Chape fluide ou classique pour un plancher chauffant ?

Plancher Chauffant
Intégré au sol, le plancher chauffant est un système de chauffage particulièrement efficace et discret. Son installation nécessite généralement le coulage d’une chape, qu’il s’agisse d’un plancher chauffant hydraulique ou d’un plancher chauffant électrique. Mais quel type de chape faut-il pour un plancher chauffant ? Une chape fluide ou une chape classique ? Découvrez des éléments de réponse dans cet article.

Le plancher chauffant hydraulique

On distingue actuellement deux principaux types de planchers chauffants sur le commerce :

  • Le plancher chauffant hydraulique
  • Le plancher chauffant électrique, comprenant le plancher rayonnant électrique (PRE) et le plancher chauffant électrique à accumulation)

Cependant, le plancher chauffant hydraulique est de plus en plus plébiscité dans les logements neufs et les logements rénovés. Il présente des avantages significatifs par rapport aux planchers chauffants électriques : en effet, ce type de plancher chauffant a un fonctionnement plus pratique, car il ne requiert ni canalisation ni radiateur. Le rendu est ainsi plus esthétique, et il est compatible avec tous les types de revêtements de sol.

Le plancher hydraulique réversible

Il permet également de réaliser des économies d'énergie, car il consomme moins qu'un plancher chauffant électrique. Pour optimiser sa consommation énergétique, il est possible de le raccorder à une pompe à chaleur. En optant pour un dispositif réversible, il peut également servir à rafraîchir les pièces en saison chaude, mais il est indispensable de bien enrober les tubes hydrauliques du plancher chauffant pour qu'il atteigne les performances thermiques et énergétiques nécessaire. Dans cette optique, il est primordial de choisir les bons matériaux d'enrobage, mais également de faire appel à un chapiste professionnel pour couler une chape d'enrobage dans les règles de l'art.

Chauffant Plancher
© istock

La chape fluide pour un plancher chauffant hydraulique

La mise en œuvre d'un plancher chauffant hydraulique doit répondre à une réglementation bien précise, stipulée dans le DTU 65.14. Conformément à ce document technique unifié, 2 types de matériaux d'enrobage sont autorisés pour un plancher chauffant hydraulique : la chape fluide et la dalle de béton fluidifiée formulée avec des cailloux de petite taille.

Les chapes classiques, qu'elles soient fabriquées sur chantier ou livrées par camion-toupie, sont par conséquent interdites, car elles ne garantissent pas un chauffage satisfaisant à cause de leur faible conductivité thermique et leur qualité insuffisante d'enrobage.

Qu'est-ce qu'une chape fluide ?

Il s'agit d'un mortier composé essentiellement de sable, d'eau et de liant. Comme tous les types de chapes, elle est utilisée comme matériau de recouvrement dans le cadre de travaux de rénovation de sols ou d'isolation thermique ou phonique. Ses atouts séduisent de plus en plus les professionnels du bâtiment, qui l'utilisent aussi bien dans les bâtiments à usage professionnel et commercial que dans les établissements publics.

On distingue aujourd'hui 2 principaux types de chapes fluides pour planchers chauffants :

  • La chape fluide d'anhydrite : le mortier est fabriqué à partir de sable, de calcium et d'un activateur. Ce type de chape fluide est idéal pour enrober un plancher chauffant à eau, qu'il soit réversible ou non.
  • La chape fluide en ciment : elle comprend également du sable, un fluidifiant et un plastifiant. Elle peut être utilisée aussi bien pour enrober un plancher chauffant électrique qu'un plancher chauffant hydraulique.

Quel que soit votre choix, gardez à l'esprit que la chape fluide est très sensible à l'eau et ne peut donc pas être mise en place dans un endroit humide.

À lire également : Comment dresser une chape de ciment ?

Pourquoi préférer la chape fluide pour son plancher chauffant hydraulique ?

Si la chape fluide est aujourd'hui privilégiée comme matériau d'enrobage d'un plancher chauffant hydraulique, c'est pour les nombreuses qualités qu'elle propose.

Une réactivité optimale du plancher chauffant

La fluidité de ce type de chape permet un enrobage parfait qui ne laisse aucune place aux bulles d'air, ainsi qu'une application d'une extrême finesse sur différentes sortes de supports. Elle permet ainsi de réaliser un enrobage de faible épaisseur – d'une épaisseur bien inférieure à ce que demande la dalle de béton fluidifiée et la chape traditionnelle –, ce qui garantit une faible inertie et par conséquent une meilleure conductivité thermique. Vous bénéficiez ainsi d'une réactivité optimale du plancher chauffant, c'est-à-dire d'une diffusion améliorée et homogène de la chaleur.

Le recours à ce type de chape s'inscrit dans le cadre de la norme BBC (bâtiment basse consommation) imposée par la RT 2012, notamment si le plancher est alimenté par un système fonctionnant à l'énergie renouvelable à l'instar de la pompe à chaleur.

Une mise en œuvre simplifiée et rapide pour un rendu plus esthétique

Pouvant être flottante ou coulée au-dessus du béton d'enrobage, la chape fluide est préparée industriellement. Elle est ensuite livrée prête à l'emploi sur le chantier puis appliquée minutieusement à la pompe par des techniciens agréés. Le recours à un chapiste agréé fait partie des obligations imposées par le DTU. Cet artisan expert en coulage de chape vous assurera un travail impeccable, ainsi qu'une jonction propre avec les murs et les différents revêtements à proximité. Après avoir égalisé la surface, il vérifiera la planéité de la chape à l'aide d'un niveau et procédera aux ajustements si nécessaire. La finesse de la chape fluide utilisée pour l'enrobage assure d'utiliser le moins de matériau possible afin de laisser la diffusion de la chaleur se faire naturellement, tout en dissimulant et protégeant le système circulatoire du plancher chauffant.

Chauffant Plancher Fluide
© istock

La mise en œuvre de la chape fluide se fait très rapidement, grâce à son état liquide. Il ne faut en moyenne que 2 heures pour l'application d'une chape de 100 m². Les caractéristiques de ce type de chape permettent des finitions impeccables ainsi qu'une parfaite planéité de la surface, ce qui vous donne la possibilité de poser une grande variété de revêtements de sol par la suite. Selon vos envies, vous pourrez mettre en place de grands carreaux de carrelage, du parquet, de la résine, du linoleum, de la moquette...

Il faut toutefois faire attention au choix du revêtement de sol, car un mauvais choix de matériau peut trop isoler la chape fluide et ainsi ralentir la diffusion de la chaleur du plancher hydraulique.

À lire aussi : Comment fonctionne un plancher chauffant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.