Comment peindre un sol en ciment ?

Peindre Un Sol En Ciment
Peindre un sol en ciment est tout à fait possible et s’avère moins compliqué que vous pouvez le penser. Les peintures dédiées sont simples à appliquer, résistantes et esthétiques. Que ce soit pour le sol de votre terrasse ou de votre garage, voici quelques conseils pour peindre le ciment !

Quelques conseils à suivre

Si vous devez reboucher votre sol avant de le peindre, faites-le de préférence trois jours avant la mise en peinture, une semaine, c’est encore mieux.

Si la pièce ou la zone à peindre ne comporte qu’une entrée, commencez toujours par le fond en reculant vers la sortie.

Si vous peignez au rouleau : la première couche sera posée en travaillant sur des petites zones. Vous peignez des bandes parallèles en les chevauchant légèrement. Lors du passage de la seconde couche, procédez de la même manière, mais en sens inverse. Vous croisez ainsi les passes.

Si vous mettez un escalier en peinture, procédez en réalisant une marche sur deux.

Quelle peinture utiliser ?

Il faut bien choisir sa peinture, car le ciment est un revêtement particulier qui demande une peinture spécifique. Ce type de peintures est lessivable ce qui facilite son entretien en extérieur particulièrement. Elle ne s’abime pas même à la suite de passages répétés de véhicules.

Les peintures spécialement conçues pour les sols existent en deux versions : prête à l’emploi ou à deux composants. Selon les marques, elles contiennent des résines alkydes-uréthanes, et elles se diluent avec un solvant pétrolier ou à l’eau.

Préparation du sol

Pour être sûr que le support soit parfaitement adhérent à la peinture, il faut qu’il soit propre et sec. Nettoyez-le avec un détergent efficace et frottez les taches de graisse qui apparaissent après le séchage avec du diluant.

Appliquez ensuite un shampoing spécial ou mélangez dans 10 litres d’eau, un litre d’acide chlorhydrique. Il faut savoir que si votre sol est neuf, seul l’acide viendra à bout de la laitance du ciment.

Ouvrez les fissures éventuelles au burin pointu, puis rebouchez-les avec un mortier de réparation.

Si votre sol n’est pas complètement lisse, procédez à un ponçage avec disques abrasifs à gros grains pour faire disparaitre les irrégularités et les reliefs. Ensuite, passez l’aspirateur pour éliminer la poussière.

Les étapes de la mise en peinture

Préparez la peinture si nécessaire, le mélange doit être parfaitement homogène.

Vous travaillez au rouleau à poils mi-longs ou à la brosse plate. Mettez votre rouleau au bout d’un manche télescopique, ce sera moins fatigant sur les grandes surfaces.

Peignez ensuite par bandes parallèles de 10 cm environ. N’hésitez pas à faire chevaucher les bandes sur un centimètre environ. Procédez toujours dans le même sens.

Pour la deuxième couche, faites de même, mais en posant vos bandes en sens inverse, les couches se croisent ainsi.

Peignez de préférence quand la température oscille à 15 °C. Le temps de séchage entre les deux couches varie selon les fabricants et le type de peinture, entre 3 et 48 heures.

Il faut ensuite compter deux jours avant de marcher dessus et entre 3 ou 4 jours avant le passage d’une voiture.

À lire aussi : 5 conseils pour peindre un escalier en béton 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.