Jardin

Vie du poulailler : tout savoir sur l’élevage de poules pondeuses à la maison

Découvrez toutes les informations utiles quant à l’élevage de poules, afin de leur permettre une vie dans les meilleures conditions.

Amandin QG

Publié le

Vie du poulailler : tout savoir sur l'élevage de poules pondeuses à la maison

Vous souhaitez faire un geste pour la planète ou adopter des animaux plutôt indépendants ? Les poules sont une très bonne idée. Déjà, vous pouvez devenir autonomes dans votre consommation d’œufs, et ne plus avoir à en acheter. En plus d’être économique, cela a un impact positif sur l’environnement. L’autre côté positif pour la Terre est qu’elles mangent une grande partie des biodéchets, qui finissent habituellement dans les ordures ménagères. En outre, ces volatiles sont aussi de bonne compagnie et affectueux, lorsque l’on apprend à s’en occuper correctement et que l’on en prend soin. On vous explique tout dans cet article.

Vie du poulailler : pourquoi élever des poules ?

Avant de vous donner de multiples informations à propos de l’élevage de poules pondeuses, il nous semble essentiel de revenir sur ce choix d’élevage. En effet, il doit être réfléchi, et maturé, car les poules nécessitent de l’attention, comme tout animal de compagnie, ou d’élevage. Par ailleurs, si vous êtes encore hésitant ou réticent, peut-être que les avantages énoncés vous motiveront, ou vous conforteront dans votre décision. Pour commencer, le gain que l’on connaît tous est leur ponte d’œufs frais, naturels et gratuits. Par an, chacune pond généralement de 150 à 300 œufs, ce qui n’est pas négligeable.

À lire Préparez-vous pour l’hiver : les 4 étapes cruciales pour un poulailler confortable et sécurisé !

Cela varie en fonction de la race. Ensuite, elles permettent aux enfants, mais également aux plus grands, de découvrir un nouveau mode de vie. C’est une forme d’apprentissage qui apporte de nombreux bienfaits et qualités. Les petits seront curieux et désireux de savoir s’en occuper, de les nourrir ou même de ramasser leur ponte. Mais, ce n’est pas tout. 

Posséder un poulailler dans son jardin est, comme mentionné précédemment, un geste écologique. En effet, vous pouvez donner à vos volatiles vos épluchures de fruits et légumes ainsi que de nombreux autres aliments, comme des pâtes ou des croûtes de fromage.

Pour finir, elles entretiennent également votre jardin en se débarrassant des insectes nuisibles comme les limaces ou les escargots, entre autres et en désherbant votre espace. C’est donc de toute évidence des économies conséquentes et moins de gaspillage

Tout savoir sur l’élevage de poules pondeuses à la maison 

Maintenant que vous en savez davantage sur les intérêts représentés par un tel élevage, nous allons vous donner de nombreuses indications pour les élever à la maison. Ainsi, vos poules profiteront de meilleures conditions, et vous pourrez facilement vous en occuper, sans vous poser de questions. 

À lire Jardin : Découvrez le secret pour garder vos poules en sécurité toute l’année !

Combien de poules mettre dans son poulailler ?

La première étape est de connaître le nombre de volailles à mettre dans un poulailler. Sachez que cela dépend déjà de la capacité de votre foyer. En effet, rien ne sert de posséder trop d’animaux, car les œufs seront gâchés. En plus, si vous en possédez beaucoup, votre sol présentera des dégâts, vos plantes seront détruites et une forte odeur sera dégagée inutilement. Pour un ménage de 3 à 4 personnes, deux poules suffisent. Toutefois, n’en prenez pas qu’une seule. Ce sont des animaux qui sont sociables et une seule va s’ennuyer, ce qui affectera sa santé mentale.

Qu’est-ce que mangent ces volatiles ?

Même si l’on a tendance à leur refourguer tous nos restes d’assiettes, sachez qu’elles ont besoin d’un régime alimentaire en particulier. Dans leur ration quotidienne, les céréales ainsi que les graisses doivent représenter 70 %. Le reste doit être composé de protéines. En outre, vous pouvez leur donner vos déchets organiques, qu’elles bectent en plus de l’herbe et des insectes. Cependant, bannissez de leur alimentation les feuilles de poireaux, peaux d’oignons, pelures de bananes, kiwi et agrumes ainsi que les aliments trop salés ou épicés.  

Vos poules pondeuses à la maison : nos autres informations 

Pour finir, nous avons d’autres informations à partager avec vous. Celles-ci concernent notamment la vie de vos nouveaux compagnons, afin de bien les connaître pour mieux vous en occuper. Voici une liste des renseignements à savoir à leur sujet : 

  • Une poule bien nourrie vous donnera des œufs avec une coquille dure
  • Elles dorment en hauteur, perchées. Prévoyez donc un perchoir ainsi qu’un espace dédié à la ponte dans votre poulailler 
  • Mettez à leur disposition un abreuvoir, avec une eau toujours fraîche et propre, en quantité suffisante 
  • Comptez 10 m² par poule pour leur permettre de vivre sereinement, dans un espace suffisant
  • Certaines races ont une tendance pondeuse tandis que d’autres sont couveuses, prêtez-y attention lorsque vous voulez en installer 

Sachez aussi qu’elles doivent être dans un enclos fermé, au moins la nuit, protégé au maximum de leurs potentiels prédateurs. Grâce à toutes ces informations, vous pourrez les élever dans les meilleures conditions.

À lire Ne perdez plus jamais une poule ! Voici comment les défendre des prédateurs en 5 étapes !

On n’attend pas le jour du marché pour engraisser sa poule

  • Save

Partagez votre avis

Share via
Copy link