5 conseils pour peindre un escalier en béton 

Peindre Escalier Béton
Vous trouvez que votre escalier en béton est peu esthétique. Celui-ci a subi les effets du vieillissement et de l’usure naturelle ainsi que des intempéries. Le repeindre est alors une solution pour lui donner un petit air neuf et pimpant. Il faut auparavant le préparer en le réparant si nécessaire et en le nettoyant. Voici la méthode pour repeindre votre escalier en béton !

La mise en peinture d’un escalier en béton

Le béton se peint sans problème que celui-ci soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Il faut juste une peinture parfaitement adaptée à ce revêtement et un temps indispensable de préparation.

Bon à savoir : si votre escalier est extérieur, il faudra choisir la période à laquelle vous débutez vos travaux. En effet, il faut que la météo soit clémente durant quelques jours pour se lancer.

Observez bien votre escalier pour déceler la moindre imperfection qui peut ruiner le résultat de votre travail. Il faut réparer les dégradations sur la surface avant de passer la peinture. À l’extérieur, l’escalier en béton a tendance à vieillir rapidement en raison des agressions qu’il subit. Il souffre en effet du soleil, de la neige, de la pluie, du gel et de l’humidité.

En repeignant les marches usées, vous rafraichissez votre escalier à peu de frais. Il se tache et s’abime assez rapidement et facilement, les auréoles et les saletés incrustées ainsi que l’abrasion ont un impact sur son aspect esthétique.

Il faut le protéger s’il est en béton brut pour qu’il résiste et la peinture est idéale. Elle est en effet facile à poser et peu coûteuse en tout cas moins que la pose d’un carrelage par exemple. Il n’est pas besoin d’avoir des compétences spécifiques pour mener à bien cette tâche.

Les avantages de la peinture sont nombreux :

Elle lui apporte un bel aspect esthétique et participe à la décoration de votre intérieur ou de vos extérieurs.

Elle le protège des taches, de l’abrasion et de l’usure.

Elle est résistante aux usages répétés et quotidiens.

Elle facilite son entretien.

Elle peut parfaitement s’employer dehors comme dedans, pour l’accès à l’atelier, à la buanderie ou à la cave et au garage.

La préparation de votre escalier en béton

Un escalier en béton nécessite une préparation avant d’être mis en peinture. Il faut commencer par le nettoyer et par le dégraisser, ensuite si vous avez des trous ou des fissures, il est indispensable de les boucher. Enfin, vous éliminez toutes les imperfections à la surface.

Nettoyez à la pression

Sur un escalier extérieur : si sa situation l’autorise, le meilleur moyen de le nettoyer est le nettoyeur haute pression. Il nettoie la totalité de l’escalier et élimine facilement les matières qui n’adhèrent pas ainsi que la poussière et toutes les salissures. En revanche, ne le réglez pas à plus de 100 bars pour ne pas abimer le béton en lui-même.

Si votre escalier est à l’intérieur : il faut alors le lessiver avec soin avant de mettre la peinture. Prenez une brosse et de la lessive Saint-Marc pour effectuer cette opération.

Rincez ensuite abondamment et laissez sécher durant au moins 24 heures.

Particularité : le béton déjà peint

Quand le béton a déjà été peint, il faut éliminer d’abord les traces de peinture qui n’adhèrent pas de manière à obtenir un support bien lisse et propre.

  • Prenez une brosse métallique et avec celle-ci, enlevez les écailles de la peinture ancienne.
  • Lessivez ensuite le support avec une brosse et de la lessive de type Saint-Marc ou encore avec un nettoyeur haute pression sur un escalier extérieur.
  • Rincez correctement sans hésiter.
  • Laissez le support sécher durant au moins 24 heures.

Le traitement des fissures

Il faut commencer par élargir les fissures en utilisant un riflard de maçon. Cela permettra ensuite au mortier d’adhérer plus facilement par la suite.

Il faut ensuite reboucher les parties avec un ragréage de réparation ou de rebouchage que vous appliquez sur les zones à traiter.

Lissez ensuite correctement la surface pour que le support soit parfaitement prêt à recevoir la peinture.

Le ponçage du béton :

Il est recommandé de patienter ensuite entre 24 et 48 heures minimum pour laisser prendre et sécher le ciment de réparation. Ensuite, poncez avec une laine en acier numéro 4 ou un papier de verre à gros grains. Il est également possible d’utiliser une ponceuse avec des disques lamelles si les surfaces sont plus importantes.

Testez l’humidité et la porosité de votre béton

Ces deux points sont essentiels et il faut les vérifier absolument avant de mettre la peinture et être sûr qu’elle adhère parfaitement.

Le test pour l’humidité :

Faites attention à votre support, il ne doit pas être humide :

  • Collez un plastique transparent sur une marche de votre escalier avec un ruban adhésif. Vous pouvez prendre une pochette en plastique transparente, un sac congélation par exemple.
  • Au bout de 24 heures, regardez dans quel état il est. Il ne faut pas que vous retrouviez de traces de condensation.

Si vous observez des traces d’humidité, il va falloir en trouver la cause et y remédier.

Le test pour la porosité

Il faut également tester la porosité tout simplement en mettant un peu d’eau sur une marche :

  • Si l’eau est absorbée lentement, votre béton présente une bonne porosité.
  • Si l’eau est absorbée très rapidement par le béton : votre sol est trop poreux, il est alors indispensable de passer une primaire d’accroche avant de peindre.
  • Si l’eau stagne en surface : le béton n’est pas assez poreux et devra être traité avec un produit à base d’acide chlorhydrique.

Remarque : lorsque vous avez terminé d’appliquer un traitement sur le béton de votre escalier, il faut rincer ensuite et laisser sécher durant 48 heures avant de mettre la peinture.

Peinture Béton
© istock

Comment appliquer votre peinture ?

Appliquer un primaire de sol

Pour être certain que la résine adhère parfaitement au béton, il est préférable de poser avant un primaire sol. Avant de vous lancer, faites attention à la météo.

Les conditions de température :

Il est préférable de mettre en peinture sous des températures clémentes.

  • Elle séchera plus lentement si la température est inférieure à 20 °C.
  • Elle ne séchera plus du tout si la température baisse en dessous de 5 °C.
  • Elle séchera trop vite si la température dépasse 30 °C.

Entre 20 °C et 28 °C : c’est la température idéale pour peindre votre escalier en béton.

L’application  du primaire : il permet à la peinture de finition d’accrocher facilement. Vous le posez avec un rouleau et un manchon bi composants que vous enfilez sur un manche à balai ou une perche. Vous pouvez ainsi l’appliquer facilement sans maux de dos et fatigue. Il faut faire des gestes réguliers et mettre une couche pas trop épaisse.

Le séchage :  il est très important avant de recouvrir le primaire par une ou deux couches de peinture de finition, de laisser sécher le primaire à cœur. Si vous n’êtes pas patient, la peinture va se décoller lorsqu’elle sera recouverte. Vous ne devez pas emprisonner de diluant entre la finition et la sous-couche.

La peinture du béton

Commencer par protéger ce que vous ne souhaitez pas peindre, surtout si vous appliquez votre peinture sur un escalier en béton intérieur avec une bâche plastique, du carton ou du ruban de masquage.

Mélanger le durcisseur : il est conseillé de mélanger la base avec le durcisseur à l’aide d’une perceuse avec un mélangeur rotatif adapté. Versez le durcisseur au fur et à mesure, il doit se mêler facilement à la peinture. Laissez l’ensemble reposer ensuite durant 5 minutes afin d’ôter les bulles d’air qui se sont créées à l’intérieur du mélange.

Diluer la peinture : si vous pensez que la peinture est trop visqueuse, diluez-la avec un produit diluant bi composants. Cela lui permet alors d’adhérer beaucoup plus facilement. Pour obtenir un résultat durable dans le temps, ne la diluez que très peu et appliquez-la en deux ou trois couches.

L’application : commencez par les angles, les bordures et les poteaux de scellement si nécessaire avec une brosse douce. Peignez les contremarches avec un pinceau plat et ensuite finissez par le dessus de la marche avec un rouleau. Si vous devez emprunter cet escalier, peignez seulement une marche sur deux.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.