Comment bien choisir sa véranda ?

Véranda
Vous souhaitez faire construire une véranda, les raisons sont multiples de faire ce choix : profiter du jardin plus longtemps puisque celle-ci est protégée tout en étant largement ouverte sur l’extérieur ou bénéficier d’une pièce en plus. Avant de vous lancer dans ce projet séduisant, il faut bien réfléchir et prendre son temps afin de profiter de ses bénéfices le plus longtemps possible. Vous allez aussi pour le mener à bien devoir choisir parmi de nombreux modèles.

Réfléchir votre projet

Veranda Projet
© Istock

L’offre étant très étendue sur le marché de la véranda, il est difficile de faire un choix qui vous correspond parfaitement. Il est préférable de faire le point sur ce que vous attendez de cette pièce supplémentaire et de bien cerner vos besoins. La première question à se poser concerne la fonction de celle-ci. Salon, salle à manger ou cuisine… Le choix est vaste.  Il faut également penser aux différents moments de l’année où vous serez susceptibles d’habiter cette pièce. Il est envisageable d’en faire un salon d’été, mais également une pièce de vie durant toute l’année. Il faut également avoir une idée assez précise du budget que vous souhaitez consacrer à cette construction. Toutes ces questions sont primordiales pour y répondre au mieux. En effet, si vous souhaitez pouvoir l’habiter en toute saison, il faudra envisager un système de chauffage pour votre véranda. Il est nécessaire également de penser aux protections solaires extérieures et intérieures. Vous l’avez compris, en étudiant tous ces points, vous saurez précisément vers quelle veranda vous tourner.

Déterminer sa fonction et son emplacement

Généralement la véranda abrite des pièces de vie comme le salon, la salle à manger ou la cuisine, mais elle peut parfaitement remplir d’autres fonctions : sas d’entrée, jardin d’hiver, cuisine, chambre à coucher, pour vous ou vos amis de passage… Certaines sont conçues pour accueillir une piscine intérieure tandis que d’autres servent d’espace de liaison entre deux bâtiments pour les réunir. Comme vous le voyez, la véranda se prête à tous les aménagements et c’est certainement pour cette raison qu’elle est si séduisante.

L’emplacement de cette pièce en plus doit être choisi avec soin, en fonction de l’ensoleillement ou de l’orientation de la maison, mais également en fonction de la destination de cet espace en plus. Le but final est de profiter pleinement des apports solaires passifs, afin d’une part d’éviter la surchauffe en été et d’autre part, de faire des économies d’énergie substantielles.

Une véranda installée au Sud permet de profiter au maximum des rayons du soleil, c’est une bonne idée dans les régions froides, mais dans le midi de la France, les protections solaires seront incontournables. Une véranda installée au Nord profite peu du rayonnement solaire, son avantage principal réside dans le fait qu’elle protège la façade des vents et de la pluie. Si vous la placez à l’Est, elle est inondée de soleil le matin quand les températures sont les moins élevées et de l’ombre en plein après-midi quand la chaleur est la plus forte. Cette situation est idéale dans les régions soumises à des températures importantes. Si vous l’orientez à l’Ouest, votre pièce bénéficie du soleil l’après-midi seulement, elle peut ainsi emmagasiner un maximum de chaleur.

Faire attention aux dimensions de votre véranda

Véranda Moderne
© Veranda Gustave Rideau

Vous trouverez des vérandas de toute superficie, elles peuvent en effet afficher de 10 m² à plus de 100 m². Il faut cependant savoir que la surface de cette pièce en plus ne dépend pas uniquement de vos envies et de votre budget. Vous devrez tenir compte des indications et des informations qui sont fournies par le POS, le plan d’occupation des sols. Il peut interdire cette extension ou en limiter sa surface au sol. Il faut donc bien consulter ces documents que vous trouvez en mairie.

Si vous construisez une véranda de moins de 20 m², vous êtes juste tenus d’effectuer une déclaration de travaux à la mairie. En un ou deux mois, vous obtenez l’autorisation. Votre dossier est étudié en fonction des différents éléments que vous aurez fournis. Le professionnel peut alors vous être d’une grande aide.

Si votre véranda dépasse 20 m², il faut réaliser une demande de permis de construire à la mairie de votre commune ou à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) et cela, même si vous n’avez pas de fondations à faire. Si la surface habitable totale de votre maison dépasse 150 m² après construction de votre véranda, vous devez faire appel à un architecte pour qu’il dépose le dossier qu’il aura constitué. (voir tableau : https://www.verandarideau.com/guide-pratique/5-etapes-d-installation-de-votre-veranda/formalites/)

À lire également : La déclaration d'ouverture de chantier

L’esthétique : un élément déterminant

Femme Veranda
© Istock

Le style peut être très différent d’une véranda à l’autre : moderne, classique, contemporaine, industrielle… Les formes varient également : triangulaire, carrée, rectangulaire, ovale, ronde… Tout est possible. Semi-encastrée, encastrée, en appui d’angle… Le choix ne manque pas, et quels que soient vos goûts, vous trouverez forcément celle qui vous fera craquer.

On retrouve sur le marché deux grandes catégories : les vérandas dites victoriennes. Elles se reconnaissent à leurs multiples facettes vitrées et les ornements riches en ferronnerie. Les vérandas dites victoriennes conviennent plus aux habitations d’esprit maison de famille ou de maîtres.
La deuxième catégorie concerne les vérandas contemporaines. Celles-ci présentent des lignes épurées et simples et s’harmonisent parfaitement avec les constructions très design.

Vous tiendrez compte de différents éléments pour faire votre choix et notamment de la toiture, des huisseries, de la couleur du crépi de votre habitation.

Les différents matériaux et vitrages

L’acier a très longtemps été le matériau privilégié de la véranda, il est aujourd’hui remplacé par l’aluminium. Il présente de nombreuses qualités : facile à entretenir, il est très résistant et il est proposé dans de nombreux coloris. On retrouve également un autre matériau, le PVC, mais dans de moindres proportions. Il est de moins en moins utilisé, mais il offre une bonne alternative pour les petits budgets. Enfin, le bois offre un charme fou, mais il demande un entretien régulier.

Différents vitrages peuvent également habiller votre véranda. Il est cependant recommandé d’opter pour un triple vitrage ou un double vitrage à isolation thermique. Vous évitez ainsi la condensation en hiver et les problèmes de surchauffe en été.

À lire aussi : Aménager sa terrasse : conseils et astuces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.