Blog décoration et maison Ctendance

Aménagement

Voici une méthode parfaite pour le tri à la maison : la méthode du carton, facile et imparable !

Le rangement malin ne veut pas dire que tout ce que vous possédez à sa place à votre domicile. La méthode du carton se présente véritablement comme une aubaine.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Voici une méthode parfaite pour le tri à la maison : la méthode du carton, facile et imparable !

Qui ne s’est jamais senti noyé au milieu des acquisitions qui s’emmagasinent dans les armoires et les placards de la maison ? La place disponible sur vos étagères n’est pas infinie. Vous ne pouvez pas continuer sur cette lancée. Le printemps étant de retour, c’est l’occasion de repartir sur de bonnes bases et de trier votre intérieur.

L’attachement matériel : un syndrome

L’heure d’endosser la culpabilité et de faire face aux avocats du barreau à sonner. Trier n’est pas une tâche très joyeuse à moins d’être catégorique et concis quant à la destination de certains objets. Tout le monde n’est pas loti à la même enseigne et n’accorde pas la même valeur aux choses. 

Si vous êtes sentimental, vous saurez pertinemment que les objets peuvent retenir en eux des souvenirs forts qui leur procurent une valeur inestimable. Plaidant la valeur émotionnelle de ces derniers, il n’est pas nécessaire de préciser qu’ils sont rangés au fond des placards et n’ont pas la moindre utilité. Parfois, il est même difficile de les utiliser par crainte de les abîmer et de devoir s’en débarrasser. On finit généralement par “en avoir plein les armoires”. Ils sont juste arrangés différemment. Si cela vous parle, vous souffrez probablement du syndrome de l’incapacité de jeter.

À lire Comment ranger les fournitures de bureau efficacement (une fois pour toute !) ?

Trier ce n’est pas sorcier !

Le rangement est une réelle tendance. Sur les blogs ou dans les vidéos en ligne, on retrouve d’innombrables astuces tutorielles pour aider les personnes à faire le tri. Cela contrebalance avec nos modes de vie et de consommation qui ne manquent pas d’appétit. L’industrie contribue au consumérisme en mettant en place des Black Friday ou en encourageant le fast fashion.

Vous viendrez relativiser votre fonctionnement au quotidien et votre manière de percevoir les choses qui vous entourent. Lorsque vous souhaiterez acheter un nouvel objet, attachez-vous à vous questionner sur vos usages et besoins à valeur certaine. Il faut un peu de conduite et un léger changement d’habitudes. 

Prendre du recul 

Pour se débarrasser du superflu ou de l’inutile, il faut se rendre compte de ce que l’on a en sa possession. Cette étape est la première pour réussir dans un nettoyage de printemps complet. Elle vise à identifier tout ce que l’on possède chez soi. L’idéal est habituellement de tout sortir et étaler autant de choses que possible pour avoir une vue d’ensemble. Cela profitera à prendre conscience de l’ampleur de l’accumulation. De plus, vous pourrez revoir votre ressenti et rationaliser la valeur donnée à certains accessoires.

Dire adieu à ce qui est inutilement encombrant

On peut mener les implications plus loin. Une méthode fait des ravages dernièrement en termes de libération de l’espace aménagé. La théorie du carton est une approche plutôt radicale du tri. C’est parce qu’elle est radicale que son efficacité n’est plus à prouver. Vous avez pris l’habitude de sous-catégoriser vos acquisitions, à la place, venez les regrouper. Vous ne vous attarderez plus sur la question du “pourquoi sont-ils là ? mais à “comment en suis-je venu à conserver cela ?”.

À lire Des Ikea hacks pour réutiliser vos rangements HEJNE de manière originale

Pour réaliser cette méthode du carton, vous n’avez pas besoin de récupérer des tas de cartons. Un seul carton est suffisant. À l’intérieur, les choses à ordonner devront être disposées avec, en inscription sur un pense-bête, la date du jour. Cette boîte sera à vérifier tous les mois et à renouveler autant de fois que souhaité.

La finalité est de s’apercevoir que la contenance de la boîte n’a pas bougé d’un centimètre depuis le dernier dépôt et que les dépôts se sont accumulés. La constatation est favorable à l’adhésion de l’idée selon laquelle les objets à l’intérieur sont inutiles. Ceci étant dit, la sélection est faite. C’est à la totalité du carton qu’il faudra alors dire adieu. Il faut se réconforter, si cela reste encore difficile, en se disant que ce qui ne nous sert pas peut toutefois être utile à d’autres.

En plus d’être au rangement, la tendance est au recyclage et à la seconde vie des objets inutilisés ou devenus inutiles à longueur de temps. Des dons peuvent être entrepris pour des associations. Auquel cas, il faudra venir mettre ces objets hors d’usage et d’atteinte à la déchetterie. Alors, c’est parti pour le tri !

La méthode du carton, c’est s’émerveiller pour des choses noyées dans le déni et l’oubli

À lire 3 Ikea hacks pour transformer vos TROFAST en solutions de rangement ingénieuses pour enfants !

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis