Les maladies des plantes d’appartement

Maladies des Plantes d'Appartement
Les plantes d’appartement ne poussent pas toujours aussi bien que vous le désirez. Elles sont parfois chétives ou malades. Elles sont attaquées par des insectes. Découvrons quelles sont les maladies qui les touchent et quels sont les remèdes pour les soigner.

L'ensemble des maux dont elles souffrent peuvent être classés en deux catégories :

  • les accidents de végétation dus à un déficit de lumière, à un excès ou un manque d'eau, à une chaleur exagérée, à une exposition ne convenant pas, etc. Dans certains cas, il n'y a aucun remède. Par exemple, si vous avez essayé à plusieurs reprises d'acclimater des ficus chez vous et que toutes les tentatives se sont soldées par des échecs, le plus sage est de choisir une autre espèce de plante.
  • les ennemis qui s'attaquent aux plantes d'appartement tout comme aux plantes cultivées au jardin : animaux (surtout des insectes) et maladies (surtout des champignons). Il y a le plus souvent un remède, mais il faut d'abord détecter l'ennemi.

L'identification du mal dont est atteinte une plante n'est pas toujours facile. Voici, à partir des principaux symptômes visibles, l'ennemi probable et le remède lorsqu'il existe.

Feuillage devenant vert très pâle

Manque de lumière ou d'engrais. Le remède est simple. Mettez la plante dans un endroit mieux éclairé ou donnez-lui de l'engrais naturel. Parfois elle a besoin des deux.

Jaunissement du feuillage

Il atteint seulement une ou deux feuilles de la base, qui tombent ensuite, le reste de la plante demeurant en parfaite santé et manifestant une bonne vigueur, notamment en donnant de jeunes pousses, le mal est sans gravité. C'est de même une végétation normale chez certaines plantes. Par contre, lorsque l'ensemble du feuillage jaunit, il s'agit d'une chlorose due à l'emploi d'une terre ou d'eau calcaire, à une carence dans la nourriture, ou à un excès d'eau qui a provoqué la pourriture des racines.

Les nervures des feuilles restent vertes et le jaunissement est plus accentué au bord des feuilles. Tentez de faire reverdir la plante en utilisant un anti chlorose, mais le remède consiste à changer de terre et à arroser avec de l'eau de pluie. S'il s'agit d'une pourriture des racines, la guérison est difficile. Essayez de sauver la plante en la dépotant, en coupant les racines abîmées et en remettant dans une nouvelle terre. Surtout réalisez un bon drainage du pot.

Taches brunes sur le feuillage (souvent à l'extrémité des feuilles et au pourtour)

Acclimatation difficile de la plante, à-coup dans la végétation, excès d'eau ou d'engrais, lavage des feuilles alors qu'elles étaient exposées au soleil, courant d'air glacé à la suite de l'ouverture d'une fenêtre. Le remède découle de la cause. Mais encore faut-il réussir à la trouver avec exactitude. Presque toujours, il n'y a d'autre solution que de couper les feuilles abîmées et, si le mal recommence, de changer de plante.

Chute des feuilles à partir de la base

Accident fréquent chez les ficus, cordylines, crotons, etc., qui est accentué par un mauvais arrosage, une alimentation irrégulière ou une atmosphère trop sèche. Pratiquement inévitable pour certaines plantes. Combattre les causes favorisantes notamment en humidifiant.

Croissance lente ou nulle : presque toujours un manque de nourriture. Une plante ayant toutes les apparences d'une bonne santé doit pousser plus ou moins régulièrement, en observant des périodes de repos de végétation. N'exagérez pas, cependant, les apports d'engrais qui risquent de provoquer des accidents.

Feuilles rongées

Chenilles de divers papillons. Il suffit de les ramasser à la main.

Feuilles grisâtres

Cette teinte sale est provoquée par les piqûres de minuscules acariens, appelés araignées rouges. Les plantes en sont épuisées. Luttez à l'aide d'une spécialité acaricide. Les pulvérisations d'eau sur le feuillage freinent la prolifération de ces redoutables ennemis des plantes d'appartement qui sévissent particulièrement en atmosphère sèche.

Feuillage flasque, flétri

Pénurie d'eau, coup de soleil direct sur la plante, en particulier à travers une vitre, intoxication par émanation de gaz ou de fumées diverses, notamment du tabac. Si elle n'est pas trop atteinte, la plante retrouve vite son allure primitive mais, très souvent, son feuillage se dessèche par endroits.

Feuilles décolorées par taches paraissant argentées

Attaques de thrips, un petit insecte à peine visible à l'œil nu. Ses piqûres épuisent les plantes. Luttez à l'aide d'un insecticide naturel.

Feutrage blanc sur les feuilles et les jeunes pousses

Champignon appelé oïdium ou blanc. Traitez préventivement à l'aide d'un fongicide naturel.

Taches rouges ou brunes sur les feuilles

Elles sont petites (2 à 5 mm environ de diamètre) et généralement nombreuses. II s'agit de la rouille, maladie cryptogamique qui se manifeste surtout l'hiver sur les plantes mises à l'abri dans un local frais. Les géraniums sont souvent touchés. Traitez préventivement avec une spécialité fongicide et augmentez l'aération des plantes.

Taches noires ou grisâtres sur les feuilles

Elles sont de grandeur diverses, dépassant parfois 2 cm de diamètre, et de formes irrégulières. Ces taches se dessèchent ensuite et font place à des trous. Il s'agit de diverses maladies causées par des champignons. Le remède est le même que précédemment.

Dépôt noir sur les feuilles

Champignon qui se développe sur les déjections des pucerons, des aleurodes et des cochenilles. Détruisez ces insectes.

Petits insectes sur les feuilles et les jeunes pousses : pucerons

Ils sont le plus souvent verts. Les feuilles se déforment et se recroquevillent. Luttez à l'aide d'un insecticide naturel.

Écailles sur les feuilles et les tiges

Cochenilles, petits insectes recouverts d'une carapace cireuse. On les trouve fréquemment sur les plantes grasses. Luttez à l'aide d'un insecticide naturel.

Amas floconneux gluants sur les tiges et les feuilles

Cochenilles cousines des précédentes. Même remède.

Petites mouches blanches volant autour des plantes

Aleurodes. Elles peuvent être très nombreuses et favoriser par leurs déjections la formation d'un dépôt noir sur les feuilles. Les pulvérisations d'eau suffisent souvent à les éliminer, sinon combattez-les à l'aide d'un insecticide naturel.

En ce qui concerne la plupart des insectes s'en prenant aux plantes d'appartement, ils ont un point commun : ils n'aiment pas l'humidité. Des pulvérisations fréquentes d'eau sur le feuillage des végétaux gênent leur implantation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.