fil, la chignole ou le vilebrequin utilisent les mêmes mèches et forets mais ne peuvent pas percer le béton. Utilisez le vilebrequin pour les gros perçages dans le bois. Selon son mandrin, il nécessite des mèches à bois ordinaires ou avec queue carrée.

A lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.