Comment aménager une entrée dans un salon ?

Entrée Dans Salon
De plus en plus souvent, dans les maisons ou les appartements, l’entrée se fait directement par la pièce de vie. C’est une situation qui n’est pas très fonctionnelle quand on sait que cette dernière est utilisée pour se débarrasser de son manteau et de ses chaussures. Il est cependant possible de retrouver de la fonctionnalité par le biais de différentes astuces, sans perdre en luminosité et en volume côté pièce de vie.

Une entrée avec verrière pour la lumière

La verrière :

Monter une cloison serait une solution pour obtenir une entrée, mais cela va cloisonner votre pièce et rétrécir son volume. La verrière est alors la situation idéale. Vous disposez de plusieurs options.

Vous pouvez parfaitement cloisonner le bas et la surmonter ensuite, d’une partie vitrée. Vous placerez un petit meuble à chaussures ou un banc sous la surface vitrée. Si la porte d’entrée est située au milieu de la pièce, il faudra répéter l’opération de l’autre côté.

Sinon, vous pouvez également refermer l’espace consacré à l’entrée avec de grandes portes verrières. Une fois fermées, elles isolent du bruit extérieur. L’atout : la verrière permet d’isoler cette entrée tout en conservant l’apport lumineux du salon. Elle ne transforme pas le volume du salon même si ce dernier est amputé de quelques m².

Le claustra :

Le principe est le même que dans le cadre de la verrière : délimiter sans cloisonner. Vous conservez toute la luminosité et le volume de la pièce. C’est une solution qui a fait son apparition ces dernières années, les architectes ayant détourné l’utilisation généralement extérieure à l’intérieur. Ils sont parfaits pour masquer une entrée et la symboliser, en revanche, ils ne permettent pas d’isoler la pièce. Ils sont modulables selon vos envies. Côté esthétique, jouez avec le graphisme ou optez pour une version classique avec des tasseaux parallèles.

Verrière Séparative
© Joanna Zielinska

À lire également : Claustra d’intérieur : 30 idées de claustra pour votre maison

Cloisonnez l’entrée avec un meuble

Vous pouvez délimiter votre zone entrée avec un meuble. Vous avez le choix entre un module haut qui symbolise l’entrée et qui présente des penderies et rangements côté entrée, et de petites étagères, côté salon par exemple ou une étagère ouverte pour laisser la lumière pénétrer dans l’espace dédié à l’accueil. À vous de choisir ce qui vous correspond le mieux.

Vous pouvez aussi créer un module de rangement dans votre salon et faire un retour avec un banc côté entrée, c’est une bonne idée qui permet de se chausser et de se déchausser facilement. Vous pouvez également mettre une petite console et quelques patères de l’autre côté pour les vêtements.

À lire aussi : Comment bien choisir son meuble d'entrée ?

Surélevez la partie entrée

En créant une petite plateforme, vous dédiez quelques mètres carrés à une entrée. Évidemment, vous n’allez pas cloisonner l’entrée, mais celle-ci sera délimitée de manière très significative. Vous installerez alors quelques meubles en prenant garde de rester dans le même style que le salon puisque celle-ci est largement ouverte.

Prolongez un meuble

Si un meuble du salon donne sur l’entrée, prolongez-le pour qu’il la délimite. En vous inscrivant dans cette continuité, la création de ce dernier vous permet côté entrée de ranger vos manteaux, vos chaussures et de déposer vos clés et sacs.

Utilisez la couleur

Délimitez une pièce ou un petit espace avec une peinture contrastant avec le reste de la pièce, va mettre cette zone à distance visuellement. Dans une entrée, si le salon est blanc, mettez du vert ou un bleu profond au sol, sur le cadre de cette partie, sur le plafond et les murs, l’effet est véritablement bluffant. Peignez la porte d’entrée dans la même teinte si c’est possible.

Jouez avec les différences de sols

Vous avez du parquet dans votre salon, optez pour un revêtement effet carreaux de ciment au niveau de l’entrée. C’est une astuce qui fonctionne parfaitement et qui permet de créer un effet entrée dans votre salon. Vous avez ainsi la sensation de changer de zone.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.