Blog décoration et maison Ctendance

Construction

Quel est le prix du m2 de béton désactivé ?

Vous avez comme projet d’aménager le sol à un endroit particulier de votre terrain ?

Annie RAS

Publié le

À combien revient le m2 de béton désactivé

Peut-être êtes-vous seulement sur le point de réaliser des travaux d’agencement ? En devanture ou pour une allée de jardin à l’arrière de votre habitation, le béton désactivé est d’un esthétisme inimitable. Toutefois, certains aspects de ce matériau de construction peuvent parfois mettre un frein à l’entreprise des travaux d’aménagement ou de rénovation.

Le béton désactivé : qu’est-ce que c’est ?

Le béton désactivé est un alliage bétonné réalisé dans une optique décorative.  On peut parfois le trouver sous le nom de béton lavé. Il se différencie du béton commun par sa composition. Il contient des granulats apparents en tout genre de type : 

À lire 6 facteurs essentiels qui peuvent augmenter la valeur de votre bien immobilier

  • sable, 
  • graviers, 
  • cailloux, 
  • galets. 

Comment faire du béton désactivé ? Cette composition ne s’éloigne pas beaucoup du béton classique. Pour faire du béton désactivé soi-même, la recette est simple. Elle requiert un mélange d’eau, du ciment et ces granulats qui authentifient le béton désactivé.

  • Save

Il est aussi possible d’ajouter des gravillons. Cela permet de jouer avec leur forme (arrondie, pointus et brute, ou écrasée), la fréquence de leur présence dans la substance bétonnée, leurs dimensions et leurs teintes (beige, rougeâtre, quartz blanc, gris, noir ébène etc). De quoi donner du caractère à votre alliage.

Comment le béton désactivé se différencie-t-il ?

Comme dit précédemment, le béton désactivé diffère de la recette classique en y incorporant des substances granuleuses. Il ne se différencie pas que par cet aspect puisqu’il contient un produit désactivant dont il est pulvérisé après que le ciment a été coulé. C’est un principe de retardement de prise de la couche supérieure. Il permet un entretien optimal et simple. Sa substance n’est pas sujette aux aléas climatiques. Dessus, vous pourrez aisément utiliser un jet à haute pression. 

Par cet actif, les granulats vont se retrouver exhaussés jusqu’à être apparents dans la coulure appliquée sur sol. L’apparition des galets et granuleux du matériau désactivé se concrétise qu’au moment de la pose de cet imperméabilisant.

À lire Leroy merlin : craquez pour ce salon de jardin en bois en offre exclusive à moins 15 % !

Si nous vous conseillons d’opter pour ce choix de béton, c’est parce qu’il se décline selon vos envies. Personnalisable, vous pourrez envisager d’aménager votre extérieur dans tous les styles. Les couleurs s’attachent au type de granulats choisi. Un ajout de pigment est incorporé si la teinte du béton en lui-même ne s’accorde pas avec la couleur des granulats. Les multiples extensions favorisent l’intégration du matériau dans son environnement, ou la création d’un contraste entre les éléments qui le compose.

Quel est le prix du béton désactivé ?

Il a un coût plus important que le béton traditionnel certes. Toutefois, il dispense des fonctions jumelées :  n’y a pas besoin de dalle de ciment. Cela lui accorde un avantage concurrentiel. Ainsi, il est doté d’un excellent rapport qualité-prix.

Son coût en lui-même comprend ses coûts à la fabrication et à la pose. Le prix de fabrication prend en compte sa composition. Cela diverge selon les caractéristiques des gravillons :

  • leur prix brut,
  • leur couleur,
  • le prix de pose imposé par le marché professionnel concurrentiel
  • leur origine géographique.

Le calcul de la pose de ce matériau de construction est proportionnel à la surface à couvrir et des difficultés présentes sur le terrain à aménager (facilité d’accès, l’impératif de la préparation du sol…). Le prix comprend plusieurs étapes telles que le terrassement, le coffrage, le ferraillage, le ciment désactivé et le prix de la pose avec la tarification de la main d’œuvre incluse. L’estimation se fait dans les approximations moyennes de 60 à 90 euros par m².

À lire Lidl : facilitez vos projets de bricolage avec la perceuse d’angle PARKSIDE pour moins de 30 €

Si vous comptez couvrir une superficie de moins de 50 m², le tarif total comprenant le coût du matériau de construction et sa pose avoisine les 130 euros par m². Les plus grandes surfaces seraient de 90 euros par m². Ces prix comprennent la préparation du sol, le tarif des granulats composant le revêtement, le prix du matériau désactivé et sa pose comprise.

Quelles utilisations s’attachent au béton désactivé ?

Le béton désactivé est un des matériaux décoratifs les plus utilisés. Il sert énormément pour tout revêtement ornemental. Cela peut être sur propriété privée comme sur la voie publique.

Les ouvrages urbains  en béton désactivé sont généralement les trottoirs, les pistes cyclables, les parkings, etc. Dans le domaine du privé, cette composition désactivée sert à agencer les extérieurs. Vous pouvez ainsi prévoir de couler une allée de jardin, une terrasse, les bords ou le fond d’une piscine, une avancée de garage, le sol d’une véranda, etc.

Son usage n’est pas nécessairement extérieur, même si majoritairement, c’est sa finalité. Il peut être utilisé en intérieur pour revêtir le sol d’une salle de bains, par exemple, ou pour donner un aspect industriel à un pendant de mur.

À lire Maisons du Monde vous propose une sélection de luminaires chic en promotion à moins de 40 € !

Son aspect décoratif n’est pas la seule caractéristique intéressante dans ce matériau désactivé. Il a le même degré de résistance face aux aléas météorologiques et aux piétinements que le béton traditionnel.

Le béton désactivé présente aussi des désavantages. Les finitions de ce type de matériau rendent sa mise en œuvre plus délicate. D’autant plus, qu’après confection, il faut compter 

l’application et le choix de désactivant. Le prix est donc plus élevé que le béton classique. Cette augmentation s’explique par une pose plus technique, soignée et plus longue.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis