Blog décoration et maison Ctendance

Actualite

4 plantes résistantes à la sécheresse pour un jardin fleuri en été

Le réchauffement climatique chamboule les programmes de culture de nombreux jardiniers, mais certaines variétés peuvent très bien s’acclimater aux climats arides pendant la période estivale.

Dorine Alanoix

Publié le

4 plantes résistantes à la sécheresse pour un jardin fleuri en été

Que vous soyez un jardinier expérimenté ou un simple néophyte, adapter les cultures de votre jardin pour prendre en compte des paramètres comme la résistance à la sécheresse ou un arrosage fréquent peut s’avérer délicat. Cet été, jardinez l’esprit tranquille avec ces plantes pour lesquelles le manque d’eau n’est pas un problème.

Les Véroniques

Connue pour être un arbuste modeste offrant de magnifiques feuillages et quelques épis floraux colorés, la véronique peut donner naissance à de nombreux hybrides selon la variété choisie.

Ameublissez votre sol sur quelques centimètres de profondeur avant de l’amender avec un compost bien mûr ou un simple terreau de feuilles.

À lire 7 grandes plantes d’intérieur pour sublimer votre maison !

Hydratez rapidement votre motte dans un seau d’eau avant de la placer dans votre sol. Considérez assez d’espace pour lui garantir un bon développement.

Il ne vous restera plus qu’à arroser pour compléter la mise en terre et à pailler pour éviter la formation de mauvaises herbes.

  • Nom scientifique : Hebe
  • Famille : Scrophulariacées
  • Période de floraison : juin à septembre
  • Couleur des fleurs : bleu, rose, blanc
  • Hauteur : de 10 cm à 2 m selon les espèces
  • Exposition : soleil, mi-ombre, à l’abri des vents froids
  • Sol : ordinaire, bien drainé
  • Multiplication : semis en mai, bouturage en été
  • Taille : Aucune taille n’est nécessaire. Coupez les branches superflues en mars
  • Sensibilité : Les taches foliaires, l’oïdium et la pourriture des racines
Les Véroniques
  • Save
Les Véroniques

Le pyracantha

Cet arbuste est très apprécié des jardiniers souhaitant ériger une haie défensive, mais le pyracantha est également capable de produire de jolies baies rouges très appréciées des oiseaux en hiver.

Parmi les principales variétés que vous pouvez planter, vous avez le choix entre le pyracantha « Orange Glow », le « Soleil d’or » et le « Golden Charmer ».

À lire Voici la liste des 6 tâches ménagères à absolument faire avant votre départ en vacances pour éviter les mauvaises surprises

Sa mise en terre est très simple : choisissez un emplacement à mi-ombre pour lui permettre de bien résister à la sécheresse une fois établi. Humidifiez la motte et creusez un trou d’environ 50 cm pour l’accueillir, puis recouvrez le tout avec du fumier après avoir assuré un bon drainage.

Notez qu’il faut conserver une distance d’au moins 1,50 m entre les variétés si vous comptez mélanger les différents pyracanthas. Un apport de paille peut toujours être bénéfique pour lui garantir un bon niveau d’humidité.

  • Nom scientifique : Pyracantha
  • Famille : Rosacées
  • Période de floraison : juin
  • Couleur des fleurs : blanc
  • Hauteur : 5-6 m
  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Sol : riche en humus, bien drainé
  • Multiplication : semis à l’automne sous châssis froid, bouturage en été
  • Taille : supprimez les grappes de fruits au printemps. Taillez-le après sa floraison sévèrement pour une bonne ramification.
  • Sensibilité : feu bactérien, tavelure
Le pyracantha
  • Save
Le pyracantha

Le cognassier du Japon

Originaire d’Asie orientale, le cognassier du Japon est souvent retrouvé à l’état sauvage en France. Sa particularité réside dans ses fleurs rouges très odorantes et sa résistance au froid.

Pour planter cette magnifique vivace, commencez par travailler la terre sur une hauteur de bêche. Amendez ensuite le sol avec un compost bien décomposé et du sable pour favoriser un bon drainage.

À lire Tillandsia : adoptez la fille de l’air au jardin !

Il ne vous restera plus qu’à placer votre cognassier en conservant des distances d’environ 1 m selon les variétés choisies avant de reboucher et de tasser. Arrosez fréquemment sauf en cas de précipitations régulières.

Pour une plantation en haie, creusez une tranchée d’environ 30 cm de profondeur. Il n’est pas nécessaire de tuteurer.

  • Nom scientifique : Chaenomeles
  • Famille : Rosacées
  • Période de floraison : de février à avril avant l’apparition du feuillage
  • Couleur des fleurs : blanc, rose, rouge
  • Hauteur : de 2 à 6 m
  • Exposition : soleil, mi-ombre, de préférence à l’est
  • Sol : tout type de sol, bien drainé
  • Multiplication : semis après avoir fait stratifier les graines, séparation des drageons, boutures à talon de 10 cm de long, prélevées sur des pousses latérales en août, utilisez de l’hormone de bouturage pour améliorer vos chances de succès, vous conserverez la bouture à l’intérieur
  • Taille : La taille se pratique après la floraison en juin et en septembre, de façon à éliminer les rameaux en surnombre et pour dégager le centre de l’arbre.
  • Sensibilité : la tavelure, les pucerons, le feu bactérien, traitez préventivement à la bouillie bordelaise au printemps et en automne au moment de la chute des feuilles
Le cognassier du Japon
  • Save
Le cognassier du Japon

Les genets

Offrant une floraison généreuse dès le mois de mai, les genets orneront votre jardin d’une magnifique nuance jaune rappelant un « rayonnement solaire ».

Pour planter des semis, trempez les graines dans de l’eau pendant deux jours avant de les sécher et de les placer dans un godet rempli d’un mélange de terreau et de tourbe.

À lire Lychnis coronaria : comment réussir sa culture dans votre jardin ?

Conservez vos caissettes dans un environnement à température douce et repiquez-les en godets lorsque les plants atteignent environ 5 cm de hauteur. Repiquez-les au jardin à la mi-mai.

Si vous utilisez une motte déjà prête, préparez le sol avec un trou bien drainé qui accueillera votre genet. Tassez ensuite sans endommager les racines et arrosez.

  • Nom scientifique : Cytisus
  • Famille : Légumineuses, Fabacées, Papilionacées
  • Période de floraison : de mai à juillet
  • Couleur des fleurs : jaune, blanc, rouge, rose
  • Hauteur : jusqu’à 2 m
  • Exposition : soleil
  • Sol : pauvre, sableux, bien drainé
  • Multiplication : semis au printemps, bouturage en juin
  • Taille : rabattez sévèrement les rameaux de l’année après la floraison pour conserver un port compact
  • Sensibilité : résistant aux parasites et aux maladies
Les genets
  • Save
Les genets

Maintenant que vous avez une meilleure connaissance des plantes tolérantes à la sécheresse, avoir un jardin fleuri cet été devient plus facile.

4.4/5 - (19 votes)
  • Save

Partagez votre avis