Ctendance

Actualite

Vous n’avez pas reçu de prime inflation : voici ce que vous devez faire !

Kelly Wearstler

Publié le

Vous n’avez pas reçu de prime inflation : voici ce que vous devez faire !

La prime inflation a été instaurée par le gouvernement en 2021. Elle est d’un montant de 100 euros et a fait profiter 38 millions de personnes en France. Cette prime s’est terminée le 28 février. Cependant, plusieurs bénéficiaires n’ont pas encore reçu ce versement. 

Un versement non perçu par certains  

Beaucoup ont bénéficié de ce versement annoncé en octobre dernier. Cette aide contribuait à pallier les difficultés dues à l’inflation et préserver le pouvoir d’achat. Celle-ci a suscité la controverse. Nombreux actifs, retraités et étudiants ont reçu cette subvention. 

Il semblerait que certains ont obtenu deux fois cette aide, tandis que d’autres n’ont rien reçu. Comment expliquer cela ? Cela viendrait du fait que certaines personnes disposent de plusieurs statuts. C’est le cas des autoentrepreneurs qui touchent le RSA.  

Le problème vient du fait que si vous avez un double statut, deux organismes peuvent vous verser cette indemnité. Ainsi, ceux qui l’ont eu deux fois, avaient reçu un virement de l’Urssaf et de Pôle emploi. Les personnes ayant bénéficié de cette prime deux fois doivent rendre l’excès perçu. Une plateforme a d’ailleurs été créée à cet effet pour ce genre de cas.  

Si vous êtes retraité, cela peut prendre encore du retard. En effet, si vous êtes affilié à un régime particulier, il se peut que vous n’ayez pas encore vu ce versement. C’est le cas du régime Agirc-Arrco qui est un complémentaire retraite. Toutefois, les retraités faisaient partie des personnes à recevoir en dernier cette prime. 

Qui contacter pour réclamer cette prime ? 

Pour l’instant, il n’existe qu’une plateforme qui recueille les plaintes liées à ce sujet. Cependant, vous pouvez vous adresser à des organismes ou personnes en fonction de votre secteur d’activité. 

A lire aussi  Quelles sont les aides pour réduire le coût de ses factures de chauffage ? Zoom sur le chèque énergie ! 

Si vous êtes salarié, il faudra essentiellement voir cela avec l’employeur. Dans le cas où vous êtes étudiant, contactez le Crous qui vous donnera plus d’informations. Pour les demandeurs d’emploi, c’est à Pôle Emploi que vous devez vous adresser. Les bénéficiaires de prestations sociales doivent, quant à eux, s’adresser à la CAF. 

En ce qui concerne les travailleurs frontaliers, voyez cela avec le centre des impôts concerné. Les exploitants agricoles devront contacter la MSA. Les indépendants pourront demander cela à l’URSSAF. Enfin, les retraités doivent voir cela avec leur caisse de retraite. Les personnes concernées devraient pouvoir la toucher rapidement. 

Une prime qui a créé le débat

Beaucoup se sont exprimés pour donner leur avis sur cette aide. En effet, elle n’a pas fait l’unanimité. Suite aux évènements des deux dernières années, beaucoup de catégories socioprofessionnelles ont été touchées par la crise. Les étudiants font partie des personnes qui ont mal vécu cette hausse des prix. C’est pourquoi la fédération des associations étudiantes s’est exprimée à ce sujet. 

Cette dernière estime que ce sont des aides palliatives, mais qui ne vont pas faire changer les choses. D’autres secteurs la jugent comme étant non ciblée et non équitable. Le président Emmanuel Macron a continué de défendre le fait que c’est une mesure juste et ciblée. 

David Cormand, député écologiste, a fait connaître son opinion. Celui-explique : 

On continue à faire des mesures d’urgence sans s’attaquer au cœur du problème.

Une mesure qui a aussi divisé les partis politiques. La France insoumise y voit une mesure qui n’est pas juste et efficace tandis que les Républicains affirment qu’il s’agit d’un chèque financé par la dette. 

A lire aussi  De multiples appareils à débrancher pour faire des économies d'électricité !

L’idée générale de ce débat est finalement que l’on ne se confronte pas au problème de fond. Ici, c’est la hausse du prix du carburant et la crise qui a eu ces répercussions. Maintenant que cette mesure a été achevée, va-t-on en tirer des bénéfices ? 

Partagez votre avis