Blog décoration et maison Ctendance

Plantes d’intérieur

Vacances sereines : les astuces pratiques pour arroser vos plantes en votre absence

Vous voulez partir en vacances sans la crainte de retrouver vos plantes mortes ou desséchées ?

Dorine Alanoix

Publié le

Vacances sereines : les astuces pratiques pour arroser vos plantes en votre absence

Partir en vacances est peut-être le meilleur moment de l’année, c’est le moment pour vous de vous détendre. Que faire de vos plantes dont vous avez pris soin toute l’année ? Nous avons regroupé quelques conseils pour arroser vos plantes et votre jardin durant votre absence, et partir sereinement en vacances.

Un système d’arrosage automatique

Faire l’investissement d’un système d’arrosage automatique. Il libère l’eau selon une programmation définie en avance, en continu pendant une certaine durée, ou en goutte à goutte. Ces systèmes automatiques sont configurables selon votre besoin et celui de vos plantes. 

Le réglage peut aller de la libération d’eau de manière uniforme sur la surface à arroser ou la distribuer à intervalles réguliers sous forme d’un goutte-à-goutte. L’arrosage automatique propose l’avantage de pouvoir conserver de l’eau sans la gaspiller, et surtout offre une grande flexibilité dans les choix d’irrigation.

À lire Comment cultiver l’œillet mignardise pour un jardin fleuri et parfumé ?

Il peut être placé dans votre jardin, potager et même dans votre maison si besoin. Ce système sera vite rentabilisé et fera baisser votre consommation d’eau. De plus, il vous sera utile toute l’année et pas uniquement lorsque vous partez en vacances.

Les bouteilles d’arrosage

La méthode de la bouteille n’est pas très esthétique, mais simple et très efficace. Mais, à quoi bon chercher de l’esthétisme si vous n’êtes pas chez vous ? Pour réaliser cette méthode, vous devrez remplir des bouteilles en plastique avec de l’eau. Percez ensuite des petits trous avec une aiguille à coudre. Enfoncez ensuite les bouteilles dans la terre à côté de vos plantes. 

Attention à ne pas faire de trop grands trous ou trop nombreux sur le bouchon. Trop de trous et trop grands feront que votre bouteille se videra trop vite, et vos plantes resteront des jours sans eau. Pire, elles risquent d’être noyées.

Les bouteilles d’arrosage sont pratiques, elles vont vous permettre d’irriguer vos plantes lentement, et donc de tenir le temps de vos vacances. Ce procédé est particulièrement utile pour les plantes sensibles à trop d’humidité, ou pas très accessibles.

À lire Chrysanthème : comment l’entretenir durant l’été pour une floraison automnale éclatante

La mèche capillaire

Pour réaliser cette technique, vous devez placer l’extrémité d’une corde dans un récipient rempli d’eau, et l’autre extrémité dans le sol au pied de la plante.

Il faudra que le récipient d’eau soit placé à un niveau plus bas par rapport à la plante.

De cette manière, l’eau pourra s’écouler par capillarité, c’est-à-dire que la mèche va agir comme un conduit qui va faire remonter l’eau le long de la corde vers la plante.

L’hydratation sera constante avec une autonomie de quelques semaines.

À lire 5 plantes à mettre en terre au potager après les pluies de juin

Le bac d’eau 

Méthode simple qui est souvent utilisée. Elle permet de maintenir une hydratation constante des plantes, pendant une période d’absence prolongée. Pour réaliser cette méthode, rien de plus simple que de placer vos plantes dans un bac d’eau peu profond. Les racines vont absorber l’eau en fonction de leur besoin. Si vous ne disposez pas de bacs assez grands, vous pouvez mettre vos plantes dans l’évier ou la baignoire. Il ne faut pas que les pots soient totalement sous l’eau, quelques centimètres seront suffisants. 

Groupez vos plantes  

Quand beaucoup de plantes sont regroupées, elles peuvent créer une sorte de zone microclimatique, où le taux d’humidité sera un peu plus élevé.  Une fois vos plantes regroupées, elles vont faire augmenter l’humidité ambiante. Cela réduira l’évaporation de l’eau et maintiendra l’humidité plus longtemps. Grâce à cette solution, vous pourrez arroser un maximum vos plantes le jour de votre départ (sans les noyer) et elles resteront humides entre 4 à 7 jours. Le mieux est de les retirer de leur cache-pot pour laisser l’eau s’évacuer par les trous du pot.

L’appel à un ami ou à un voisin

Si vous connaissez une personne de confiance qui habite proche de chez vous, demandez-lui de venir arroser vos plantes pendant votre absence. Cette personne n’aura à venir que tous les 3-4 jours si vos plantes sont à l’intérieur. Expliquez bien les besoins de vos plantes avant que la personne ne vienne.

  • Save

En conclusion, avant de partir et de choisir votre méthode, vous devez connaître les besoins en eau de chacune de vos plantes. Mais également leur taille, leur type, leur exposition à la lumière. Une fois parti  de chez vous, vos plantes seront livrées à elles-mêmes. Avant votre départ, consultez votre fleuriste ou pépiniériste local, afin qu’ils vous apportent quelques précieux conseils. Vous pourrez ainsi partir l’esprit tranquille avec vos plantes toujours en vie à votre retour. Pour plus tard, pensez à choisir des plantes d’intérieur faciles à entretenir.

À lire Comment protéger votre laurier-rose des maladies et ravageurs

Celui qui plante la vertu ne doit pas oublier de l’arroser souvent

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis