Chaux aérienne ou chaux hydraulique : laquelle choisir ?

Chaux
Vous avez envie de changer l’aspect d’un mur pour un aspect esthétique différent. La chaux est une excellente idée pour un résultat aussi décoratif qu’authentique. Cette matière entièrement naturelle et écologique est appréciable, et si elle existe depuis le début de l’humanité, ce n’est peut-être pas par hasard. Vous êtes décidé, maintenant il faut choisir entre la chaux aérienne et la chaux hydraulique. Éléments de réponse.

La chaux en quelques mots

La chaux est un matériau utilisé dans la construction qui provient de la cuisson du calcaire. Les calcaires naturels sont cuits et mélangés à des additifs naturels. Le tout est ensuite broyé pour devenir de la chaux. C’est de ce fait un matériau naturel, durable et résistant. Cette matière est plus généralement employée dans le bâtiment, mais elle s’utilise également en décoration, en intérieur comme en extérieur.

La chaux présente de nombreuses vertus : elle a un pouvoir désinfectant et antiparasitaire, elle peut ainsi purifier l’air d’un logement. Elle est également respirante, la vapeur d’eau peut la traverser sans avoir pour autant de problèmes dus à l’humidité. C’est un matériau de confiance, puisqu'il est hydrofuge.

Il existe deux types de chaux : la chaux aérienne et hydraulique. La chaux hydraulique est commercialisée en poudre et la chaux aérienne, en poudre ou en pâte.

La chaux aérienne : qu’est-ce que c’est ?

La chaux aérienne ou chaux éteinte est constituée essentiellement de calcaire. Sa principale caractéristique est sa teinte d’une blancheur éclatante. Si on parle de chaux aérienne, c’est parce qu’elle prend quand elle est en contact avec l’air. Elle passe par une phase de carbonatation. Cela correspond en fait à la durée plus ou moins longue pour durcir : quelques jours pour les enduits les plus fins, d’un millimètre environ, et jusqu’à plusieurs mois ou années pour les enduits épais. Il faut se méfier, car l’enduit à la chaux peut paraitre sec et dur en surface, alors qu’il n’a pas encore durci à cœur.

La chaux peut parfaitement être mélangée avec du chanvre et du lin, de cette manière, elle présente en plus des propriétés isolantes du point de vue thermique et acoustique.

La chaux aérienne se pose sur presque n’importe quel matériau, les briques, le pisé, les pierres ou le plâtre. Elle convient aux surfaces résistantes comme aux surfaces lisses.

Il faut l’appliquer sur un support parfaitement lisse et propre. Vous préparerez votre mur en le lissant et en corrigeant d’abord les imperfections avec un sous-enduit qui d’ailleurs peut être fait à la chaux aérienne. Cela apporte une certaine accroche mécanique, inexistante quand le support est trop lisse.

La chaux aérienne en poudre est idéale pour tous les travaux de finition : comme les enduits, les stucs et les laits de chaux notamment.

Propriétés et atouts de la chaux aérienne

La chaux aérienne est une chaux grasse et elle est réalisée à partir d’un calcaire naturel. Elle prend en absorbant le CO2 contenu dans l’air, c’est pour cette raison qu’elle est spécialement adaptée aux milieux plutôt secs.

Contrairement à la chaux hydraulique, elle subit de nombreuses transformations avant d’être utilisée.

Son application est relativement simple, surtout quand vous réalisez des enduits fins, les peintures et les enduits de finition intérieurs. Il ne faut pas la poser sur un support humide. Dans ce cas, la fixation ne se fait pas avant au moins deux semaines, car le séchage sera très long. Elle est très sensible à l’humidité, à la chaleur et au gel.

Chaux
© istock

Les avantages et les inconvénients de la chaux éteinte

Les avantages :

  • La chaux aérienne est un produit malléable qui est tout à fait utilisable par des débutants, il suffit d’être vigilant.
  • Élastique et souple, son application est facile et le risque de fissure est bien diminué.
  • En mettant de la chaux aérienne, votre habitation est imperméable, mais elle laisse passer l’air. Elle lutte contre l’humidité et la condensation.
  • Elle se colore facilement avec des pigments naturels.
  • Elle est durable dans le temps et très solide
  • Elle se conserve facilement durant un temps assez long.

Les inconvénients :

  • La chaux est un produit volatil et salissant durant l’application. Il faut se protéger durant cette tâche et se laver les mains avec soin après.
  • Elle tache très facilement.

La chaux hydraulique : qu’est-ce que c’est ?

La chaux hydraulique est également appelée Liant naturel hydraulique, NHL. Elle présente une caractéristique qui fait toute la différence avec la chaux aérienne : elle prend au contact de l’eau. Elle est toujours proposée en poudre et elle est composée de calcaire et d’argile. Plus elle contient de calcaire, plus elle est résistante. Cependant, plus elle est résistante, moins elle est perméable à la vapeur. Il faut donc la doser correctement.

Elle s’utilise à l’intérieur ou à l’extérieur pour décorer et protéger vos murs, elle présente une couleur grisâtre. Elle peut être mélangée avec du chanvre ou du lin pour devenir isolante.

Elle peut être appliquée sur des supports de différentes natures. Si elle est très peu hydraulique, elle concerne les mêmes surfaces que la chaux aérienne. Si au contraire elle l’est plus, elle sera adaptée à la pierre, à la terre et au béton. Elle est classée par des chiffres : NHL 2 est peu hydraulique, NHL 3.5 l’est plus et enfin NHL 5 est conçu pour les chapes ou les enduits extérieurs.

Les atouts et les inconvénients de la chaux hydraulique

Les avantages :

  • Elle est simple à appliquer et sa prise est rapide.
  • Elle est hydraulique : elle durcit aussi sous l’eau, elle est pratique pour la maçonnerie dans des conditions climatiques difficiles.
  • Elle ne fissure pas.
  • Elle est respirante et elle protège la maçonnerie des agressions du sel et du gel.
  • Elle est très flexible et autorise le mouvement et la dilatation sous l’effet de la chaleur.
  • Elle est disponible en plusieurs qualités ce qui vous permet de la choisir selon l’exposition éventuelle aux intempéries notamment. Elle est adaptable.
  • Elle est malléable, aussi facile à travailler qu’un ciment moderne.
  • Elle n’use pas la maçonnerie au fil du temps grâce au fait qu’elle est plus molle que le ciment.
  • Elle est esthétique.
  • Elle est naturelle, elle assainit l’air de votre intérieur et protège la maison des problèmes d’humidité et de ruissèlement de l’eau. Elle imperméabilise les murs.
  • Elle peut être colorée grâce à des ajouts de sable ou de pigments.

Les inconvénients :

  • Elle est plus résistante, mais également plus difficile à appliquer, il faut être très vigilant ou faire appel à un professionnel.
  • La manipulation présente certains dangers.
  • Son temps de prise est assez long et elle ne se conserve que 24 heures, une fois prête à l’emploi.

Comment faire son choix ?

La chaux aérienne est plus simple à appliquer et pratique pour les travaux, réalisés dans un but purement esthétique. C’est une chaux de finition.

La chaux hydraulique s’emploie plutôt à l’extérieur pour des enduits plus épais, mais peut convenir à la décoration en enduit fin.

À l’extérieur, la chaux hydraulique est plus résistante, même dans les conditions extrêmes.

La chaux vive ou hydraulique est plus compliquée à colorer. La chaux éteinte est très blanche, donc plus adaptée à la décoration intérieure.

La chaux hydraulique est conseillée dans les pièces d’eau ou humides.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.