Ctendance

Jardin

Myrtilles : la saison pour planter des myrtilles approche à grands pas ! Voici tout ce que vous devez savoir pour vous y préparer

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 1

Myrtilles la saison pour planter des myrtilles approche à grands pas ! Voici tout ce que vous devez savoir pour vous y préparer

Les fructueuses myrtilles ne sont pas uniquement appétissantes, elles sont également source de vitamine. Heureusement, ces baies sont faciles à cultiver, à condition d’avoir les bonnes conditions de sol. Dans cet article, nous allons vous guider afin que soyez capable de prendre soin de vos myrtilles et les récolter.

Toutes les choses à savoir avant de planter vos myrtilles

Les myrtilliers peuvent être plantés dès le printemps, mais aussi à la fin de l’automne dans la majorité des régions sauf les plus fraîches. De préférence, sélectionnez des plants de un à trois ans, qui constituent un excellent choix. Trouvables dans des conteneurs ou à racines nues, veillez cependant à les acheter dans un magasin physique ou en ligne de bonne réputation.

Les myrtilles sont des grelots que rend muets la peur d’être dévorés.

La plantation des myrtilliers 

Voici quelques recommandations pour vous aider à planter vos myrtilliers : 

  • Choisissez un endroit ensoleillé et abrité. Si les myrtilles supportent l’ombre, de meilleurs résultats sont obtenus au soleil. Par ailleurs, les plants doivent être à l’abri de violentes brises desséchantes.
  • Évitez de planter vos myrtilliers trop près de vos arbres, car ceux-ci ont tendance à bloquer la lumière nécessaire à la croissance de vos plants. De plus, ils absorbent l’eau contenue dans la terre. 
  • Si vous plantez de multiples buissons, préférez les planter en un unique lieu. Les distribuer aux quatre coins de votre propriété diminuera la quantité et la qualité des fruits.
  • Creusez des trous de plus ou moins cinquante centimètres de profondeur et quarante-cinq centimètres de large. Espacez les buissons de un à deux mètres sur une rangée, avec approximativement trois mètres entre les rangées. 
  • Effectuez un mélange de deux tiers de terreau et d’un tiers de vieille sciure ou de compost, et versez l’ensemble dans les trous.
  • Plantez les buissons dans les trous avec leurs racines étalées. Tassez le trou avec de la terre.
  • N’utilisez pas de l’engrais immédiatement, préférez plutôt attendre un mois complet.

Alternativement, vous pouvez les faire pousser dans des conteneurs, ce qui rend vos plants plus faciles à abriter des volatiles et autres animaux, mais également plus simples à récolter et à mouvoir si vous en avez le besoin.

L’entretien des plants

Le paillage permet de maintenir l’humidité du système racinaire, ce qui est essentiel. Appliquez une couche de cinq à dix centimètres de copeaux de bois, de sciure de bois ou d’aiguilles de pin autour du buisson après la plantation, mais laissez un espace autour du tronc du buisson pour permettre une bonne circulation de l’air.

Prenez cependant garde, les myrtilles sont le casse-croûte préféré des oiseaux affamés, il est donc recommandé de protéger les myrtilles à l’avance. Durant les quatre premières années qui suivent la plantation, vous n’êtes pas obligé de tailler les myrtilliers. Par la suite, la taille est nécessaire pour stimuler la croissance de nouvelles pousses qui porteront des fruits la saison suivante. 

Effectuez la taille des myrtilliers une fois l’hiver révolu ou au lorsque le printemps débute, afin de mieux lancer le cycle naturel : coupez les pousses mortes, cassées, courtes, faibles et chétives.

La récolte des myrtilles

Les baies sont habituellement prêtes à la récolte entre juin et août. Inutile de vous presser si vous voyez qu’elles ont une belle couleur bleue : patientez quelques jours, lorsqu’elles sont prêtes, elles devraient directement tomber dans votre main.

Lorsque vous plantez des myrtilliers de deux ans, les premiers fruits commenceront à apparaitre au plus tard au bout d’une paire d’années. Retirez les fleurs qui apparaissent les deux premières années après avoir planté le myrtillier, afin de permettre au buisson de s’établir. Sachez que la production n’atteint son apogée qu’à partir de six ans.

Les myrtilles se prêtent parfaitement à la congélation. Si votre récolte est fructueuse et que vous ne pouvez pas consommer l’intégralité en une seule fois, essayez de les congeler. Évitez de laver les fruits avant de les congeler, sinon leur peau deviendra dure. Il faut également que ces dernières soient sèches lorsqu’elles entrent dans le congélateur.

Les baies placées dans des sacs de congélation se mélangeront pour former un gros morceau. Afin d’éviter ceci, étalez les fruits sur une plaque complètement sèche. Ainsi, les fruits se congèleront individuellement. Une fois les baies congelées, vous pouvez les mettre dans un sac de congélation. Vous pouvez alors simplement les décongeler lorsque vous êtes prêt à les utiliser.

Partagez votre avis