Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Les 5 arbustes que vous ne devriez JAMAIS tailler en octobre !

Lorsque l'automne arrive, les jardiniers ont naturellement hâte de se remettre au travail. Mais avant de ramasser le sécateur, la prudence est de rigueur.

Dorine Alanoix

Publié le

L’entretien régulier des arbres et des arbustes est essentiel pour leur croissance saine. Cependant, chaque espèce a ses spécificités et toutes ne réagissent pas de la même manière à la taille. Alors que certains arbres peuvent se régénérer rapidement, d’autres sont plus sensibles, surtout en automne. Découvrez les sept arbustes qu’il est préférable de ne pas tailler en octobre.

Pourquoi ce n’est pas une bonne idée de tailler les arbres en automne ?

La saison froide est synonyme de récupération d’énergie pour les plantes. Étant donné que ces dernières concentrent la majeure partie de leur énergie, il ne faut pas les couper en octobre ou avant l’hiver en général.

De plus, effectuer une coupe pendant cette période les rend moins aptes à guérir de leurs coupures, car l’énergie de la plante est utilisée pour d’autres fonctions. Si la taille d’un arbre ou arbuste est souvent réalisée pour encourager la croissance, en cette saison, cela peut avoir l’effet inverse.

À lire Taillez cette plante dès juin pour une floraison spectaculaire l’année prochaine

Quels sont les arbustes à ne pas toucher en octobre ?

Maintenant que vous savez pourquoi il ne faut pas tailler en octobre, voici quelques arbustes que vous pouvez laisser récupérer :

  • Le Lilas : Tailler cette plante est risqué, car vous pourriez endommager les bourgeons, ce qui réduirait la quantité de fleurs l’année suivante. La meilleure période pour la tailler est après la fanaison des fleurs.
    • Save
  • Le Forsythia : Cet arbuste fleurit tôt. Identifiez simplement les branches mortes ou endommagées pour les tailler, mais laissez les autres intactes.

  • Save
  • Le Rhododendron : Tout comme le forsythia, il fleurit sur du bois de l’année précédente. Le tailler en octobre pourrait lui être préjudiciable. Vous pouvez toutefois retirer les branches et les feuilles sèches.

  • Save
  • Le cognassier du Japon : Pour cette variété rustique, il suffit de retirer les éventuelles branches ou les fruits qui peuvent tomber près de l’arbre, afin de prévenir la prolifération de maladies comme la moniliose.
  • Les Azalées : Ces arbustes fleurissent abondamment et nécessitent peu d’entretien. Pour favoriser leur croissance, taillez-les après leur floraison au printemps.

  • Save

À lire Rosiers remontants et non remontants : conseils de taille pour un floraison optimal

Il est important de noter qu’au-delà des raisons mentionnées, la taille printanière peut rendre les arbustes plus vulnérables aux infestations d’insectes et aux maladies. Un élément à ne pas négliger !

Ainsi, chaque saison apporte ses propres défis et opportunités en matière d’entretien des arbres et des arbustes. Avant de prendre vos sécateurs, il est toujours judicieux de vous informer sur les besoins spécifiques de chaque espèce à chaque période de l’année.

En respectant le cycle naturel de vos végétaux, vous dynamiserez leur épanouissement et leur longévité. Une nature choyée rend toujours au centuple, en beauté et en bienfaits.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis