Ctendance

Actualite

La capitulation de Lidl…

Kelly Wearstler

Publié le

Mis à jour le

La capitulation de Lidl

Appel au boycott pour l’entreprise allemande ! Il y a quelques jours en Grèce, un scandale a éclaté. Une femme a été arrêtée par la police pour avoir volé 40 euros de produits dans un des magasins de la chaine Lidl. Des clients lui ont même proposé de régler ses courses. 

Le géant de la grande distribution fait profil bas 

Le 12 février dernier, une femme à la retraite a été prise la main dans le sac dans un magasin Lidl. Elle a volé 40 euros de nourriture. La retraitée grecque a été repérée par la direction, qui a appelé à la police. C’est à ce moment que certains clients, qui ont assisté à la scène, lui ont gentiment proposé de payer ses courses. L’entreprise allemande est au-devant de la scène avec ce scandale. Nombreux commentaires et hashtag ont été lancés comme :

Cancellildl” traduit en français “supprimélidl”. 

La firme a essayé de réagir face à ses critiques en calmant le jeu. Elle a évoqué que cet événement en Grèce était attristant. Elle a également rappelé que

le directeur de la succursale était obligé de suivre toutes les étapes nécessaires en cas d’activité criminelle.

Lidl a aussitôt retiré sa plainte contre la personne âgée. En effet, son cas a ému tout le pays. En réponse à ce vol, elle a reconnu sons erreur et s’est confiée. 

A lire aussi  Quels sont les meilleurs articles Lidl pour équiper sa cuisine ?

Elle reçoit une pension de retraite de 800 euros. Mais, elle explique qu’elle en dépense 400 pour sa santé. Il ne lui reste plus grand-chose pour subvenir à ses besoins. Certains de ses voisins auraient déclaré, qu’elle

avait souvent faim.

La retraitée doit aussi aider financièrement ses deux fils, qui sont au chômage. D’après Capital, elle a tenté de mettre fin à ses jours après s’être fait interpeler par la police. Lidl est au centre des polémiques… 

Le problème de l’inflation en hausse 

La Grèce connait une hausse des prix depuis cet hiver. Il s’agit d’une augmentation de 5%. Certains journaux déclarent que “l’inflation gagne du terrain”. Ce n’est peut-être pas dit dans le reste des pays européens, mais ce genre d’événement se multiplie de plus en plus en Grèce.

D’après Le Monde, le prix à la consommation a augmenté de 6,2%. Sans parler des carburants. Le prix de ces derniers à flambé, s’élevant à plus de 21%. L’électricité a également augmenté de 56% avec le gaz atteignant 156 %. 

Beaucoup de citoyens grecs se retrouvent dans des situations précaires. Avec cette hausse significative, la nourriture coûte d’autant plus cher. Le pain, les fruits ou mêmes les légumes ont augmenté de 5%. Le prix des pâtes est en hausse de 7% avec 15% supplémentaire pour les pommes de terre. Une citoyenne d’un quartier d’Athènes nous confie : 

C’est tout à fait visible. C’est une augmentation de plus de 10 ou 20 % pour certains produis. Le fromage par exemple. Je ne peux pas être sûre du pourcentage, mais oui, c’est vraiment plus cher. C’est pareil pour le lait, c’est-à-dire pour des produits tout à fait nécessaires pour notre vie quotidienne.

L’électricité et le chauffage ont également augmenté. Certaines mesures de soutien aux entreprises ont été mises en place. Cela est encore trop insuffisant. Le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a déclaré que le Smic serait rehaussé de manière considérable. Le salaire augmentera de 663 euros. 

A lire aussi  Où acheter du Parkside en France ?

Pour conclure, le géant allemand aura finalement retiré sa plainte pour le vol de la retraitée. L’enseigne ne veut pas être au cœur des polémiques. La décision de poursuivre la femme âgée de 70 ans en difficulté financière, a été bel et bien abandonné. Elle souhaitait juste

préparer un bon repas à ses deux enfants. 



Partagez votre avis