Les maladies du gazon

Zoom Sur Les Maladies Du Gazon
Le gazon est très joli quand il est bien vert et en pleine santé. Mais il arrive que les maladies s’y invitent et le défigurent. Et vous le voyez tout de suite : l’herbe devient jaune, orange ou rouge ! Quand c’est le cas, il faut commencer à s’alarmer. Maladie du fil rouge, fusariose, rouille du gazon, provoquée par des champignons… Les problèmes de ces maladies de sol sont localisés et s’étendent rarement sur un mètre de largeur. Découvrez quelles sont les maladies et comment y remédier !

Quelles sont les maladies du gazon ?

Les maladies touchant le gazon sont des maladies cryptogamiques, appelées également maladies fongiques. Ces dernières sont causées par un champignon parasite qui est lui-même composé de filaments microscopiques qui envahissent les tissus de la plante. Ces champignons pathogènes détruisent la plante ou l’affaiblissent.

Les principales maladies atteignant le gazon

La Fusariose :

Elle apparait généralement quand la neige a envahi le gazon ou quand le temps est froid et humide. Elle est également appelée moisissures des neiges.

Elle se caractérise par des plaques circulaires rosâtres ou blanchâtres sur les bords qui apparaissent dans la pelouse.

La rouille :

Elle apparait généralement durant l’été et elle est reconnaissable facilement aux pustules noires et orange qui apparaissent sur les herbes qui paraissent couvertes d’une poudre. Au bout d’un moment le gazon sèche. Il arrive qu’elle passe inaperçue, mais la croissance de l’herbe est ralentie. C’est souvent le temps humide qui est responsable de cette rouille.

La maladie dite des ronds de sorcière :

Elle entraine la formation de cercles dans le gazon. Les champignons poussent sur son contour, mais l’herbe au centre reste en bonne santé et bien verte.

La maladie du fil rouge :

Elle se présente sous la forme de filaments gélatineux et rougeâtres qui sont visibles entre les brins d’herbe qui finissent par s’affaiblir et dépérir.

L’oïdium :

Il recouvre les feuilles d’un feutrage blanc et il touche surtout les parties du gazon ombragées et humides.

L’Helminthosporiose :

Elle se remarque aux taches brunes qui apparaissent sur les brins d’herbe qui finissent par jaunir et par mourir. Elle apparait de préférence au printemps et se développe en été quand le temps est humide.

La maladie du fil rouge :

C’est certainement la plus spectaculaire. Elle se manifeste par un gazon qui prend une couleur rougeâtre et des brins d’herbe qui s’amincissent avant de dépérir. La tache s’élargit alors et elle peut s’étaler sur plus d’un mètre. L’origine de cette maladie est souvent la chaleur et l’humidité. Elle atteint souvent les gazons arrosés en été. C’est la maladie du gazon la plus grave.

Les traitements des maladies cryptogamiques

Pour la maladie du fil rouge : il faut arracher l’herbe sur les parties atteintes et effectuer un regarnissage surtout si le gazon est très atteint.

Pour la rouille du gazon : sachez tout d’abord que cette maladie est sans gravité, mais si les symptômes deviennent gênants, faites un sursemis avec une semence de ray-grass qui n’est pas sensible à cette maladie.

Contre l’Helminthosporiose   : il faut penser à aérer votre pelouse de manière régulière, vous évitez ainsi la maladie. Une fois que celle-ci s’est installée, vous la traitez avec un fongicide ou vous enlevez les parties les plus touchées en les brûlant.

Contre l’oïdium du gazon : il faut tondre la pelouse assez haut et arroser toujours le matin ou le soir. Vous pouvez ensuite utiliser un fongicide comme la bouillie bordelaise pour prévenir la maladie ou la traiter. Une solution à base de bicarbonate de soude sera également efficace.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.