Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Mauvaises herbes autour de votre maison ? Voici à qui incombe l’arrachage !

Marre de la prolifération des herbes vivaces sur les voies pavées ou dans votre jardin ? Nous allons vous en dire plus à propos des mauvaises herbes qui sont un calvaire pour un entretien extérieur.

Dorine Alanoix

Publié le

Mauvaises herbes autour de votre maison ? Voici à qui incombe l'arrachage !

Les mauvaises herbes sont des plantes sauvages dans le sens où elles poussent dans des endroits incongrus et où vous ne souhaitez pas qu’elles apparaissent. Elles se dispersent aisément et sont très résistantes à une simple méthode d’arrachage. Leur pousse ne se résume pas dans votre gazon. Elles peuvent s’immiscer et sortir des fissures sur les trottoirs et dans les ruisseaux.

Les mauvaises herbes sont dangereuses pour l’urbanisation

Les mauvaises herbes qui poussent dans votre jardin, sur votre pelouse ou entre deux plaques de béton, sont sur votre propriété. Ainsi, il est de votre ressort de vous en débarrasser. Vous trouverez des méthodes efficaces pour les faire disparaître.

À lire Comment transformer les mauvaises herbes de votre jardin en compost ?

Elles ne poussent pas uniquement sur vos propriétés privées, mais peuvent faire irruption sur les pavés de la voie publique. En commençant à sortir des creux qui fissurent les trottoirs, elles se mettent à éroder le béton. Cette croissance entre deux plaques creuse l’écart qui n’était originellement que moindre. 

Les fissures du béton contiennent une quantité importante de terre et de nutriments, ce qui crée un terrain de reproduction parfait. En effet, ces écartements créent un micro-environnement proliférant rempli d’humidité et de chaleur. C’est des facteurs d’évolution plus que dans toute autre zone de votre jardin ou de votre trottoir.

La charge de la commune pour les mauvaises herbes

Les voies communales incombent à être entretenues par la mairie selon la loi via un arrêté publié par le ministre de l’Intérieur en 2016 mentionnant : « La compétence en matière de voirie s’exerce sur l’intégralité de l’emprise de la voie, constituée, non seulement, de la chaussée, mais également de ses dépendances. Ces dernières comprennent les éléments accessoires nécessaires ou indispensables au soutien ou à la protection de la dite voie, parmi lesquels sont inclus les trottoirs. »

En même temps, l’article L141-8 du Code de la voirie routière souligne bien que « les dépenses d’entretien des voies communales font partie des dépenses obligatoires mises à la charge des communes ». Les trottoirs appartiennent à l’entretien communal. Néanmoins, un maire peut trouver le moyen de faire revenir cet entretien aux particuliers et habitants.

À lire Les cendres de bois pour désherber ? La solution naturelle contre les mauvaises herbes !

Les mauvaises herbes à la contrainte du résident

Le désherbage de la voie publique qui se trouve en adjacence avec votre domicile peut être imposé par un arrêté communal. Bien que le ministre de l’Intérieur assure qu’aucune obligation de principe ne semble exister pour les riverains les obligeant à entreprendre le nettoyage du trottoir situé devant leur habitation, tous les tons sont différents de mairie en mairie. 

Il se peut que l’ordre et la propreté de la voie publique vous reviennent si votre commune fonctionne sur ce principe. Les herbes qui sont localisées dans le ruisseau ou sur le trottoir appartenant à votre devanture d’habitation sont comprises dans cette affirmation. En 1980, l’ajout d’une partie au texte préconisait que la mairie avait le droit et le devoir de faire faire aux locaux le nettoyage.

Législativement parlant, l’article L2212-2 du Code général des collectivités territoriales récence que les voies piétonnes publiques doivent être entretenues avec l’appui de la mairie. Effectivement, cette dernière fait office de police municipale ou de gardienne de la sûreté et de la commodité du passage dans les rues, les quais, les places et les voies publiques. 

Contrôler les mauvaises herbes qui poussent dans les fissures 

La période la plus propice au contrôle et pour se débarrasser de ces herbes indésirables est le printemps ou l’automne. C’est ce moment de l’année qui leur permet d’absorber le désherbant plus rapidement.

À lire Découvrez pourquoi et comment semer du gazon en automne pour une pelouse luxuriante !

Comment vous en débarrasser ?

Vous pouvez trouver des astuces pratiques pour en venir à bout. 

Il peut s’agir de l’utilisation d’un désherbant traditionnel soit disponible à l’achat dans des magasins de jardinage, mais qu’il contienne des produits chimiques toxiques. 

Pour corriger les répercussions que l’utilisation de ces produits aurait sur l’environnement et sur votre personne, vous préfèrerez des remèdes naturels non nuisibles tout en étant aussi efficaces : 

  • L’eau bouillante
  • Le vinaigre 
  • Le bicarbonate de soude

L’arrachage manuel reste une option. Elle n’est toutefois pas définitive et ne réduit pas la prolifération de ces indésirables. Avant toute pratique de désherbage, il faut prévoir de protéger toutes vos plantes avoisinantes. Sachez tout de même qu’il existe une recette pour vous débarrasser des mauvaises herbes avec quelques ingrédients simples.

À lire Jardinage de septembre ? Découvrez les 10 commandements pour un jardin parfait !

Une mauvaise herbe est une plante dont on n’a pas encore trouvé les vertus

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis