Ctendance

Jardin

Pommes : 10 astuces pour mieux les conserver et limiter le gaspillage !

Vous disposez de nombreuses pommes mais ne savez pas comment les conserver durablement ? Découvrez les méthodes les plus simples et les plus efficaces !

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 220

Pommes : 10 astuces pour mieux les conserver et limiter le gaspillage !

S’il y a bien un fruit qui peut durer des mois et qui reste bon tout l’hiver, ce sont les pommes. Les fruits récoltés en pleine saison se conservent bien jusqu’à Noël et parfois même plus longtemps. Voici quelques règles pour une conservation optimale des pommes, de la récolte au stockage.

Cueillir ses pommes de façon efficace pour préparer un stockage durable

La nature fait souvent bien les choses, mais elle n’a pas jugé bon de permettre à toutes les pommes d’être conservées durablement. En effet, certaines sont privilégiées lorsqu’il s’agit de les stocker. Avant de faire ceci, il est donc nécessaire de savoir si la variété peut être conservée. Cela est vrai pour de nombreuses variétés locales ou anciennes, et chaque région a la sienne. Certaines des pommes conservables sont :

  • La pomme d’Api
  • La blandurette
  • L’idared
  • La Bohnapfel

Cependant, il existe de nombreuses autres variétés qui peuvent être stockées pendant une longue période. Par exemple, les produits trouvables dans les rayons des supermarchés une grande partie de l’année sont stockés dans une chambre froide à atmosphère contrôlée pour être vendu à n’importe quel moment.

Ainsi, pour une meilleure conservation des pommes, tout se décide dès la récolte : ne vous y prenez pas trop tôt ou trop tard. Les pommes deviennent acides si elles sont cueillies prématurément, et à l’inverse, l’état de conservation sera médiocre si elles sont trop matures. 

Il existe divers tests utilisant des réfractomètres et d’autres instruments pour déterminer le temps optimal, mais ces outils sont destinés à un usage professionnel. Toutefois, il est bien suffisant d’être attentifs aux divers signes du fruit pour repérer s’il est propice à un stockage de longue durée, telle que la couleur.

A lire aussi  Guide d'entretien : voici tout ce que vous devez savoir pour prendre soin de votre tondeuse hélicoïdale et pour bien l'affuter !

Essayez ensuite de cueillir le premier fruit en le soulevant légèrement et en le faisant tourner d’un quart de tour : si le fruit tombe de l’arbre ce faisant, il est alors prêt à être cueilli. Dans le cas contraire, laissez-le attaché à l’arbre pour qu’il continue sa croissance. Prenez en compte que tous les fruits d’un même arbre ne mûrissent pas en même temps.

Les fruits ne doivent pas être humides : évitez la récolte lorsqu’il pleut ou pendant la rosée, car cela favorise l’apparition de diverses moisissures. La couleur des pépins peut également être un indice, selon la variété ; de préférence, ceux-ci prennent un aspect noir ou brun.

Les diverses astuces pour conserver ses pommes pendant de longues durées

Après la récolte, mettez-le dans une caisse et placez-la dans une pièce à l’abri des fortes températures pendant une dizaine de jours. Durant cette période, les fruits peuvent présenter des anomalies telles que des ecchymoses et des signes de pourriture, ce qui permettra de distinguer celles qui ne peuvent pas être stockées. 

Préparez une cagette, une caisse ou une étagère pour ranger les fruits. Vous devez tout nettoyer et désinfecter afin d’éliminer l’intégralité des bactéries qui peuvent contaminer vos fruits. Certaines personnes utilisent de la bouillie bordelaise, d’autres préfèrent employer un mélange d’eau et de javel.

Il y a peu à choisir entre des pommes pourries.

Contrôler les niveaux d’humidité

La prochaine étape est la distribution des pommes : retirez tous les fruits affectés (qui peuvent être utilisés pour faire du jus), en ne laissant que les fruits parfaits, et disposez les tiges des fruits de manière à ce qu’elles ne se touchent pas. Rangez-les ensuite dans une pièce peu éclairée, ni trop humide, ni trop sèche. 

A lire aussi  Comment créer un beau parterre de fleurs ?

L’humidité idéale doit être d’au moins 70% et pas plus de 80%. Par conséquent, investir dans un hygromètre a du sens et peut se révéler très intéressant. Si l’air est trop sec, humidifiez-le. Une technique efficace consiste à placer une serpillère à moitié dans un seau d’eau. Si l’humidité est trop élevée, vous pouvez trouver des déshumidificateurs sur le marché.

Effectuer des vérifications constantes sur votre stock

La pièce doit également être fraîche, mais sans risque de gel, idéalement aux alentours de 9 °C. Un gaz nommé éthylène dégagé par les pommes accélère la maturation, il faut donc bien ventiler la pièce pour éliminer les émanations de celles-ci. De plus, surveillez régulièrement les fruits pour éliminer rapidement tout signe de détérioration afin de ne pas contaminer l’ensemble des récoltes. 

Les souris et autres petits rongeurs adorent les pommes, nous vous recommandons donc de garder quelques tapettes à rongeurs dans la salle de stockage. Prendre toutes ces précautions améliorera grandement la durée de conservation du fruit ainsi que sa saveur.

Partagez votre avis