Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Pas de jardin chez vous ? Cultivez votre propre potager en intérieur grâce à ces 6 astuces simples

Si vous en avez assez de dépendre des supermarchés pour vous approvisionner en légumes, il est temps de passer à la culture en potager à domicile.

Dorine Alanoix

Publié le

Pas de jardin chez vous ? Cultivez votre propre potager en intérieur grâce à ces 6 astuces simples

Si vous ne vivez pas sur une propriété bénéficiant d’un jardin ou si vous êtes tout simplement en appartement, il est possible d’aménager un potager intra-muros. Cela vous permettra de savourer les nombreux avantages que suppose la culture de légumes chez soi. Nous vous donnons nos astuces pour améliorer votre potager.

Étudier son intérieur avant de se lancer

On ne construit pas un jardin à partir de rien. En principe, c’est le cas puisque la terre est neutre et vierge de toute plantation. Toutefois, il est important d’optimiser un maximum ses chances de réussite en étudiant l’endroit où l’on va aménager le potager sous tous les angles. Certains équipements sont indispensables afin d’agencer une culture intérieure. Avant tout, il vous faudra de quoi disposer vos graines ou vos pieds végétaux. Rien ne doit être pris au dépourvu.

À lire Potager en février : ces 3 légumes à planter maintenant pour une récolte abondante !

De quel espace disposez-vous ? Il faudra choisir la taille de vos pots en fonction des mètres carrés disponibles pour accueillir un coin de végétation. Dans ces pots, vous devrez disposer un substrat de qualité qui peut dépendre des plantes que vous souhaitez voir pousser. Cultiver suppose aussi de bénéficier d’un éclairage intérieur suffisant et d’avoir sous la main un système d’arrosage approprié.

  • Save

Une pièce mal éclairée équivaudrait à un tombeau pour une plante. Les plantes sollicitent un spectre lumineux particulier favorable à la photosynthèse. Cette luminosité est une exposition qui diffère de la lumière propagée par les lampes intérieures. On peut trouver des alternatives à un espace mal éclairé. Peindre les murs en blanc peut favoriser la projection et la réverbération des rayons du soleil. Certaines plantes préfèrent même ce genre d’éclairage à un éclairage direct en bordure de fenêtre.

D’autres solutions sont de parfaits mécanismes de substitution. Les lampes horticoles à LED, par exemple, viennent imiter le spectre éclairant et œuvrent en faveur de la croissance des végétaux.

Potager en intérieur : pour quelles espèces végétales opter ?

Les espèces végétales doivent pouvoir s’acclimater au mieux aux conditions réunies par votre espace de vie. Parmi les légumes qui s’adaptent au mieux à la culture d’intérieur en pots, les variétés issues des épinards, de la laitue, des tomates cerises, des radis, ou encore les herbes aromatiques (basilic, persil, ciboulette, etc). 

À lire Tailler vos artichauts en hiver ? Conseils pour booster leur résistance et productivité

Tous les légumes ne sont pas à loger à la même enseigne. Ils ont besoin d’un certain dosage en termes d’espace, d’arrosage et de luminosité.  Voici une aide pour votre Potager d’intérieur : 20 modèles.

Les spécificités de chaque espèce

Les espèces les plus favorables à un agencement en intérieur sont les suivantes.

Les épinards

Les épinards sont des légumes faciles à cultiver. Ils aiment une bonne luminosité sans pour autant être directes sous le soleil. Cette espèce craint la chaleur excessive. Si vous choisissez de les cultiver, il faudra penser à les arroser régulièrement. Le maintien d’un sol légèrement humide, sans une irrigation à l’excès, facilite la pousse de leurs feuilles.

Les radis

Les radis sont de petits légumes croquants qui aiment un sol bien drainé et être exposés convenablement au soleil. Ils peuvent être semés en pots. La récolte se fait au bout de 3 à 4 semaines.

À lire Préparation du potager en février : les étapes essentielles à suivre pour une récolte abondante ! 

Les herbes aromatiques

Les herbes aromatiques sont idéales pour une culture en pot. Selon vos goûts et leur destination culinaire, vous pourrez opter pour le basilic, le gingembre, le persil ou la ciboulette. Les avoir à disposition peut vous aider dans les sessions d’arrosage. En effet, les plantes aromatiques demandent une quantité d’eau régulière. L’arrosage doit cependant être modéré avec une exposition à la lueur naturelle extérieure assez bonne.  

Les tomates cerise

Les tomates cerise se plaisent en intérieur. Elles demandent à recevoir assez de lumière pour une durée approximative quotidienne de 10 heures minimum. C’est une plante qui croît avec le temps assez rapidement lorsqu’elle réunit les conditions adéquates. Anticipez les choses en prévoyant un pot large et profond. Il accueillera les racines avec une tige de soutien à planter à mesure que la plante grandit.

Les endroits les plus incongrus pour accueillir un potager 

Il n’est pas nécessaire d’être féru de bricolage pour avoir un potager en intérieur. Alors, vous pouvez utiliser un ancien meuble inutile comme surface de support pour vos pots. Si vous avez un placard vide, il est envisageable d’y installer des lampes horticoles à LED afin de le transformer en mini serre.  De multiples possibilités sont envisageables. Vous devez vous fixer, par ailleurs, comme unique objectif, de satisfaire les besoins particuliers de chaque plante.

À lire Les légumineuses au potager ? La solution méconnue pour booster la fertilité de votre sol !

Un potager peut aussi être uniquement ajouré par une baie vitrée

  • Save

Partagez votre avis