Ctendance

Jardin

Maladie du chou : tout ce que vous devez savoir sur cette maladie pour la traiter mais surtout l’éviter !

Dorine Alanoix

Publié le

Maladie du chou tout ce que vous devez savoir sur cette maladie pour la traiter mais surtout l'éviter !

Les avantages de la culture du chou résident principalement dans la diversité des variétés. Celui-ci se consomme pratiquement toute l’année, à condition de prévoir des conditions de culture adaptées dans votre jardin. Il peut cependant être la cible de la maladie du chou, qui entraîne inévitable une récolte bien moins abondante que prévu. En réalité, il existe plusieurs maladies, il est donc important de reconnaître d’où proviennent les symptômes et, surtout, comment les traiter pour protéger vos légumes.

Les différentes causes de la maladie du chou

Si les choux sont plantés dans un lieu adéquat et reçoivent assez d’eau, tout en ayant un accès suffisant au soleil, il n’est pas nécessaire d’appliquer des traitements contre les différentes maladies, celles-ci n’apparaissant alors pas. Toutefois, nous n’avons aucun contrôle sur la nature, même si nous nous efforçons de fournir un environnement adapté à nos plantes. Les cultures sont ainsi soumises à des changements réguliers, qu’ils proviennent de nous ou d’éléments extérieurs, ce qui favorise le développement de maladies

Les insectes et les parasites néfastes aux choux

Parmi les coléoptères les plus problématiques, les altises occupent une place prépondérante. Ces petits insectes sauteurs sont difficiles à trouver, et font notamment de gros dégâts sur les choux, qu’ils rongent et saccagent. Après avoir hiberné sous terre ou sous des tas de feuilles, les puces adultes réapparaissent entre avril et mai, et pondent à la base de la plante ou sur les tiges et les feuilles. Lors du semis et de la plantation de jeunes plants, arrosez généreusement et régulièrement, et paillez pour garder le sol humide. Puisque cet insecte n’apprécie guère la menthe, plantez-en à proximité.

La mouche du chou provoque une faible croissance de vos plants, ce qui entraîne en retour un flétrissement des feuilles. Les larves blanches se déchaînent et creusent des tunnels du collet à la racine du chou. Elle apparaît du début du printemps à la fin de l’été. Arrosez les feuilles de chou dans le but de bouleverser le cycle biologique de cet insecte. Des écrans anti-insectes peuvent également être appliqués à la base des légumes qui doivent être renouvelés constamment, ainsi qu’un paillage de plantes insectifuges. Compter également sur l’aide de ses prédateurs naturels, tels que les staphylins.

On ne peut ménager la chèvre et le chou.

Les champignons responsables des maladies affectant ce légume

Le mildiou est une maladie du chou provenant de champignons qui affectent à la fois les jeunes feuilles de et les feuilles établies plus tard. Les feuilles sont d’abord couvertes de taches jaunes, puis de gros duvet blanc violacé. La maladie progresse rapidement lorsque le temps est chaud et que les feuilles sont complètement sèches. Pour prévenir le mildiou, ou dès les premiers symptômes de celui-ci, pulvérisez de la bouillie bordelaise au moins une fois par mois, mais n’hésitez pas à le faire deux fois par mois en cas d’intempéries.

Les racines du légume meurent et prennent une teinte vert pâle ou jaune associée au flétrissement caractéristique de la hernie du chou. Un gonflement est observé au niveau des racines et grandit avec l’apparition de la maladie. Si elles semblent saines au premier abord, elles se mettent rapidement à pourrir.  Une racine déformée par les tumeurs est incapable d’absorber l’eau et les nutriments nécessaires au développement de la plante. Cette attaque fongique est plus fréquente si la rotation des cultures n’est pas mise en œuvre. Elle affecte aussi fréquemment les plantations fragilisées par une mauvaise qualité des sols, d’où la nécessité d’entretenir correctement ses plantations.

Entretenir vos choux pour éviter qu’ils tombent malades

Quelques secrets permettent de cultiver ce légume de la meilleure façon possible en évitant au maximum les attaques de parasites et de maladies. En effet, de piètres conditions de culture fragilisent ces plantes, les rendant plus vulnérables aux diverses attaques. La culture du chou demande quelques connaissances. En effet, afin de pouvoir prospérer, la terre sur laquelle les choux sont plantés doit être :

  • Profonde 
  • Jamais compactée 
  • Très meuble
  • Toujours boueuse. 
  • Fraîche et fertile 

Un endroit ensoleillé, bien ventilé et abrité offre les meilleures conditions pour la culture de ce légume. Par ailleurs, la rotation des cultures est cruciale dans le but de lutter contre la colonisation des ravageurs et la propagation des maladies. Les choux doivent donc être relocalisés au jardin chaque année et sont idéalement plantés après la récolte des légumineuses.

Partagez votre avis