Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Aérer votre serre en hiver ? Conseils cruciaux pour éviter la moisissure et sauver vos récoltes !

Une serre est une construction qui permet de créer de meilleures conditions de vie pour les plantes, car elles sont à l’abri de tout risque. Mais comment l’aérer ?

Dorine Alanoix

Publié le

Aérer votre serre en hiver ? Conseils cruciaux pour éviter la moisissure et sauver vos récoltes !

L’aération est une étape cruciale dans l’entretien d’une serre, et ce, peu importe la saison. Afin de continuer à prendre soin de vos plantes l’esprit tranquille, voici quelques conseils utiles pour bien aérer une serre en hiver.

Une serre doit-elle nécessairement être ventilée en hiver ?

Naturellement, en hiver, les températures sont beaucoup plus basses. Par conséquent, Penser que la serre ne nécessite pas de ventilation à proprement parler durant cette période de l’année est un grave erreur.

À lire Leclerc : profitez maintenant de 35 % de réduction sur la serre de jardin ALTHEA !

Voici ce qu’un manque d’aération peut causer :

  • Une croissance ralentie : lorsque la chaleur s’accumule et que l’air stagne, la moisissure commence à se propager. Cela ralentit la croissance des plantes et peut même les détruire.
  • Une condensation : c’est un phénomène qui augmente fortement des problèmes fongiques et peut même endommager la structure de la serre si cette dernière est faite de bois.
  • Une humidité excessive : le chauffage artificiel a tendance à faire monter l’humidité. Certes, les plantes aiment ce genre de conditions, mais une fois le seuil des 90 % passé, cela peut favoriser la prolifération des moisissures.
  • Une photosynthèse compromise : ce processus requiert la présence de dioxyde de carbone, autrement dit lorsqu’il n’y a pas d’aération, les plantes peuvent mourir.
Une serre durant un hiver enneigé
  • Save
Getty Images Signature

 

Comment aérer une serre en hiver ?

Voici comment intervenir dans votre abri sans stresser vos plantes :

  • Le taux de ventilation : durant cette période, l’air frais s’infiltre doucement et se mélange à l’air chaud de la serre avant de toucher les plantes. Utilisez des ventilateurs à faible vitesse ou planifiez d’inclure quelques bouches d’aération.
  • Les ventilateurs à flux d’air horizontal (HAF) : c’est une autre solution très efficace, car ils assurent une circulation d’air adéquate, vous évitant ainsi la pourriture. Avec ce type de ventilation, l’air extérieur s’incorpore lentement à l’intérieur.
  • Faire attention aux courants d’air : certaines plantes sont plus vulnérables au froid. C’est pour cela que vous devez vous assurer que le courant d’air ne touche pas directement ces espèces. Dans le doute, vous pouvez les protéger avec des écrans de protection.
  • Les ouvertures automatiques : c’est une alternative intéressante pour l’entretien de la serre surtout que ce type de dispositif est fourni avec des thermostats. Toutefois, il est conseillé de programmer l’ouverture durant les heures où les températures sont plus élevées durant la journée et de tout fermer durant la nuit.

Vous l’aurez compris, prendre soin de sa serre en l’aérant est une question de bonnes pratiques pour assurer une bonne croissance à vos plantes et de bonnes récoltes.

  • Save

Partagez votre avis