Blog décoration et maison Ctendance

Fleurs du jardin

Bougainvilliers en hiver : secrets d’hivernage pour une floraison éclatante au printemps !

Le bougainvillier est une plante riche en couleurs et très décorative. Toutefois, il est assez sensible au froid, ne supportant pas les températures inférieures à -5 °C.

Dorine Alanoix

Publié le

Bougainvilliers en hiver : secrets d'hivernage pour une floraison éclatante au printemps !

Le bougainvillier est une plante originaire des régions tropicales et subtropicales, qui a besoin d’être soigneusement entretenue.

Pour le cultiver dans des conditions optimales, il faut respecter quelques règles simples, mais essentielles. Voici donc comment entretenir votre bougainvillier pour qu’il vous offre de belles fleurs au printemps.

À lire Tailler vos artichauts en hiver ? Conseils pour booster leur résistance et productivité

Quand commence l’hivernation du bougainvillier  ?

De façon générale, cette plante est mise à l’abri avant les premières gelées. Il est à noter que l’humidité, couplée au froid, porte sévèrement préjudice à votre plante.

Selon les régions, la période idéale pour l’hiverner s’étend entre la mi-octobre et la mi-novembre.

En ce qui concerne les variétés, si vous avez dans votre jardin des bougainvilliers pourpres violacés, oranges, ou encore Glabra sanderiana, il faut impérativement les mettre à l’intérieur, tandis que les variétés, comme le violet de Mèze, supportent facilement des températures pouvant aller jusqu’à -8 °C.

Il est aussi conseillé de préparer son arsenal avant l’arrivée des premières vagues de gel afin de ne pas être pris au dépourvu :

À lire Laurier-rose en hiver : ces erreurs à éviter pour une floraison printanière éclatante !

  • Paillage organique pour ne pas avoir d’eau stagnante dans le jardin (feuilles mortes, déchets de taille, paille, etc.)
  • Voile d’hivernage selon l’intensité de l’hiver de votre région (30 g/m2 pour un hiver modéré, 90 g/m2 pour les cas extrêmes).
bougainvillier rose
  • Save
Getty Images

 

Comment préparer l’hivernage ?

Il suffit de recouvrir le pied de la plante d’une épaisse couche de paillis pour protéger les racines du gel. Plus l’épaisseur est importante, plus la plante sera en sécurité.

Recouvrez aussi les parties aériennes avec une bâche ou de la toile de jute en veillant à ne pas casser les branches.

À l’exception d’un sol très sec en hiver, il n’est généralement pas nécessaire d’arroser le bougainvillier à cette période, car un excès d’eau peut porter préjudice à la plante.

bougainvillier orange
  • Save
Getty Images Signature

 

Comment l’entretenir en pot ?

Dans le cas où vous avez une culture en pot, placez votre bougainvillier devant une grande fenêtre afin de la faire profiter d’un maximum de lumière (la pièce doit être chauffée le moins possible).

À lire Menthe en hiver : votre guide pour un entretien sans tracas malgré le froid !

Diminuez aussi la fréquence d’arrosage en prenant le soin de laisser sécher le substrat (environ 20 jours d’écart) et brumisez-le avec de l’eau non calcaire pour maintenir une certaine humidité.

Quant aux apports d’engrais, ils sont à éviter, car la plante est en période de dormance.

Ces espèces tropicales sont magnifiques, mais elles présentent de sérieux défis en termes d’entretien pour un jardinier.

Dans le cas où vous remarquez que votre plante perd son feuillage, ce n’est dû ni à un excès de lumière ni à un sur-arrosage. Une taille de printemps suffit généralement à la faire repartir.

À lire Plante zz : conseils pratiques pour un entretien hivernal réussi !

Dans le cas où vous avez des doutes quant à la variété de votre bougainvillier, n’hésitez pas à contacter un professionnel pour profiter de son expertise.

  • Save

Partagez votre avis