Blog décoration et maison Ctendance

Arbre

Préparez votre figuier pour l’hiver ! Les étapes essentielles pour une future récolte généreuse !

L'entretien d'un arbre ne se limite pas à la simple récolte de ses fruits. C'est particulièrement vrai pour les figuiers en automne. Découvrez comment en prendre soin.

Dorine Alanoix

Publié le

Malgré sa robustesse, le figuier nécessite un peu d’attention durant l’automne et l’hiver. Afin de profiter d’une récolte abondante, voici quelques conseils pratiques que vous pouvez appliquer à cet arbre si particulier.

Le moment propice pour les figues d’automne

Aussi appelées figues de deuxième récolte, elles commencent à se former en été pour mûrir généralement à l’automne. Ces dernières ont tendance à être plus petites que les premières figues de la récolte, mais beaucoup de jardiniers s’accordent sur le fait qu’elles sont plus savoureuses et sucrées.

À lire Secrets de jardinier : boostez votre figuier avec ces engrais naturels étonnants !

Elles sont prêtes à être récoltées entre fin août et octobre, bien entendu, ces périodes peuvent varier selon la région et le climat.

L’entretien automnal de votre figuier

Après la dernière récolte, il est nécessaire de préparer le figuier à l’hiver pour garantir une croissance saine au printemps suivant.

Un nettoyage méticuleux

Commencez par effectuer un bon nettoyage autour de l’arbre en retirant les figues restantes sur l’arbre, car elles peuvent attirer des parasites ou des maladies. Pensez aussi à retirer les feuilles mortes pour réduire davantage les risques de maladies.

Taillez avec précaution

Afin de favoriser sa croissance, il est important de tailler votre figuier lorsqu’il a cessé de produire des fruits. La taille va permettre à l’air de mieux circuler à travers les branches et de leur permettre de recevoir plus de soleil. Les experts recommandent toutefois de ne pas effectuer une taille trop sévère, taillez-le donc avec modération.

À lire Tailler ou pas vos figuiers en novembre ? Les secrets et méthodes pour des arbres sains !

Nourrissez votre sol

Vérifiez l’état du sol, la terre doit être ni trop humide ni trop sèche. N’hésitez pas à ajouter du fumier ou du compost afin de nourrir le sol et pour que le figuier trouve son apport en nutriments essentiels dans la terre. Le fait de nourrir le sol vous permet de protéger la santé de l’arbre tout en le renforçant pour l’hiver.

Arrosages espacés

Même lorsqu’il fait plus froid, il est important de fournir de l’eau à votre arbre. Pour cela, continuez d’arroser en espaçant les arrosages (car l’excès peut endommager les racines de l’arbre). Vers la fin de l’automne, vous n’aurez pas besoin d’arroser votre figuier tous les jours, un ou deux arrosages par semaine suffiront.

Une couche de paille pour préserver l’humidité

Le paillage doit être effectué dès le début de l’automne. Cette protection vous permettra de conserver l’humidité dans le sol durant les mois secs de l’automne et de protéger vos racines du froid. Les experts conseillent d’installer au moins 50 centimètres d’épaisseur de paille autour de votre arbre.

Protégez votre figuier du froid

Afin de protéger votre arbre des basses températures, vous pouvez utiliser un voile d’hivernage ou une toile de jute pour le garder au chaud. Si vous possédez une jeune pousse, il est judicieux d’investir dans un chauffe-plante électrique pour la réchauffer. Ces méthodes vont vous permettre de protéger votre arbre du gel, car ce dernier peut causer des dégâts considérables.

À lire Quels arbres fruitiers planter au mois de mars ?

Surveillez l’état général de votre figuier en automne et en hiver, si vous remarquez le moindre signe de maladie, traitez immédiatement votre arbre afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

  • Save

Partagez votre avis