Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Quel est le meilleur moment pour commencer à tondre sa pelouse ?

La fin de l’hiver approche, voici une astuce pour une pelouse parfaite !

Dorine Alanoix

Publié le

Quel est le meilleur moment pour commencer à tondre sa pelouse ?

L’hiver est souvent synonyme d’inactivité dans votre jardin. Néanmoins, cela n’empêche pas la nature de reprendre ses droits. Les mauvaises herbes sont les invités de votre potager et votre pelouse ne s’arrête pas de pousser non plus. Vous avez des doutes quant à la période durant laquelle vous devrez vous attaquer à la tonte et à l’entretien de votre jardin ? Quelques conseils sont à retenir pour permettre à votre gazon d’être d’un vert resplendissant au début du printemps.

La période idéale pour entretenir sa pelouse

Aucune date n’est proscrite pour vous remettre à tondre votre pelouse. Les gelées, la neige et le froid ont fortement fragilisé l’écosystème au cours de l’hiver. Cette période de l’année n’est d’ailleurs pas homogène. Sa durée peut être longue comme elle peut être courte.

Ne tondez pas votre pelouse si les températures restent relativement basses et que le risque de nouvelles gelées n’est pas écarté ! Vous devez attendre que votre pelouse soit sèche pour anticiper sa tonte. 

À lire Voici 4 façons de réutiliser vos tontes de pelouse au jardin

La première tonte est celle qui annonce le printemps

Le retour des beaux jours est le facteur essentiel à surveiller pour vous remettre à entretenir votre gazon ! En avril et en mai, les journées s’adoucissent. Si l’hiver était un hiver long, il est préférable d’attendre des mois pour vous lancer dans cette tâche. Dans le cas contraire, si l’hiver a été court, vous pouvez dès la mi-mars tailler l’herbe de votre terrain.

En effet, vous devez patienter jusqu’à ce que la terre atteigne le 7° C pour entretenir ses sols. Il se pourrait que votre pelouse soit parvenue à une hauteur dépassant un seuil commun de 6 cm, néanmoins cela n’est pas un problème pour votre tondeuse qui peut supporter cette longueur du brin d’herbe. Si vous n’êtes pas spécialement à l’aise, voici 6 conseils pour bien tondre sa pelouse.

Ne pas négliger les résidus de la tonte

Une fois effectuée, pensez à ramasser les déchets verts de la tonte. Ne pas les ramasser serait néfaste pour votre pelouse qui en serait étouffée. De plus, la première tonte annuelle a pour but de : 

  • Densifier le volume de l’herbe.
  • Constater les éventuels dégâts causés par la présence de mousse et de scarification.
  • Prévoir le réensemencement de gazon à certains endroits.

Cela vous aidera à déterminer les soins nécessaires d’apporter à votre extérieur pour permettre à la verdure de s’étendre au cours des saisons plus chaudes.

À lire Des taches sur la pelouse ? Causes et solutions efficaces

Entretenir en profondeur en traitant la mousse

Tondre la pelouse n’est que la première étape de passage pour que votre gazon retrouve son meilleur aspect. L’hiver peut avoir des conséquences désastreuses sur vos plantations. L’installation de l’humidité, la présence d’indésirables, la chute vertigineuse des températures sont des facteurs aggravants qui peuvent mettre votre jardin dans un piteux état. 

De la mousse peut s’être formée à la base des brins d’herbe. Il est primordial de la traiter avec attention puisque cette dernière peut rapidement proliférer dans toute votre parcelle. Un anti-mousse à appliquer à la base de la terre conviendra. Ses effets sont visibles sous 24 heures. C’est un produit éco-friendly qui n’a pas d’effet sur les autres êtres de la faune et la flore. Vos autres végétaux ne seront pas affectés par son application.

Poursuivre l’entretien par la scarification

5 à 8 jours de délai sont nécessaires entre l’application de l’anti-mousse et la scarification de votre gazon. La scarification visera à réduire ou à supprimer en quasi-totalité l’apparition de feutre dans la verdure. Ce feutre est dû : 

  • aux piétinements
  • à la pluie
  • aux déchets végétaux 

Il empêche les végétaux de respirer et l’eau de parvenir jusqu’à leur racine.

À lire Aérer sa pelouse : étapes essentielles pour une pelouse verdoyante

Lorsque les températures seront de 12° C, vous pourrez vous munir d’un scarificateur et l’utiliser sur la longueur puis la largeur de votre parcelle de terrain. 

Susciter une repousse progressive 

Votre gazon n’est probablement pas dans un état intact. Il doit présenter des endroits parsemés de trous. Vous pouvez les combler en parsemant la terre de semence de regarnissage. Les pluies de la saison printanière devraient œuvrer en faveur de la pousse. Si le temps est sec, arrosez abondamment et couramment le sol.

Fertiliser le gazon

C’est la dernière phase pour redonner à la verdure de votre terrain sa force et sa brillance. Par ailleurs, vous préférez répandre la fertilisation de votre herbe munie d’un épandeur d’engrais homogènement.

Le secret d’un gazon anglais : vous semez et vous laissez pleuvoir pendant sept siècles

À lire Tondre la pelouse : a-t-on le droit de le faire le dimanche et durant les jours fériés ?

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis