Blog décoration et maison Ctendance

Matériaux Isolants

De la peinture en isolation ? Une solution inattendue, mais efficace !

Si l'on vous disait que vous pouvez améliorer l'efficacité énergétique de votre logement en ne faisant que changer votre peinture ! Cela est effectivement possible grâce à l'utilisation de la peinture isolante.

Amandin QG

Publié le

La recherche de matériaux isolants toujours plus performants est essentielle. Un bon choix d’isolation est en effet le garant de consommations énergétiques réduites et, par conséquent, de substantielles économies. Une innovation récente qui pourrait bouleverser le domaine de l’isolation est la « peinture isolante ». Découvrez ci-après tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

La peinture isolante thermique, une récente percée

La consommation élevée d’énergie des climatiseurs et leur contribution aux émissions de gaz à effet de serre sont bien connues. Face à ces préoccupations, de nouvelles solutions de chauffage et de climatisation écologiques voient le jour. La dernière innovation en date est la peinture isolante thermique.

À lire La peinture isolante thermique : La solution miracle pour économiser sur vos factures d’énergie ?

Cette avancée majeure trouve son origine dans les recherches spatiales menées par la NASA. L’objectif était de développer un produit capable de réfléchir les rayons UV. Cette peinture, élaborée en deux couches, combine de la peinture acrylique, des résines et des composants céramiques pour offrir une isolation optimale.

Les atouts majeurs de la peinture isolante

La peinture isolante est bien plus qu’une simple peinture ; elle conjugue performance et esthétique. Fini les rendus métalliques ternes !

Cette peinture offre un éventail de couleurs pour tous les goûts, allant de diverses nuances de bleu à des violets profonds, en passant par des jaunes éclatants, des rouges passion et des gris sophistiqués pour la couche supérieure. Voici un tour d’horizon des bénéfices qu’elle promet :

  • Application simple et pratique : que vous soyez adepte du pinceau ou du rouleau, sa texture permet une application sans tracas.
  • Polyvalence inégalée : peu importe le matériau de votre mur, bois, métal ou béton, cette peinture y adhère parfaitement.
  • Réflexion avancée des rayons UV : grâce à des flocons d’aluminium intégrés dans la couche inférieure, cette peinture excelle dans la réflexion des rayons UV. Même si ceux-ci parviennent à traverser la couche supérieure, ils sont renvoyés par la couche inférieure, minimisant ainsi la chaleur qui pénètre à l’intérieur de votre espace.
  • Économies d’énergie tangibles : outre la protection contre la chaleur estivale, cette peinture diminue également les déperditions thermiques durant l’hiver, vous garantissant des économies substantielles sur vos factures de chauffage.
  • Un choix respectueux de la planète : conçue avec le souci de minimiser l’impact écologique, cette peinture est un choix parfait pour ceux qui cherchent à être éco-responsables.
  • Protection accrue contre l’humidité : sa capacité à résister à la moisissure et à réguler le taux d’humidité fait de cette peinture un atout majeur pour maintenir un intérieur sain.

Mais tout n’est pas rose ! Quelques points d’attention à considérer

Bien que la peinture isolante soit pleine de promesses, il est essentiel de connaître ses limites avant de se lancer dans l’aventure.

À lire Le verre cellulaire : le matériau isolant idéal pour vos projets de rénovation énergétique

Premièrement, pour obtenir une isolation optimale, ne comptez pas uniquement sur cette peinture si la surface en question n’est pas déjà isolée. Elle ne remplacera pas une isolation conventionnelle.

Ensuite, abordons la question du coût. Bien que sa performance puisse justifier son prix, elle se situe dans une gamme tarifaire supérieure à celle des peintures traditionnelles. Pour la couche intérieure, prévoyez un budget entre 30 et 50 € le litre, et entre 30 et 60 € le litre pour la couche extérieure. Cela peut rapidement s’accumuler, surtout si vous avez une grande surface à couvrir.

Petite note technique : un litre de cette peinture recouvre approximativement 2,45 mètres carrés. Et pour une efficacité maximale, l’application de deux couches est recommandée. Il est donc impératif de bien estimer la quantité nécessaire avant de lancer votre projet.

L’investissement initial de cette peinture peut sembler conséquent, mais sur le long terme, elle se révélera être une option économiquement avantageuse grâce aux économies d’énergie réalisées.

À lire Polystyrène expansé : le meilleur matériau isolant pour votre projet ?

  • Save

Partagez votre avis