Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Vos rosiers semblent malades ? Voici les différentes raisons et comment y remédier 

Vos rosiers ne sont pas en bon état ? Voici comment les aider ! 

Dorine Alanoix

Publié le

Vos rosiers semblent malades ? Voici les différentes raisons et comment y remédier

Avoir des rosiers dans son espace extérieur améliore considérablement l’esthétique de celui-ci. C’est pour cela qu’il faut prendre soin d’eux et remédier à tous les facteurs qui peuvent nuire à leurs existences. 

Les rosiers : les maladies qui peuvent les affecter 

Voici quelques exemples de maladies.

À lire Conserver des cendres de cheminée pour entretenir votre jardin : techniques et conseils !

Les maladies : leurs effets sur les rosiers 

La tache noire est une maladie fongique qui affecte les feuilles des rosiers. Elle est causée par le champignon Diplocarpon rosae et se manifeste par des taches noires irrégulières sur les feuilles, qui peuvent ensuite se rejoindre et former de grandes zones noires. Les feuilles infectées finissent par tomber, ce qui peut affaiblir le rosier.

Le mildiou est une autre maladie fongique qui affecte les rosiers. Elle est causée par le champignon Peronospora sparsa et se manifeste par des taches blanches ou grisâtres sur les feuilles et les tiges. Les feuilles peuvent ensuite jaunir et tomber.

Enfin, la rouille est une autre maladie fongique qui affecte les rosiers. Elle est causée par le champignon Phragmidium et se manifeste par des taches orange ou rouges sur les feuilles et les tiges. Les feuilles peuvent ensuite se décolorer et tomber.

Comment remédier à ces maladies ? 

Pour prévenir la tache noire, le mildiou et la rouille, vous pouvez suivre la même méthode. 

À lire Serres d’hivernage : comment choisir la mieux adaptée à vos cultures et à votre espace ?

Ainsi, il est important de maintenir une bonne circulation d’air autour des rosiers et d’éviter de mouiller les feuilles lors de l’arrosage. Les rosiers doivent également être taillés régulièrement pour éliminer les feuilles infectées. Si la maladie est déjà présente, vous pouvez traiter le rosier avec un fongicide à base de cuivre ou de soufre. Vous voulez en savoir plus sur les rosiers ? Consultez notre article Le rosier : le guide complet

  • Save

Les professionnels 

Si les maladies persistent et que vous souhaitez réellement sauver vos plantes, il est possible de faire appel à des professionnels qui pourront vous aider. Voici ceux qui vous aideront. 

Les pépiniéristes sont des experts en culture de plantes et peuvent vous aider à identifier les maladies et les ravageurs de votre rosier. Ils peuvent également vous donner des conseils sur les différents traitements pour votre rosier et prévenir les futures maladies.

Les jardiniers paysagistes sont spécialisés dans l’entretien de jardins et peuvent également vous aider à identifier et à traiter les maladies de votre rosier. Il existe des experts en maladies des plantes qui peuvent vous aider à identifier les maladies de votre rosier et vous conseiller sur les traitements à appliquer pour les éliminer.

À lire Saint-Valentin : 5 plantes à offrir à votre partenaire !

En fonction de la gravité de la maladie de votre rosier, vous pouvez également envisager de consulter un arboriculteur ou un spécialiste en santé des plantes. Ils pourront évaluer la santé de votre rosier et vous proposer des traitements adaptés pour le sauver.

Les rosiers : les insectes qui peuvent les affecter 

Les pucerons et les acariens sont des ravageurs courants qui peuvent nuire à la santé et à la croissance des rosiers. Il est important de prendre des mesures préventives pour éviter une infestation, et de traiter rapidement les infestations existantes pour éviter que les dommages ne s’aggravent.

Comment affectent-ils les rosiers ? 

Les pucerons sont des insectes minuscules qui se nourrissent de la sève des plantes, y compris des rosiers. Alors, ils se rassemblent souvent sur les jeunes pousses et les bourgeons et peuvent causer des déformations des feuilles et des tiges. Les pucerons produisent également du miellat, une substance collante qui attire les fourmis et peut favoriser la croissance de la fumagine, un champignon noir qui peut se développer sur les feuilles et nuire à la photosynthèse.

Les acariens sont des arthropodes qui se nourrissent également de la vitalité des rosiers. Les acariens tétranyques sont les plus courants sur les rosiers. Ils sont fréquemment présents sur la face inférieure des feuilles et peuvent causer une décoloration des feuilles et des taches jaunes. Les acariens peuvent également provoquer une chute prématurée des feuilles et réduire la croissance globale du rosier.

À lire Ces variétés de rosiers à planter en février pour un jardin florissant !

Comment les vaincre ? 

Pour éliminer les pucerons des rosiers, vous pouvez pulvériser un jet d’eau fort pour les éloigner des feuilles et des tiges. Vous pouvez de plus utiliser des produits à base de savon insecticide ou d’huile de neem pour tuer les pucerons. Les coccinelles et les guêpes parasitaires sont des prédateurs naturels des pucerons et peuvent être utiles pour contrôler leur population.

Pour éliminer les acariens des rosiers, vous pouvez utiliser des solutions à base d’huile de neem ou de savon insecticide, comme évoqué précédemment. Les prédateurs naturels des acariens, comme les acariens prédateurs et les punaises prédatrices, peuvent également être utiles pour les contrôler. Il est important de prendre des mesures préventives pour éviter une infestation d’acariens, comme maintenir un bon niveau d’humidité et de ventilation autour des rosiers.


L’amour est une rose, chaque pétale, une illusion, chaque épine, une réalité

  • Save

Partagez votre avis