L’astuce pour sauver vos plantes du gel 

Afficher Masquer le sommaire

Le gel est un des ennemis des plantes. Il va venir se greffer à ces dernières et les empêcher de grandir correctement. Ces derniers temps les variations climatiques et notamment les grandes vagues de froid rude, ont été un désavantage pour la poussée des plantes. On vous propose de voir les astuces pour protéger vos plantations de ce phénomène. 

Les plantes concernées par le gel 

Plusieurs arbres et plantes sont concernés par le gel. Pour les sauver des froids hivernaux et printaniers vous devez les protéger. 

Les plantes caduques 

Les plantes caduques sont celles qui perdent leur feuillage au long de l’année. En fonction de la saison, elles fleurissent, flétrissent et perdent leurs feuilles. Pendant l’hier celles-ci n’ont pas vraiment d’activités. Elles gardent leur structure et racines seulement. Il parait donc moins important de les protéger du gel. Toutefois, il peut être judicieux de mettre en place certaines techniques pour une meilleure pousse, quand arrivent les grands froids et la rosée du matin. 

Les plantes persistantes

Ces dernières demandent quant à elle un grand soin, lors des intempéries et notamment les grandes gelées. Comme leur nom l’indique elles vont persister Ce phénomène climatique va cristalliser la plantation et notamment ses feuilles. Cette cristallisation va augmenter la sève et faire éclater les cellules.

Cela va à terme faire flétrir votre plante et elle ne produira aucune poussée ou rendement. Les arbres généralement concernés sont les citronniers, ou les pommiers ou encore, les oliviers, etc. Celles qui sont en pot vont avoir du mal à survivre au froid et au gel, car il n’y aura pas assez d’espace pour que la plante respire et puisse se réchauffer pour pousser. 

Si cela n’a pas été bien traité, la saison printanière ne les aidera pas toujours à repousser correctement. La plupart du temps, elles y arrivent, cependant mieux vaut si prendre en amont. 

A lire aussi  Comment éloigner les oiseaux du potager ?

Protéger les plantes du gel 

Des précautions sont donc à prévoir lors de tout au long de l’hiver et à l’arrivée du printemps. Sachant qu’en France la transition ne se fait pas toujours rapidement entre ces deux saisons, il faut d’autant plus redoubler de vigilance. 

Les conseils 

Tout d’abord, commencez par faire un état des lieux de la plante. Ne faites pas de conclusions trop hâtives. Même si vos plantations sont complètement gelées, cela ne veut pas dire qu’elles sont mortes. Les racines peuvent très bien avoir survécu. 

Si vos feuilles sont noircies ou molles, cela veut dire que le gel a pris possession de votre plantation. 

L’astuce remède pour sauver vos plantes du gel 

Une des premières choses que vous pouvez faire est de procéder à la technique du paillage. Cela consiste à ajouter une couche supplémentaire aux racines. La paillage se présente par des sortes de copeaux de bois qui vont protéger vos racines du froid. Pour empêcher le gel, il faut mettre une épaisseur d’environ 4 cm. Cela est appliqué tant sur les plantations en pot que celles extérieures ou vos arbres. En plus d’être bon pour cela, il va faire barrière à l’humidité et empêcher la pousse de mauvaises herbes. 

Enfin, si vous en avez l’occasion, nous vous recommandons, pour les plantes les plus fragiles, d’utiliser un voilage hivernal. Entourez surtout les pots, car ce sont les racines qu’il faut protéger pour que les feuilles ne prennent pas le gel. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez également le disposer sur toute la plantation pour plus de précaution. 

Ainsi faites attention à surveiller tout cela, même lorsque le printemps arrive car comme on le sait de grosses variations climatiques sont prévues lors de la transition d’une saison à l’autre. 

Partagez votre avis