Les astuces pour cultiver vos concombres pendant tout l’été

Afficher Masquer le sommaire

Le concombre est un légume qui possède de nombreux minéraux et vitamines comme le potassium, les vitamines B et la vitamine C. Son jus est connu pour être dépuratif quand il est consommé à jeun. C’est le légume idéal si vous souhaitez avoir un apport en eau important parce qu’il contient à lui seul 96 % d’eau. Il sera parfait pour réguler votre transit. Cette forte concentration en eau fait de lui le nutriment le plus faible en calories. Il vous sera d’une grande aide pendant vos régimes minceur. 

En outre, ses propriétés alimentaires peuvent aussi s’utiliser à des fins esthétiques. Comme dit plus haut, il est riche en eau, donc très hydratant. Vous pouvez l’utiliser pour réaliser vos masques contre les rides ou pour apporter un nouvel éclat à votre peau, et ainsi resserrer vos pores. Après cette brève présentation du concombre, il faut prendre en considération certains éléments pour bien les cultiver dans son potager. 

Comment cultiver des concombres pendant l’été ? 

C’est un légume qui ne supporte pas vraiment la fraîcheur. Il faut donc penser à le cultiver pendant les périodes chaudes, c’est-à-dire en été ou alors à partir de la fin du mois d’avril. 

Le début de la culture du concombre

Ne pensez pas à planter directement dans votre terre. Utilisez des petits pots dans lesquels vous allez renverser du terreau et ajoutez des graines. Sachez que pour espérer avoir une bonne croissance, il est conseillé de mélanger votre terreau avec du compost. Une fois que le récipient est prêt, pensez à le garder à une température de 20 degrés Celsius. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Le jardin de thibault (@le_jardin_de_thibault_)

Le moment où il faut le planter dans la terre

Peu importe à quel moment vous commencez votre culture des concombres, ce n’est qu’à l’approche du printemps qu’il est recommandé de planter vos plants de concombres dans votre potager. Faites en sorte d’avoir une température supérieure à 10 degrés Celsius. Dans le cas contraire, vous pourrez voir que vos plantes mourront avant même de donner des légumes. Tout comme vous l’avez fait avec le terreau, il faut aussi préparer votre terre avec du compost. 

A lire aussi  Semer des fèves : quand et comment les planter ?

L’aménagement du potager

Pensez à réaliser des buttes de terre à hauteur de 20 cm, elles devront être espacées afin que l’air puisse tranquillement circuler. Il faut compter une distance d’environ 2 cm. C’est entre les buttes que vous avez installées que vous allez planter vos concombres. Il ne faut pas trop les enfoncer de peur que les feuilles ne soient en contact avec la terre et ralentissent ou interrompent le développement.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Le jardin de thibault (@le_jardin_de_thibault_)

Comment avoir de beaux concombres en été ?

Les concombres sont des légumes et comme tous légumes, ils ont besoin de nutriments assez précis pour leur développement. Vous pouvez retrouver parmi ses nutriments : 

  • vitamine D
  • eau
  • sels minéraux

Il faut certes attendre des températures plus ou moins chaudes pour planter vos concombres, cependant veillez à ce qu’ils ne soient pas trop exposés au soleil. Toutefois, analysez votre emplacement afin de savoir s’il est grandement exposé ou pas. Il ne faut pas non plus priver vos plantes de lumière. Pensez à déterminer une zone d’ombre dans votre jardin ou alors un espace qui se retrouve ensoleillé seulement pendant un certain temps. 

Étant donné que c’est un légume riche en eau. Il faudra que durant tout son développement, vous lui apportiez de l’eau. Donc, il faut dans un premier temps une terre bien drainée et fertile. En plus de cela, pensez à l’arroser assez souvent. Il faut bien planifier vos fréquences d’arrosage, cela dépendra de votre sol. Vous pouvez choisir le programme goutte-à-goutte pour faire des économies pendant que vous arrosez vos plants. 

Concernant les sels minéraux, vous n’aurez pas grand chose à faire parce que cela dépendra de votre sol. Si vous constatez que votre sol est assez pauvre, vous pouvez y rajouter des composants pour le booster. Il s’agit d’engrais. Il existe différents types d’engrais chimiques et naturels. Parmi les engrais naturels, vous avez encore deux catégories : les verts issus des feuilles et ceux issus de matériaux organiques. En fonction de la taille de vos plantes, il est conseillé de choisir un type d’engrais. Au tout début de la culture, optez pour des engrais chimiques et à partir du milieu de cette dernière, choisissez des engrais naturels. 

Vous avez toutes les armes pour cultiver vos concombres

Partagez votre avis