Ctendance

Jardin

Pommes de terre germées : sont-elles toxiques ou comestibles ? Réponse ici !

Les pommes de terre germées nous prennent toujours par surprise ! Comment faire si vous souhaitiez les cuisiner ?

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 1364

Pommes de terre germées : sont-elles toxiques ou comestibles ? Réponse ici !

Vous avez peut-être stocké des pommes de terre à la maison pendant longtemps et avez été surpris qu’elles aient germé. Vous vous êtes alors certainement demandé si les pommes de terre germées sont encore comestibles, ce qui est compréhensible. La consommation alimentaire négligente comporte de nombreux risques pour la santé, il y a donc de bonnes raisons d’y réfléchir à deux fois.

Les pommes de terres germées peuvent-elles être mangées sans aucun risque ?

L’apparition de germes est liée à la production continue de solanine par ces légumes. Cette substance toxique permet notamment à la plante de se protéger des animaux et des champignons qui pourraient être tentés de la dévorer. De ce fait, ce répulsif naturel nous pose un problème quant à savoir si les pommes de terre sont comestibles ou non. 

Cependant, si la solanine est effectivement toxique pour l’homme, on a tendance à surestimer ses dangers. Le risque d’intoxication est en conséquence très limité dans le cadre d’une alimentation normale et de manière occasionnelle.

Vous l’aurez compris : les pommes de terre germées ne sont pas nécessairement à jeter à la poubelle. Si ces dernières ne sont pas trop molles et ne pourrissent pas, il peut être intéressant de tout de même les cuisiner. Soyez tout de même prudent et retirez soigneusement les germes ainsi que les sections vertes de vos légumes. 

Si les tubercules flétris et ramollis ne sont pas utilisables en cuisine, vous disposez d’autres options. Par exemple, vous pouvez envisager de les ajouter à votre compost. Sinon, vous pouvez planter les parties germées dans votre jardin pour donner vie à de nouveaux plants de ces légumes. 

A lire aussi  Jardinage : Voici comment se débarrasser des orties rapidement et naturellement dans votre jardin !

Comment éviter la germination de ces légumes ?

Les germes ne sont ainsi pas toxiques, mais elles restent néanmoins problématiques lorsqu’on s’attend à consommer des légumes sans aucun défaut. Afin de lutter contre ce phénomène, il existe quelques petites astuces que vous pouvez appliquer.

Conserver de façon optimale ses stocks de légumes

Vous avez quelques kilos de pommes de terre et vous les avez déjà gratinées, cuites à la vapeur et réduit en purée la plupart, mais il vous en reste encore beaucoup et vous avez peur qu’elles se mettent à germer. Pour prévenir ce phénomène, le stock restant doit être protégé non seulement de la clarté, mais également des températures trop extrêmes. 

Pour bien conserver ces légumes, il est idéal de les entreposer dans un garde-manger ou un sous-sol frais. La meilleure température pour éviter la germination est d’approximativement 10 °C. Pour éviter la germination de votre stock, mettez-le dans le contenant que vous devez tenir éloigné de la lumière. 

Pour que ces légumes durent plus longtemps, il est recommandé de ne pas les placer à même le sol. Par ailleurs, il est conseillé de retirer la terre présente sur ceux-ci. Enfin, l’idéal est de placer votre stock dans un lieu frais, tel qu’un placard, et évitez d’utiliser un réfrigérateur.

Rien ne vit qui n’ait germé.

Les divers conseils relatifs à la germination

Lorsque vous effectuez des achats en magasin, il est crucial d’analyser la peau des légumes que vous comptez acheter. Essayez de frotter la peau avec votre doigt : si celle-ci n’est pas assez ferme, vous risquez de vous retrouver avec des produits qui vont germer peu de temps après leur acquisition.

A lire aussi  Comment garder un écureuil dans son jardin ?

Afin de conserver correctement ses pommes de terre et éviter leur germination, vous pouvez également les placer dans une pièce plutôt chaude avant de les stocker dans une pièce froide. Placez vos légumes dans un endroit sombre disposant d’une très forte humidité pendant une dizaine de jours pour ralentir considérablement la germination.

Si votre stock provient d’une récolte, séchez-le avant de l’entreposer, et ne le lavez surtout pas avant le moment de son utilisation. Tenez les pommes de terre à l’écart de vos divers aliments pour éviter de transmettre un goût et d’accélérer la maturation. Il est particulièrement important d’éloigner ces dernières des oignons, des pommes et des bananes. Ces produits libèrent des gaz qui encouragent la germination.

Si, malgré tous vos efforts, vos stocks continuent de germer, inspectez-les au moins une fois par mois et retirez les germes verts. Les légumes sont bons tant qu’ils ne sont pas ridés, décolorés ou mous et flétris. Lorsque vous retirez les germes, jetez les produits mous et ceux qui ont des points noirs ou verts.

Partagez votre avis