Quand faut-il mettre de l’engrais sur le gazon ?

Engrais Gazon
Votre pelouse est défraichie, les brins d’herbe sont plus jaunes que verts, certaines zones sont dégarnies ? Pas de panique, l’engrais peut faire des miracles ! Mais pour un résultat garanti, il faut tenir compte de la saison, des conditions météorologiques et du moment de la journée… Voici quelques astuces pour mettre de l’engrais sur le gazon dans un timing parfait !

À quel moment mettre de l’engrais sur votre gazon ?

Plusieurs facteurs vous permettent de déterminer la fréquence et la période à laquelle vous devez mettre de l’engrais sur votre gazon. Les gazons qui sont piétinés souvent, servant par exemple d’aire de jeu à vos enfants, ont forcément besoin de plus d’engrais que les gazons d’ornement qui s’abiment moins facilement. En règle générale, vous l’amendez deux fois par an pour obtenir un bon résultat. Durant l’hiver, votre gazon est éprouvé et il manque des nutriments, dont il a besoin.

La première fertilisation a lieu au printemps, quand l’herbe et les jeunes pousses apparaissent. L’idéal est à la mi-avril. C’est en effet lors de la période de croissance principale que les besoins en nutriments sont les plus importants. Au fur et à mesure que le gazon puise dans les réserves du sol, il s’appauvrit jusqu’en été. Il est de ce fait recommandé de mettre de l’engrais à nouveau en juillet.

Quant au gazon qui est plus sollicité, l’apport en engrais est plus conséquent. Ce sont notamment les gazons de jeu. Il faut qu’ils soient régénérés souvent. La fertilisation est alors nécessaire trois fois par an au minimum, cela permet de préserver sa vigueur, d’étoffer les zones dénudées et de conserver une jolie couleur verte. Dans ce cadre, les mois d’avril, de juin et d’août sont les périodes idéales pour la fertilisation. C’est également le cas quand celui-ci se trouve à l’ombre, en partie ou en totalité.

Un apport d’engrais est recommandé également en automne, toujours suivant les conditions météorologiques. Le mois d’octobre est idéal parce que les risques de gel sont écartés. Prenez alors un engrais « spécial automne », riche en potassium. Votre gazon sera ainsi plus fort pour affronter l’hiver grâce à la concentration de sel dans les cellules végétales. C’est un bon réflexe surtout pour les gazons malmenés par vos bambins au cours de leurs jeux.

Quel engrais pour la fertilisation du printemps ?

Bien entretenir son gazon en début d’année est très important, c’est la sortie de l’hiver et il faut l’aider, entre mars et mai, notamment. L’apport d’engrais est essentiel comme la scarification et la tonte. Vous trouverez sur l’engrais trois chiffres vous indiquant les pourcentages d’azote, de phosphore et de potassium qu’il contient. Il faut qu’il soit équilibré avec 10 % d’azote et de potassium et 5 % de phosphore. Les engrais mixtes sont bien adaptés.

L’engrais dit de départ est recommandé après l’ensemencement, au printemps. Il permet au gazon de se régénérer. Il faut savoir que les pelouses jeunes ou très abimées ont des besoins lus importants que les pelouses saines et vertes.

Quel engrais en été ?

L’engrais apporté en été ne doit pas contenir d’azote en grosse quantité. Dans le cas contraire, votre herbe brûlerait. Durant cette saison estivale et chaude, il est mis à mal. Il est préférable d’opter pour un engrais à diffusion lente. Ce type d’engrais distille des nutriments dans le sol pendant dix semaines. Il ne contient que peu d’azote et beaucoup de magnésium et de calcium qui protègent le gazon du soleil et des hautes températures.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.