Comment éclairer une véranda ?

Eclairage Cheminee Veranda Moderne
Cette pièce supplémentaire qui est un véritable atout pour votre maison est également un espace atypique. Grâce à ses grandes baies et son puits de lumière parfois, en journée, elle est très lumineuse, mais quand la nuit tombe, si vous souhaitez continuer à en profiter, il faut privilégier un éclairage parfaitement adapté, suivant l’utilisation que vous faites de cette pièce. Voici quelques conseils pour profiter pleinement de votre véranda de jour comme de nuit.

Bien penser l’éclairage de la véranda

Si vous avez la chance d’avoir une véranda chez vous, il est important de penser à son éclairage afin d’en tirer le meilleur parti et d’en profiter le plus longtemps et souvent possible. Si dans la journée, sa luminosité est certainement son premier atout charme, ce n’est pas la même chose quand le soir arrive. En effet, les baies vitrées ont tendance à renvoyer la lumière assez mal. De plus, vous n’avez généralement que peu de place pour mettre des luminaires sur les murs et au plafond. C’est pourquoi il faut étudier cet aspect et trouver les solutions optimales pour remédier à la situation.

Vous allez également faire votre choix suivant la manière dont vous utilisez cette pièce et les activités que vous y pratiquez. Si vous avez pris l’habitude de manger dans votre véranda ou d’y lire, vous privilégierez un éclairage direct. Si vous utilisez plus cet espace pour vous détendre, regarder la télévision ou vous détendre dans le canapé, vous pouvez plutôt opter pour un éclairage indirect comme des petites lampes, un lampadaire… Il faut savoir que les spots traditionnels, encastrables ou à basse consommation sont les luminaires qui apportent l’éclairage le plus optimisé.

Eclairage Veranda
© Vie Et Véranda

L’éclairage général au plafond

Pour éclairer correctement votre véranda, la meilleure solution est l’éclairage zénithal, c’est-à-dire l’éclairage à partir de plafond. En diffusant la lumière du haut vers le bas, il reproduit la lumière naturelle. Vous évitez les zones d’ombre et vous illuminez l’ensemble de la pièce. Essayez de prévoir l’éclairage au moment où vous faites installer votre véranda.

Les spots

Les spots encastrables sont parfaits pour répartir de la lumière également dans toute la véranda. Comme il est possible en plus de les placer de manière optimale. Il faut simplement qu’ils soient répartis correctement sur tout le volume de la pièce. Ils sont commercialisés sous différentes formes et matières de manière à s’adapter à tous les styles et toutes les décorations. Ils sont plus discrets que les suspensions. En revanche, si vous voulez éclairer une table à manger, les suspensions sont recommandées. Si vous voulez un effet « lumière naturelle », vous choisirez des ampoules de 4 000 Kelvin environ.

Si vous ne pouvez pas encastrer vos spots, vous pouvez alors opter pour un plafonnier, dont la lumière est également zénithale. Le mieux étant de mettre un variateur d’intensité, si vous avez besoin d’une lumière plus tamisée à certains moments, ce sera possible.

Spots
© Veranco

Les suspensions classiques

Les suspensions classiques sont très décoratives et vous pouvez les mettre où vous le souhaitez en les multipliant. Vous pouvez choisir celles qui correspondent le mieux à la taille de la véranda et à son style, des plus classiques aux plus contemporaines et minimalistes. Essayez d’éviter quand même les abat-jours qui vont atténuer l’apport de lumière.

L’éclairage secondaire

L’éclairage secondaire ou d’ambiance est également le bienvenu dans cette pièce « dedans – dehors ». Il sera plus décoratif, mais il ne remplace pas la source de lumière principale, sans être inutile pour autant. Vous allez pouvoir jouer avec la lumière en privilégiant certaines zones ou en créant des petits coins plus intimistes. Vous pouvez également sublimer un tableau, un objet de décoration ou une plante.

Les appliques, les lampadaires, les lampes halogènes ou à poser, les veilleuses, les guirlandes, les liseuses… vous n’avez que l’embarra du chois pour structurer l’espace en délimitant celui-ci grâce à des points lumineux. Vous dénicherez forcément une lampe parmi les nombreuses formes, couleurs et tailles de lampes. Vous n’aurez aucun mal à trouver celle qu’il vous faut pour éclairer en décorant.

Suspension
© istock

L’éclairage par le sol

L’éclairage par le sol est également une option qui peut être intéressante, il apporte beaucoup de modernité et d’élégance, ainsi qu’un certain cachet à la pièce. Il n’a pas son pareil pour sublimer le volume de celle-ci. Il est indispensable cependant d’envisager cet éclairage en amont, au moment de la construction.

Ce type d’éclairage crée une ambiance enveloppante. Si vous le placez le long du mur, il le fera ressortir, c’est parfait dans le cas d’un mur de pierre, et quand vous le mettez le long des baies vitrées, il crée de jolis jeux de lumière.

L’éclairage mural

Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à varier les sources lumineuses et à habiller les murs avec des appliques. Il faut bien faire attention à la hauteur à laquelle vous les posez, afin d’éviter l’éblouissement, si vous les mettez trop bas et un mauvais éclairage quand elles sont installées trop en hauteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.