Blog décoration et maison Ctendance

Peinture

Le mur de votre voisin donne chez vous ? Voici ce que la loi dit sur le fait de le peindre !

Un mur vous sépare du voisin, vous aimeriez le peindre, mais vous ignorez si vous en avez le droit ? Voici ce que dit la loi. 

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Le mur de votre voisin donne chez vous ? Voici ce que la loi dit sur le fait de le peindre !

Parfois dans la vie, on a besoin de changement et de renouveau et cela passe aussi par un nouveau mur, d’une nouvelle couleur. Cependant, si ce mur n’était pas à vous, quelles seraient les conséquences de le repeindre ? Ne vaut-il pas mieux se renseigner avant de changer la couleur ? Voici les lois pour repeindre un mur partagé avec son voisin. 

Bien qu’il donne chez vous, ce mur vous appartient-il ? 

Avant d’acheter la peinture, vérifiez que le mur que vous vous apprêtez à peindre vous appartient. Il serait embêtant d’avoir des problèmes avec le voisin. Eh oui : s’il s’agit d’un mur mitoyen, ce n’est la même chose que si le mur a un seul propriétaire.

La propriété d’un mur est déterminée par des documents et des éléments juridiques spécifiques plutôt que par sa proximité physique. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour établir la propriété réelle du mur, même s’il est situé à proximité de votre propriété.

À lire Où installer un papier peint panoramique dans la maison ?

Le mur est non mitoyen

Même si ce mur touche votre jardin, il est important de noter qu’il appartient exclusivement à votre voisin. 

Cela signifie que vous n’avez pas la possibilité d’y apporter la moindre modification, quelle que soit son envergure (peinture, destruction…). Par conséquent, l’idée de peindre la façade qui est de votre côté n’est pas possible. 

Cette situation est simple à comprendre : ce mur ne relève pas de votre propriété, il appartient au voisin. 

Le droit d’apporter des modifications ou de retoucher ce mur appartient au propriétaire de celui-ci, c’est-à-dire votre voisin. En respectant cette loi, vous préservez les droits et la responsabilité de chacun vis-à-vis de la propriété. 

À lire 4 astuces pour nettoyer des traces sur un mur blanc !

Le mur est mitoyen

Si le mur qui sépare votre jardin de celui de votre voisin est considéré comme mitoyen, alors la partie du mur qui est exposée sur votre terrain vous appartient. Vous avez donc tout à fait le droit de peindre cette partie du mur, car elle fait partie intégrante de votre propriété. Si vous désirez le peindre, il existe des astuces pour peindre un mur sans trace.

Cependant, il peut être judicieux de communiquer avec le propriétaire du côté opposé du mur, même si vous en avez la pleine propriété. Cela montre votre respect pour votre voisin et cela permet de maintenir une communication ouverte.

Le mur vous appartient, mais il est chez le voisin, comment faire ? 

Si vous êtes le propriétaire du mur et que vous avez l’intention de peindre le côté qui se trouve dans le jardin de votre voisin, plusieurs règles de droit doivent être prises en compte pour assurer une approche respectueuse et légale. 

Lorsque aucune autre solution n’est envisageable pour accéder au mur en question, certaines étapes sont nécessaires.

À lire Couper les branches du voisin qui dépassent chez soi ? Voici ce que dit la loi

Accord préalable et accès au jardin du voisin

Si la seule option pour accéder à la façade du mur à peindre est de passer par le jardin de votre voisin, il est crucial d’obtenir son accord. Idéalement, cette autorisation devrait être par écrit pour clarifier les détails de l’accord et éviter tout malentendu. 

Cette démarche est conforme à la notion de « droit d’échelle » ou « tour d’échelle », une loi qui permet un accès temporaire au jardin voisin dans le but de réaliser des travaux nécessaires pour la conservation de votre propriété.

Les détails importants de l’accord

Lors de l’accord, plusieurs éléments devraient être discutés et convenus entre le voisin et vous. Voici ce qui doit apparaître dans votre contrat :

  • La durée prévue des travaux.
  • Les dates et heures spécifiques auxquelles le passage dans le jardin voisin sera nécessaire.
  • Les précautions à prendre pour minimiser tout risque de dommages au terrain du voisin.

En effet, Il vaut mieux mettre ces informations par écrit pour limiter les soucis

À lire Comment isoler efficacement un mur humide ? Étapes clés et solutions durables

Les solutions en cas de désaccord

Dans le cas où votre voisin ne serait pas d’accord pour vous laisser accéder à son jardin pour réaliser les travaux de peinture, il existe des démarches à suivre pour résoudre le différend de manière légale.

Le recours à un conciliateur de justice peut être envisagé pour tenter de trouver un terrain d’entente. Si cela échoue, en dernier recours, une procédure judiciaire peut être engagée.

  • Save

Quels sont les risques en cas de non-respect ?

Le non-respect des règles et des accords liés au fait de peindre le mur du voisin qui donne chez soi peut entraîner plusieurs risques légaux. Peindre le mur du voisin sans son consentement peut constituer une violation des droits de propriété et de sa vie privée. 

En conséquence, votre voisin pourrait engager des poursuites judiciaires pour obtenir réparation pour les dommages subis ou pour faire cesser les actions illégales.

À lire Pourquoi choisir les murs en gabion ? La solution durable et esthétique pour votre extérieur

Les autorités locales peuvent imposer des amendes ou des pénalités en cas de violation des règles de propriété et de voisinage. Ces sanctions financières peuvent varier en fonction de la juridiction et de la gravité de l’infraction.

En cas de dommages causés à la propriété du voisin lors de l’exécution des travaux, vous pourriez être tenus responsable des coûts de réparation et de restauration nécessaires pour corriger les dommages causés.

En général, il vaut mieux se renseigner avant de réaliser n’importe quels travaux. 

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis