Comment se débarrasser des gravats après les travaux ?

Benne à Gravats
Vous avez prévu de faire des travaux dans votre maison, et notamment d’abattre une ou plusieurs cloisons. Il faut alors préparer le chantier, mais avez-vous pensé aux gravats que vous devrez jeter à la fin du chantier ? Ce problème doit être envisagé avant de même de commencer le chantier pour connaitre la démarche à suivre pour s’en débarrasser dans les règles.

Pourquoi réfléchir en amont à l’évacuation des déchets ?

Les gravats de chantier générés par les travaux peuvent vite être très importants suivant la nature de ces derniers. Or, vous ne pourrez pas les laisser n’importe où : abandonner ses déchets sur la voie publique peut générer une amende de 1 500 euros.

Ces déchets se composent de différents matériaux qui :

  • Ne peuvent pas être réutilisés
  • Ne peuvent pas être brûlés et ne se décomposeront pas tout seuls.
  • Ne peuvent pas être mélangés aux ordures ménagères.

Ils peuvent contenir des matériaux très divers comme : des tuyaux, des restes de béton, de parpaings, de plâtre, de pierre et même de la ferraille.

Dans la plupart des rénovations, c’est un volume important de gravats qui va devoir être traité, il est donc préférable de prévoir cet aspect tout de suite, d’autant plus que se débarrasser des gravats a un coût.

Les déchets doivent être triés de manière à respecter la forme d’enlèvement la plus adaptée suivant leur nature, il faut avoir une bonne organisation :

  • Le retrait et le tri des gravats s’avèrent être un travail chronophage, mais si vous ne faites pas les deux en même temps, ce sera encore plus long.
  • Les gravats de chantier vous gênent sur le chantier et ne vous permettent pas de continuer vos travaux sereinement, il faut donc les enlever très rapidement. Vous les trierez peu à peu de manière à gagner du temps.
  • L’évacuation des gravats représente une certaine somme d’argent qu’il faut intégrer en amont dans votre budget.

Comment faire le tri des déchets de votre chantier ?

Vous pourriez être tenté de tout mettre dans des sacs, mais ces derniers vous seraient alors refusés. Il faut donc penser au tri qui est une obligation.

Triez vos déchets :

  • Les déchets inertes: ce sont les parpaings, les briques, la terre, la pierre, les tuiles, le carrelage, le verre…
  • Les déchets non inertes, mais non dangereux : ils comprennent : les bois non traités, la moquette textile, le papier, les emballages plastiques, cartons, bois ou papiers, le pâtre, le polystyrène, les métaux, les fenêtres…
  • Les déchets dangereux: on y retrouve les produits goudronnés, l’amiante, les matériaux en bois traité, l’huile usagée, la peinture toxique, les solvants…
Gravats Travaux
© istock

Comment vous débarrasser de vos gravats de chantier et déchets ?

Vous disposez de différentes solutions pour évacuer vos gravats, vous faites votre choix en fonction de deux critères : votre budget et la quantité de gravats.

Il faut opter pour la bonne solution avant le démarrage des travaux, vous aurez besoin de sacs à gravats ou vous envisagerez de louer une benne.

Voici les solutions qui s’offrent à vous pour évacuer vos gravats :

En déchetterie

C’est une solution valable si vous avez un volume assez faible de gravats à jeter, généralement moins de 3 m3. Dans ce cas, vous avez le droit de les apporter en déchetterie. C’est une solution simple et gratuite sauf si vous avez besoin de louer un véhicule.

L’accès à la déchetterie est cependant réglementé et elle est réservée aux résidents locaux. Il faut donc avoir une pièce d’identité et un justificatif de domicile.

C’est certainement la meilleure méthode dans le cadre des petits travaux si vous avez enlevé une cloison ou un mur. En revanche, si vous avez plus de gravats, vous ne pourrez pas adopter ce moyen.

Renseignez-vous avant pour connaitre les modalités de dépôt et les heures d’ouverture.

La location de benne

Dans le cadre de travaux plus importants, si vous démolissez entièrement l’intérieur de la maison par exemple, il faudra envisager des solutions de grande ampleur.

La location d’une ou plusieurs bennes est une bonne idée, cela vous permet de stocker les déchets en attendant de les évacuer. Il faut cependant suivre une démarche spécifique :

  • Vous devrez demander, à la mairie ou au commissariat de la commune, une autorisation de stationnement.
  • Si vous vivez en copropriété, il faut également que le syndicat de copropriété et le syndic acceptent.
  • Dans certaines villes, pour pouvoir stationner une benne, vous devrez régler une redevance d’occupation du domaine public ou un droit de voirie.
  • L’autorisation vous est remise pour une durée bien déterminée, il faut donc finir vos travaux à temps ou prévoir un temps un peu plus long.

C’est ensuite la société de location qui récupère la benne une fois que celle-ci est pleine et qui s’occupe d’évacuer les déchets. Dans ce type d’offre, vous avez des obligations et des modalités à respecter. Exemple : la benne ne doit pas déborder, si c’est le cas, vous devrez payer une somme supplémentaire.

L’entreprise du bâtiment

Il est possible si vous avez recours à une entreprise du bâtiment de lui confier le soin de vous débarrasser des gravats de chantier. Ce coût sera alors englobé dans le devis pour les travaux, c’est une excellente manière de budgétiser le prix global de l’ensemble.

Dans ce cas, l’entreprise est là pour vous débarrasser des gravats, mais aussi de les stocker en attendant, elle vous laisse ainsi un chantier propre.

Si vous avez réalisé vous-même vos travaux, il est possible également de faire appel à une entreprise spécialisée dans l’enlèvement des gravats. Elle se charge alors d’enlever les sacs de gravats directement sur le chantier et de les évacuer ensuite.

Il faut comparer les prix avec la location d’une benne, parce que cette opération peut s’avérer assez coûteuse.

De la même manière, n’hésitez pas à demander plusieurs devis pour comparer les prix qui varient parfois beaucoup.

Pouvez-vous évacuer vos gravats par le biais des encombrants ?

Contrairement à ce que vous pourriez penser, les encombrants ne peuvent pas vous débarrasser de vos gravats.

Ils ne réalisent que la collecte des déchets ménagers encombrants et volumineux comme le mobilier, l’électroménager, etc. Les gravats ne font pas partie de ce que vous êtes en droit de leur confier. Ils ne seraient pas collectés, mais de plus, ils pourraient être considérés comme un abandon de déchets sur la voie publique, et ce serait alors punissable.

Le prix pour évacuer vos gravats

Dès que vos gravats et déchets dépassent un mètre cube, il est conseillé de prévoir le budget dont vous aurez besoin.

Il faut demander des devis, les professionnels auront besoin pour le réaliser d’informations très précises, en effet le tarif varie suivant certains critères :

  • La quantité de gravats, si vous n’en avez aucune idée, il faudra leur donner des précisions quant à la nature des travaux entrepris ;
  • La durée du chantier : si vous faites vos travaux vous-même, elle n’est pas facile à évaluer, prenez une marge de sécurité ;
  • La nature des gravats : dans ce cas, il faut évoquer précisément les travaux prévus, ils vous aideront alors à déterminer la nature des déchets.

Vous contactez plusieurs entreprises pour avoir une fourchette de prix fiables et trouver la meilleure proposition.

Coûts moyens de l’évacuation au m3 :

Si vous faites appel à une société spécialisée :

Voici quelques estimations qui vous donneront une idée du tarif auquel il faut vous attendre.

Si vous avez recours à un professionnel pour vous enlever les gravats, il faut tabler sur un prix compris entre 30 et 50 euros le m3.

Il peut vous demander un surcoût dans différentes circonstances :

  • Quand les gravats sont situés à l’étage ;
  • Quand elle doit empaqueter elle-même les gravats ;
  • Si certains gravats sont plus difficiles à évacuer.

C’est une solution pratique pour les petits ou moyens chantiers et si vous avez bien pensé à vous équiper de sacs à gravats et que vous acceptez de les mettre dedans.

Prix pour la location d’une benne à gravats :

Si votre chantier est important, c’est la solution la plus intéressante au niveau financier. Une benne est en général capable de stocker entre 3 et 40 m3 de gravats, selon le modèle que vous allez choisir. Cela vous coûtera entre 100 et 500 euros en moyenne. Ce tarif comprend : le dépôt de la benne et l’enlèvement des gravats sur une période de 1 à 3 jours.

Vous pouvez avoir à régler des frais supplémentaires, entre 10 et 150 euros par tonne, suivant le traitement des gravats envisagé qui varie en fonction de leur nature et de leur poids. Il se peut également que vous ayez à régler une redevance sur l’occupation du domaine public ou un droit de voirie. Le montant varie en fonction de la commune.

Benne Gravats Travaux
© istock

Comment calculer la quantité de gravats ?

Il est toujours difficile de calculer la quantité de gravats que vous aurez générée et donc le coût d’évacuation de ces derniers avant l’intervention d’un professionnel.

Un mètre cube de gravats représente 400 kilos. Et il est très facile d’arriver à un tel volume. Pour vous donner une idée plus précise, sachez que la démolition d’un mur de 2.50 sur 2.50 mètres ou encore 15 m² de carrelage représente environ un mètre cube de gravats.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.