Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Voici une liste des 6 plantes répulsives pour se débarrasser des pucerons de manière naturelle

Certaines plantes ont des propriétés véritablement remarquables. Si vous souhaitez vous débarrasser des pucerons sans les tuer vous-mêmes, plantez ces plantes dans votre jardin.

Dorine Alanoix

Publié le

Voici une liste des 6 plantes répulsives pour se débarrasser des pucerons de manière naturelle

Lorsque les beaux jours arrivent, les jardiniers et les amateurs de plantes sont ravis de profiter du plein air et de l’abondance végétale. Cependant, parmi les invités indésirables qui peuvent gâcher notre plaisir, les pucerons figurent en tête de liste. Ces minuscules insectes suceurs de sève peuvent vite infester nos plantes, causant des dommages considérables à leur croissance et à leur santé. Plutôt que de recourir à des produits chimiques agressifs, de nombreux jardiniers se tournent vers des méthodes plus naturelles pour lutter contre ces nuisibles.

La lavande

En plus d’embaumer l’air de son parfum envoûtant, la lavande éloigne également les pucerons. Les fleurs violettes attirent les insectes pollinisateurs bénéfiques tout en dissuadant les ravageurs indésirables.

En effet, la lavande contient des monoterpènes, qui ont des propriétés insectifuges. Ces substances agissent en perturbant les récepteurs sensoriels des pucerons, ce qui les désoriente et les éloigne des plantes.

À lire Moustique tigre : ces gestes et plantes répulsives à adopter au jardin pour s’en protéger

En plus de sa spécificité envers les pucerons, la lavande est généralement considérée comme une plante répulsive pour de nombreux autres insectes nuisibles, tels que les moustiques, les mouches et les papillons de nuit. En somme, c’est une plante très utile à avoir dans son jardin pour passer de belles soirées dans son jardin, surtout en été.

L’absinthe

Les pucerons sont attirés par les plantes dont la sève est sucrée. Cependant, l’absinthe a un goût amer et déplaisant pour ces insectes. Lorsqu’ils entrent en contact avec les feuilles d’absinthe, les pucerons sont découragés de poursuivre leur alimentation et sont incités à chercher d’autres sources de nourriture plus appétissantes.

L’absinthe contient divers composés chimiques, notamment les monoterpènes et les sesquiterpènes, qui dégagent un parfum puissant et amer. Ces substances chimiques agissent comme des répulsifs pour les pucerons en perturbant leurs récepteurs sensoriels et en les dissuadant de se nourrir des plantes environnantes.

L’angélique

L’angélique dégage une forte odeur aromatique qui est désagréable pour les pucerons. Cette odeur caractéristique est due à la présence de divers composés volatils dans la plante, tels que les phéromones, les terpènes et les furanocoumarines.

À lire 5 légumes à ne jamais planter à côté de vos tomates pour une récolte saine

Les coumarines ont des propriétés insectifuges et peuvent agir comme un répulsif pour divers insectes, y compris les pucerons.

Les capucines

La capucine est une plante grimpante aux fleurs vives qui agit comme un aimant pour les pucerons. Plantez-la stratégiquement dans votre jardin pour attirer les nuisibles loin de vos autres plantes, puis retirez les capucines infestées pour les éliminer.

Les capucines dégagent une odeur piquante et possèdent un goût légèrement épicé et amer qui est désagréable pour les pucerons. Leur parfum distinctif et leurs composés volatils, tels que les glucosinolates, les limonènes et les acides organiques, agissent comme des répulsifs naturels pour les pucerons !

Les capucines ont aussi la capacité unique de produire un liquide collant appelé « exsudat floral ». Cet exsudat est libéré par les glandes situées sur les tiges, les feuilles et les fleurs des capucines. Il agit comme un piège adhésif pour les pucerons, qui peuvent rester piégés dans cette substance collante plutôt que de se déplacer vers d’autres plantes.

À lire Pyrèthre : un insecticide naturel et efficace, mais non sans danger ?

La menthe

La menthe dégage une forte odeur aromatique grâce à ses huiles essentielles appelées le menthol et le pulegone. Ces substances chimiques dégagent un parfum intense qui est désagréable pour les pucerons. 

  • Save

L’odeur de la menthe masque les signaux chimiques utilisés par les pucerons pour localiser les plantes hôtes, ce qui les dissuade de s’approcher et de se nourrir. En plantant de la menthe dans votre jardin, vous ferez aussi d’une pierre deux coups puisque vous pourrez vous en servir pour cuisiner.

Le thym

Cette herbe aromatique a non seulement des bienfaits culinaires, mais elle peut également aider à garder les pucerons à distance. Ses huiles essentielles, comme le thymol et le carvacrol, émettent un parfum qui repousse ces insectes nuisibles.

Ces composés aromatiques dégagent un parfum caractéristique qui est désagréable pour les pucerons. Comme la menthe, l’odeur du thym masque les signaux chimiques utilisés par les pucerons.

À lire 3 plantes répulsives pour dire adieu aux moustiques naturellement

Le thym produit de petites fleurs blanches ou roses qui attirent les insectes prédateurs bénéfiques, tels que les abeilles, les syrphes et les coccinelles. Ces insectes se nourrissent des pucerons et contribuent ainsi à réguler leur population dans votre jardin.

Sachez que vous pouvez utiliser d’autres astuces naturelles comme le savon noir pour lutter contre les pucerons.

Ce n’est pas parce qu’il y a une rose sur le rosier que l’oiseau s’y pose : c’est parce qu’il y a des pucerons

À lire Allergique au pollen ? Voici les meilleures plantes pour un jardin hypoallergénique

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis