Blog décoration et maison Ctendance

Immobilier

Quand souscrire à une assurance habitation ?

L'équipe de Ctendance

Publié le

Quand souscrire à une assurance habitation

Vous êtes sûrement dans une situation nécessitant la souscription d’une assurance habitation. Achat d’une maison, location d’un appartement, installation en colocation… De nombreuses situations peuvent vous amener à souscrire une assurance. Découvrez dans cet article, à quel moment vous devez souscrire à une assurance habitation.

S’assurer quand on est locataire

Qu’il s’agisse d’une location non meublée ou meublée, contracter une assurance location est obligatoire. Si vous hésitez encore quant au choix de votre assurance, vous pouvez toujours recourir à un comparateur d’assurance habitation

À lire 6 facteurs essentiels qui peuvent augmenter la valeur de votre bien immobilier

S’assurer quand on est locataire
  • Save

Bien qu’une assurance multirisque habitation complète soit préférable pour couvrir d’autres risques, il faut souscrire au minimum à une garantie des risques locatifs pour couvrir de potentiels risques tels qu’un incendie, un dégât des eaux ou encore une explosion. 

Établir un contrat d’assurance en raison d’une colocation

À l’instar d’un locataire, vous devez aussi assurer obligatoirement votre appartement contre les risques locatifs. Néanmoins, dans ce cas de figure, les colocataires ont deux options. L’un des colocataires peut souscrire à un contrat d’assurance unique afin que tous les colocataires soient couverts, soit, tous les locataires décident de souscrire à une assurance auprès de son assureur.

Établir un contrat d’assurance en raison d’une colocation
  • Save

Contracter une assurance en tant qu’étudiant

S’il s’agit d’un studio, d’un 2 pièces, d’un logement étudiant, d’une chambre ou d’un logement en résidence universitaire, vous devez également souscrire au minimum à une assurance des risques locatifs. 

S’il s’agit de petites surfaces et que vous avez un petit budget, vous pouvez opter pour une assurance multirisque adaptée aux jeunes actifs et aux logements étudiants.

À lire Chute des prix des passoires thermiques : l’impact majeur du DPE sur le marché immobilier francilien

Établir un contrat d’assurance quand on est propriétaire bailleur

L’assurance est obligatoire si vous êtes propriétaire bailleur d’une maison ou d’un appartement en location en copropriété. Vous pouvez contracter une assurance copropriétaire non occupant, qui couvre la responsabilité civile du copropriétaire, les aménagements intérieurs et l’électroménager. 

Néanmoins, l’assurance n’est pas obligatoire si vous êtes propriétaire bailleur d’une maison individuelle en location mais cela est fortement recommandé afin de vous éviter de devoir prendre en charge le remboursement d’un sinistre. Dans ce cas de figure, vous pouvez également recourir à une assurance propriétaire non occupant.

S’assurer en raison de la location d’un logement meublé saisonnier

S’assurer en raison de la location d’un logement meublé saisonnier
  • Save

Ici, le propriétaire n’est pas obligé de contracter une assurance pour la location d’un bien meublé en location saisonnière de tourisme d’un point de vue légal. Néanmoins, le logement doit quand même être couvert par le locataire ou le propriétaire. La personne qui assure le logement doit préciser dans le contrat de location qui est chargé de la souscription de l’assurance.

Cependant, même pour une courte période, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance propriétaire non occupant.

À lire Comment choisir la meilleure assurance habitation ? Critères clés pour une protection sur mesure

S’assurer en tant que propriétaire

L’assurance habitation n’est pas obligatoire, que vous ayez une résidence principale ou secondaire. Si vous êtes dans une copropriété, assurer votre logement sera obligatoire, au minimum avec une garantie responsabilité civile afin de couvrir de potentiels dommages causés à la copropriété.

Néanmoins, il est fortement recommandé de contracter une assurance multirisque habitation pour ne pas avoir à prendre en charge l’indemnisation des préjudices causés par votre bien. Par ailleurs, vous ne serez pas indemnisé en cas de dommages causés à votre bien ou en cas de vol si vous n’avez pas de contrat d’assurance.

4.5/5 - (37 votes)
  • Save

Partagez votre avis