L’isolation extérieure pour économiser sur les factures d’énergie

Afficher Masquer le sommaire

Les murs mal isolés sont responsables de 20 à 25% des déperditions énergétiques dans les habitations (ADEME : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie). Il convient donc de réaliser les travaux nécessaires pour effectuer ou renforcer durablement leur isolation. Que ce soit durant les travaux de construction ou de réfection, deux possibilités s’offrent à vous pour réaliser cette opération sur les murs votre logement. Il s’agit de l’isolation thermique par l’intérieur et de celle par l’extérieur. Cette dernière offre un excellent confort thermique dans les habitations. Elle supprime également les ponts thermiques, mais réduit surtout les déperditions de chaleur pour vous permettre de réaliser d’importantes économies. Alors, comment l’isolation extérieure permet d’économiser sur les factures d’énergie ?

L’isolation extérieure : un facteur clé de l’efficacité énergétique

L’isolation extérieure ou l’isolation thermique des murs par l’extérieur (ITE) consiste à renforcer les murs des maisons contre les déperditions de chaleur à travers l’utilisation des matériaux isolants comme : le polystyrène expansé, la laine de roche, la laine de verre… Pour un résultat esthétique, elle utilise soit une finition en sous-vêture, en enduit sur isolant ou en bardage. Elle se fait par l’extérieur et offre l’avantage de préserver la surface habitable. Son principal avantage est toutefois l’efficacité énergétique qu’elle confère aux habitations.

Elle fait partie des travaux permettant d’améliorer la performance énergétique des logements. Étant donné que les besoins en énergie de la climatisation et du chauffage peuvent atteindre 60% de ceux des maisons, effectuer l’isolation extérieure de votre maison représente un excellent moyen de les optimiser en évitant toute perte de chaleur. Elle permet en effet d’économiser jusqu’à 30% de la consommation d’énergie de votre habitation. Pour un confort optimal dans les intérieurs, l’ITE supprime les ponts thermiques qui font partie des principales causes de déperditions d’énergie.

Ce faisant, elle réduit également les besoins des habitants qui ne cherchent donc plus à surconsommer le chauffage par exemple pour combler les pertes de chaleur causées par les ponts thermiques en hiver. Cela a pour conséquence la réduction du gaspillage, des émissions de CO2 et du montant des factures d’énergie. Cette forme d’isolation améliore l’efficacité énergétique des habitations afin de les rendre conformes aux nouvelles normes thermiques et environnementales. Elle représente d’ailleurs une obligation depuis 2017 dans le cadre d’importants travaux de ravalement de façade.

isolation extérieure efficacité énergétique

De nombreux types d’isolation

Plusieurs isolants permettent de réaliser l’ITE dans les habitations. Ils sont posés sur les parois externes des bâtiments de manière à les recouvrir totalement et à former un manteau isolant. Il s’agit de 3 grandes catégories d’isolants à savoir ceux minéraux, ceux synthétiques et ceux dits naturels. Parmi les isolants naturels, on distingue les plumes de canards, les fibres de bois, chanvres, le liège et la laine de mouton. Parmi ceux synthétiques se retrouvent le polyisocyanurate, le polystyrène expansé et le polyuréthane. Quant aux isolants minéraux, les plus utilisés pour réaliser l’ITE sont notamment la laine de roche et la laine de verre.

Différents paramètres sont à prendre en compte pour savoir lequel de ces matériaux choisir. En dehors du prix, vous devez porter une attention particulière à la résistance R. Elle est un indicateur permettant de connaître la performance thermique d’un isolant. Certaines performances minimum doivent en effet être respectées pour prétendre à certains dispositifs d’aides de l’État. D’un autre côté, la loi prévoit des obligations en matière de performance minimale des isolants utilisés dans le cadre d’une ITE effectuée au cours d’une rénovation par exemple.

A lire aussi  Pourquoi faire un diagnostic d'isolation thermique d'une maison ?

On distingue notamment trois techniques d’isolation extérieure populaires. Il s’agit de la pose collée d’isolant, la pose calée chevillée et de la fixation mécanique sur profilés. En ce qui concerne les finitions, deux méthodes ont la cote. Il s’agit de la finition à enduit (hydraulique ou organique) et de l’installation d’un bardage (en PVC, bois, ardoises…). Il existe également deux solutions alternatives à cette dernière technique : les procédés de vêtage et de vêture.

L’ITE : un excellent moyen d’économiser en toute saison

L’isolation des murs par l’extérieur représente une solution de choix pour réaliser d’importantes économies d’énergie durant toute l’année. Elle permet en effet d’optimiser l’utilisation de la climatisation en été en raison de sa performance. Pendant cette saison, l’usage de la climatisation est en effet considérablement réduit grâce à l’inertie des murs. En hiver, alors que les ponts thermiques sont quasiment inévitables avec l’isolation des murs par l’intérieur, ils sont limités avec l’ITE pour optimiser la performance énergétique des habitations. Cela vous évite de devoir augmenter votre consommation pour avoir un bon confort thermique. Il en résulte une réduction de la consommation d’énergie en toute saison et par conséquent une diminution du montant des factures.

D’un autre côté, l’ITE sert de barrière extérieure protégeant les murs contre le froid en hiver et la chaleur en été. Avec elle, aucun côté des murs n’est directement exposé aux éléments naturels. Ce n’est pas le cas avec l’isolation intérieure qui expose la face extérieure des murs, ce qui impacte un tant soit peu la performance de l’isolation. En revanche, l’isolation extérieure maintient les murs à une température constante. Cela lui permet de préserver les intérieurs de l’influence des températures externes pour plus d’économies d’énergie en toute saison.

ITE économies d'énergie

Une installation correcte est essentielle pour tirer le meilleur de votre isolation

Pour profiter des nombreux avantages de l’ITE, vous devez vous assurer de réaliser une installation correcte. Elle doit être effectuée dans les meilleures conditions et respecter les règles qui régissent chacune de ses étapes. La réalisation de ces travaux nécessite donc un savoir-faire avéré et des équipements spécifiques. Seuls les professionnels sont en effet habilités à effectuer cette isolation des murs. Ils ont les compétences nécessaires et disposent du matériel requis pour effectuer les travaux dans les règles de l’art.

Leur intervention est indispensable pour réaliser une installation correcte permettant d’obtenir des résultats positifs sur les factures d’énergie. De plus, ils maîtrisent les réglementations en vigueur en ce qui concerne le choix des matériaux adéquats en fonction de la localisation des logements. Pour bénéficier d’un bon confort en toute saison, améliorer la performance énergétique de votre habitation et économiser sur vos factures d’énergie, vous devez impérativement confier vos travaux d’ITE à un artisan.

Faites appel à un artisan RGE pour votre isolation extérieure

Un artisan disposant du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est un professionnel agréé qui vous garantit un travail de qualité. Lui confier votre projet d’ITE vous permet de bénéficier de son savoir-faire pour créer une habitation basse consommation confortable. La particularité de cet expert réside est qu’il vous permet de profiter des nombreuses aides financières de l’État. Il vous permet ainsi d’optimiser votre budget et de réaliser les travaux onéreux à moindre coût.

Cet artisan expérimenté vous offre également un accompagnement personnalisé en vous proposant des solutions adaptées à vos besoins et à ceux de votre maison. Il n’utilise que des isolants présentant une excellente performance thermique afin d’améliorer l’efficacité énergétique de votre habitation. Vous savez à présent tout sur les avantages de l’ITE. Elle vous permet indéniablement de faire des économies sur vos factures d’énergie.

Partagez votre avis