Jardin

Jardinage : réussissez votre culture de mâche à coup sûr avec ce guide ultime du semis à la récolte !

Découvrez comment réussir votre plantation de mâche, et comment suivre la croissance jusqu’à la récolte de votre salade. 

Dorine Alanoix

Publié le

Jardinage : réussissez votre culture de mâche à coup sûr avec ce guide ultime du semis à la récolte !

La mâche est un incontournable de nos repas. Elle se marie avec tout et elle est la base de nos salades composées tout en étant un parfait accompagnement. Cependant, planter sa propre mâche peut être effrayant si vous n’avez pas la main verte ! Pas d’inquiétude, cette plante feuillue à la saveur douce n’aura plus aucun secret pour vous si vous suivez ce guide. Vous pourrez bientôt déguster cette salade même pendant les saisons froides.

Semer, récolter et déguster !

Jardiniers amateurs ou professionnels, ce guide est pour vous. La mâche n’est pas une plante difficile à cultiver, il suffit juste d’un peu d’eau, de beaucoup d’amour et de patience pour avoir de magnifiques feuilles vertes. Dans peu de temps, vous pourrez cueillir votre propre mâche dans votre jardin.

Le meilleur semis

Le semis consiste à mettre en terre les graines des légumes choisis pour les cultiver. Il y a certaines règles à respecter pour effectuer un bon semis, et permettre la bonne croissance de votre mâche. Il est important de bien choisir l’emplacement : un sol drainé, ensoleillé ou mi-ombragé et composé de matière organique.

À lire Les légumes éternels : plantez-les une fois, récoltez pour toujours !

Une fois l’emplacement choisi, préparez le sol avec une fourche, puis semez les graines à 1 cm de profondeur, espacées d’une vingtaine de centimètres. Arrosez soigneusement, puis patientez jusqu’à la levée, qui prendra de 7 à 14 jours.

Comment bien récolter la mâche ?

Environ 40 à 60 jours après le semis, avant que la floraison de la mâche commence, c’est le moment parfait. Il est important de bien récolter votre mâche, au bon moment, mais également de la bonne manière. 

En récoltant correctement la mâche, à l’aide de ciseau ou d’un couteau aiguisé, en coupant à 3 cm du pied, la mâche aura l’occasion de repousser. En effet, en laissant le cœur de la plante intact, elle produira de nouvelles feuilles.

5 anecdotes sur la mâche

La mâche n’est pas aussi fragile qu’on le pense, ni difficile à faire pousser. Au contraire, c’est une plante résistante et pleine de surprises ! 

Voici 4 anecdotes à savoir sur la mâche : 

  • La mâche est résistante au froid, jusqu’à -5°, mais en cas de gel, il est important de couvrir ses plantations avec un voile.
  • Correctement coupée, la mâche a la capacité de repousser, plus d’une fois !
  • Un système de goutte-à-goutte est suffisant pour hydrater vos mâches.
  • Certaines variétés de mâches ont une saveur de noisette.

La mâche est donc très étonnante, en plus d’être accessible à tous les jardiniers.

L’entretien de la mâche

Maintenant que la mâche n’a plus aucun secret pour vous, lancez-vous dans le semis, et découvrez comment entretenir cette plante.

À lire Jardiniers : ne plantez pas vos fraisiers en automne sans connaître ces 5 règles d’or !

Comment garantir une bonne croissance ?

Pour que votre mâche puisse se développer en toute tranquillité, il est important de respecter quelques points. Le sol doit être complété avec du compost, pour assurer un sol riche en nutriments. De plus, il est essentiel de regarder le ph du sol. La mâche s’épanouira mieux dans un sol légèrement acide.

Pour ce qui est de l’arrosage, il se doit d’être régulier, mais modéré. Pour ne pas noyer la plante et faire pourrir les racines, ou au contraire la brûler par manque d’eau.

La grande cuisine, ce peut être une dinde bouillie, une langouste cuite au dernier moment, une salade cueillie dans le jardin et assaisonnée à la dernière minute

Prévenir et combattre les maladies

Comme tout légume présent dans un potager, les mâches sont sujettes à des maladies et des infestations de ravageurs. Pour lutter contre ces infestations de pucerons, de limaces ou d’autres animaux sauvages, il y a plusieurs solutions. 

À lire Lidl : Égayez votre intérieur avec ces plantes en ce moment disponible et à bas prix

Il est possible d’introduire des prédateurs naturels dans vos jardins, ou d’utiliser du savon insecticide

Certaines maladies sont susceptibles de détruire vos plantations, comme le mildiou. Il est recommandé de pulvériser des fongicides biologiques pour prévenir de ces maladies, et sauver vos mâches.

Les bienfaits de la mâche

La mâche est un aliment très riche, et un atout pour notre santé. Il est indispensable de le rajouter à notre alimentation quotidienne. En effet, la composition nutritionnelle de la mâche est très complète, en plus d’être peu calorique.

Composée de vitamines et d’antioxydants, la mâche lutte aussi contre le vieillissement cellulaire de notre corps. Elle apporte également des oméga-3 et des minéraux, tels que le magnésium ou le fer. Tout cela favorise le bon fonctionnement de notre organisme

À lire Arrosage de vos plantes en septembre : découvrez ces astuces infaillibles pour une floraison spectaculaire !

Partagez votre avis