Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Les 8 plantes à utiliser si vous souhaitez végétaliser un mur ou votre toit

Vous avez vu dans les magazines de jardinage et d’agencement décoratif que la tendance était au jardin et à la verdure. En extérieur, la croissance des végétaux est l’occasion de faire se rencontrer végétal et brique tout en créant un contraste.

Dorine Alanoix

Publié le

Les 8 plantes à utiliser si vous souhaitez végétaliser un mur ou votre toit

La végétalisation de l’extérieur, volontaire ou incongrue, donne un cachet supplémentaire au lieu. Que ce soit une espèce invasive ou des graines que vous avez plantées en terre, une touche de verdure égaye toujours une construction en plein quartier urbain. Vous désirez aménager une espèce végétale particulière afin qu’elle tapisse un de vos murs ou votre toit ? Nous vous révélons quels sont les types de plantes qui sont les plus acclimatées.

Les plantes vivaces

Les plantes vivaces sont un excellent choix. Ce sont des végétaux robustes qui ajoutent de la couleur à votre toiture végétalisée et ne cessent d’entrer dans des phases de floraison. Votre extérieur ne sera qu’embellit de zones de couleur tout au long de l’année. Cependant, elles nécessitent un substrat plus profond que des sedums, des fougères ou des graminées, et un peu plus d’entretien. Par exemple, les pourpiers vivaces sont recommandés si vous habitez dans le Midi et que vous recherchez une plantation coriace et vive.

Des fougères en hauteur

À côté de l’apport d’une touche de couleur, il est possible de faire transparaître un peu d’exotisme avec le choix des fougères. Elles donnent une ambiance de sous-bois à votre toiture d’habitation. Végétalisant la surface, ces végétaux datent de la préhistoire. Ils aiment l’ombre et l’humidité. Cela peut présenter un réel atout si vous restez dans une région où le soleil n’est pas très présent. Leurs feuilles ont une texture intéressante et sont d’une couleur profondément verte.

À lire 5 plantes qui poussent sans entretien et peu exigeantes en eau

Des succulentes de toit

Il existe des plantes charnues qui se plaisent sur un toit : les sedums. Ce sont des plantes grasses qui sont appréciées pour leur aptitude à survivre dans de dures conditions arides. 

Leurs feuilles sont charnues. Elles y stockent l’eau nécessaire à leur survie et en prévision d’éventuelles sécheresses. Leur feuillage est résistant à ces périodes. Sa conservation en bon état de forme ne nécessite que peu de soins.  Bien que les plus communes aient déjà un feuillage uniforme et hors du commun, les variétés de couleurs et de formes se déclinent de toutes sortes. C’est une offre de représentation visuelle annuelle, même en hiver.

Les mousses 

Une toiture végétalisée n’est pas uniquement synonyme d’entretien à profusion. Les mousses sont une solution pour une toiture végétalisée sans demander des moyens monstres pour les soins. Elles aiment l’humidité et offrent une couleur vert intense même pendant les mois les plus hivernaux. Il faut garder un œil sur le risque d’érosion que cela implique. Les mousses se plairont davantage et s’adapteront mieux aux abris à faible pente où ce risque d’érosion est mineur.

Les graminées

Les graminées sont un choix de valeur dans l’habillement de la toiture. Dans le classement des plantes plébiscitées pour tapisser un abri, les graminées sont le choix n° 1. Elles allient esthétisme et résistance. 

À lire 4 plantes à adopter pour améliorer naturellement la qualité de votre sol de jardin

Elles ne se plient pas aisément face à des conditions rudes. Rustiques, elles ont un rendu visuel florissant et impressionnant par la diversité de couleurs et de formes. En plus, elles confèrent des bénéfices techniques à votre habitation. L’isolation thermique et acoustique sont favorisées.

Un parterre aromatique suspendu

L’esthétisme n’est pas l’unique facette qui peut parfaire un tapis de verdure. En optant pour une installation de plantes aromatiques en élévation, leurs senteurs viendront délicatement envoûter vos moments passés en extérieur. Parmi les favoris, on note la lavande, le thym et la sauge. Ce sont des aromates persistants et adaptés à une croissance en hauteur.

Ils sont capables de surmonter les aléas climatiques et ne sont pas exigeants. 

Des plantes grimpantes

Les plantes grimpantes sont des habituées des hauteurs. Elles aiment s’accrocher à n’importe quel support afin de se développer. Plantations robustes, elles sont susceptibles de vivre sur les toits, à l’exemple du lierre ou de la vigne vierge. En parallèle, elle renforce l’isolation de votre toit en y incorporant une note de verdure. Voici une liste des différentes plantes grimpantes existantes pour habiller son mur extérieur.

À lire 5 plantes à adopter en brise-vues pour un jardin à l’abri des regards indiscrets

  • Save

Des végétaux, comestibles, en l’air

Pourquoi ne pas optimiser cet espace en y cultivant des fruits et des légumes ? Il est envisageable d’aménager des plantes comestibles comme les fraisiers ou les tomates cerise. D’autres variétés de salades s’adaptent aussi à la vie en suspens. On ne fait pas dans le commun. Ce parterre en suspension est une manière originale de produire. L’espace de la toiture est optimisé tout en favorisant une réduction de l’empreinte alimentaire.

Qu’est-ce que le métier de paysagiste ? Participer à l’inscription des équipements collectifs dans le paysage, en essayant de le blesser le moins possible, de réintroduire du végétal, de relancer une sorte de dialogue entre le bâti et le planté

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis