7 solutions pour changer de sol sans tout casser

Changer Sol
Votre sol vous déplait, il est ancien et très abimé : c’est le cas généralement avec un revêtement vinyle qui gondole, un parquet qui est rayé ou taché ou un carrelage fissuré. Ces travaux peuvent effrayer et parfois même, vous ne pouvez pas vous permettre de toucher au revêtement existant, c’est le cas si vous êtes locataire. Cependant, il existe une solution qui permet de rénover rapidement sans dépenser des fortunes. Vous recouvrez le sol sans y toucher par un revêtement qui vous séduit. On vous explique tout !

Pourquoi changer de sol sans enlever l’ancien ?

Changer le sol sans pour autant faire de gros travaux est de plus en plus répandu. Mettre un nouveau revêtement, sans avoir à casser avant, est une solution qui séduit énormément, car elle est économique. En posant son nouveau sol sur l’ancien, vous économisez de l’argent et des contraintes techniques, mais également du temps. Cependant ce n’est pas possible dans tous les cas.

Les revêtements clipsables sont ceux qui sont recommandés dans ce type de travaux. C’est un avantage par exemple pour les locataires, qui de cette manière, n’endommagent pas et ne dénaturent pas le revêtement existant.

Changez votre revêtement sans tout casser : les solutions

Il faut savoir que de nombreux sols existants peuvent être recouverts sans avoir à les démonter.

Le carrelage

Pour recouvrir un sol trop ancien ou abimé, le carrelage clipsable est une bonne idée. Il vous permet de relooker une pièce facilement et sans gros travaux à entreprendre avant. Vous n’altérez pas l’existant. Il faut juste ajouter une sous-couche dans certains cas pour égaliser correctement la surface.

Sur quels types de sols pouvez-vous poser du carrelage ? Sur du parquet, avec une sous-couche, du béton ciré ou du carrelage fin, c’est tout à fait possible. Il faudra adopter soit une pose sèche soit une pose spécifique. Le prix du carrelage vous revient alors à une somme comprise entre 15 et 50 euros du m². Il faut ensuite compter pour la pose, entre 30 et 70 du m², fournitures comprises.

Le parquet

Vous privilégiez alors le parquet stratifié ou le parquet flottant. La pose sera sèche ou collée. Il est possible de le poser sur de la moquette rase ou à fibres très courtes, du vinyle, du parquet, du béton ou du carrelage. Dans l’idéal, ajouter une sous-couche offre la possibilité d’isoler votre sol thermiquement et phoniquement. Faites attention à l’épaisseur du parquet et de la sous-couche si vous ne retirez pas le revêtement qui a déjà été posé.

Le prix oscille entre 30 et 150 euros du m² et la pose s’élève de 20 à 40 euros du m².

Poser Du Parquet Sur Du Carrelage
© istock

Le vinyle

C’est un revêtement très simple à poser et bon marché, il se présente sous forme de rouleaux ou de dalles que vous posez avec de l’adhésif ou des clips. Il permet, grâce à une offre diversifiée, de s’adapter à toutes les ambiances et tous les types d’aménagements. Il peut imiter la pierre, le bois et beaucoup d’autres types de sols. Il est conseillé de poser une sous-couche pour écarter tout désagrément.

Il peut être posé sur tous les sols : le parquet, le carrelage, la moquette à fibres courtes et le béton. Le prix varie entre 5 et 80 euros le m² et la pose oscille entre 15 et 20 euros du m².

La moquette

La moquette, qu’elle soit en laine ou en synthétique, est particulièrement revenue sur le devant de la scène actuellement. Elle est aujourd’hui le plus fréquemment traitée anti-acarienne et anti-allergène. Elle présente un atout : ses qualités d’isolation, tant phonique que thermique. Elle peut recouvrir un carrelage, une moquette rase ou à fibres courtes, du béton ou du parquet. Elle peut être tendue ou collée.

Son prix varie entre 5 et 50 euros du m² pour une moquette synthétique, il peut monter jusqu’à 200 euros du m² pour une moquette en laine. Pour une moquette spécifique, adaptée aux pièces humides, elle vaut au minimum 30 euros du m². Le prix de la pose est situé entre 10 et 20 euros du m², si elle est collée et entre 20 et 30 euros, pour une pose tendue.

Le jonc de mer

Le jonc de mer avec le retour des matières naturelles est plébiscité actuellement. Il est esthétique et peut être posé sur pratiquement tous les types de sols facilement. Il faut juste savoir que la moquette fait exception à cette règle, il faudra alors la retirer. Il est idéal dans toutes les pièces et même dans les pièces humides en sachant qu’il est préférable d’éviter les taches. Vous pouvez parfaitement recouvrir un sol en béton, en parquet et en carrelage.

Il tolère un seul type de pose : la pose collée. Son prix est situé entre 5 et 50 euros du m² et le prix de la pose est de 5 à 50 euros du m².

Les autres solutions

Le béton ciré ou la résine

Le béton ciré a des limites puisqu’il ne peut être posé que sur un sol dur. Vous ne pouvez donc le poser que sur du carrelage ou un sol que vous avez déjà débarrassé de l’ancien revêtement. Si ce n’est pas le cas, le risque est important de voir le béton se fissurer. Pour poser ce type de revêtement, mieux vaut maitriser la technique et le savoir-faire, c’est pourquoi il est le plus souvent plus simple de faire réaliser la pose par un professionnel. Le prix dans ce cas oscille entre 70 et 180 euros du m², fournitures comprises.

Le lino ou le sol PVC

Il a longtemps eu mauvaise presse, mais il est simple à poser. Il présente un inconvénient : il reste assez fragile et il faut faire attention au revêtement sur lequel on le pose pour qu’il ne l’endommage pas. Évitez les carrelages aux joints trop creusés et les sols mouvants, à moins de mettre une sous-couche avant.

Vous pouvez le poser facilement sur une moquette rase ou du béton. Il faut compter entre 10 et 65 euros du m² et pour la pose entre 15 et 20 euros le m².

Changement De Sol
© istock

Quel est le prix si vous décidez finalement d’enlever le revêtement ancien ?

La dépose de l’ancien revêtement vous est facturée avec la pose du nouveau et le matériel nécessaire.

Les prix changent légèrement suivant le revêtement :

  • La dépose du parquet flottant vous coûtera entre 8 et 15 euros par m² et de 5 à 7 euros par mètre linéaire de plinthe en parquet.
  • La dépose d’un carrelage vous revient à un prix compris entre 20 et 30 euros du m² et 6 à 10 euros par mètre linéaire de plinthe en carrelage.
  • La dépose d’un sol en béton ciré est la plus onéreuse, elle oscille environ à 50 euros du m².
  • La dépose de la moquette, du lino ou du jonc de mer vaut entre 5 et 10 euros du m².

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.