Les 10 astuces pour garder son basilic plus longtemps

Afficher Masquer le sommaire

Un basilic frais est idéal pour donner de l’arôme à vos plats préférés. Pour assurer sa fraîcheur, que votre plante soit placée en cuisine ou en terrasse, il faut néanmoins respecter quelques gestes d’entretien pour avoir un basilic en bonne santé. Voici les 10 astuces pour le garder plus longtemps.

Les astuces pour prolonger la durée de votre basilic

Nombreuses sont les méthodes vous permettant de conserver votre basilic longtemps !

Choisir la bonne période pour planter le basilic

Pour le bon développement de votre plante, ne plantez pas votre basilic à la mauvaise période. La plantation se fait habituellement entre avril et septembre afin que votre plante puisse bénéficier de la chaleur. 

Rempoter le basilic directement

Il est fortement recommandé de rempoter votre basilic immédiatement si vous avez un basilic en pot, dans un pot plus adapté. Mettez une couche de billes d’argile au fond de ce pot pour ensuite y déposer le terreau et l’arroser en grande quantité.

Sélectionner le bon sol

Le sol idéal pour votre plante est un sol bien drainé et léger. Vous pouvez également lui apporter du compost entre mai et août pour solidifier votre basilic.

Tailler son basilic

Il ne faut pas trop attendre pour tailler votre basilic. En effet, dès que les premières feuilles apparaissent, vous pouvez les tailler afin de laisser place à de nouvelles feuilles. Il faudra pincer les grandes pousses pour optimiser l’apparition des nouvelles.

Doser son arrosage

Arroser sa plante au quotidien durant les périodes sèches et estivales est une nécessité. Un arrosage hebdomadaire peut aussi suffire durant les périodes fraîches. Durant l’automne et le printemps, arrosez votre basilic le matin. Pour éviter l’évaporation, il faut plutôt privilégier un arrosage le soir en été. Pour procéder, arroser en pluie fine avec modération, de préférence avec un arrosoir à bec.

Ne pas mouiller les feuilles

Arrosez vos feuilles de basilic avec précaution afin de ne pas mouiller les feuilles, car ceci pourrait provoquer de la moisissure et rendre votre plante malade, voire les jaunir. Trouvez un juste milieu pour ne pas noyer votre plante ni faire pourrir les racines.

A lire aussi  Comment redonner vie à une pelouse brûlée par le soleil ?

Placer son basilic à un bon endroit

Le basilic, et notamment en pot, a besoin de soleil et de chaleur pour son développement. Son placement doit donc être stratégique. Vous pouvez le placer près d’une fenêtre, sur un balcon ou dans votre cuisine. Cependant, faites attention à ce que vos feuilles ne soient pas exposées directement au soleil, car elles pourraient brûler.

Le basilic n’est pas résistant au froid, il faut le déplacer en intérieur si les températures baissent. Il faut également le placer à l’abri du vent en cas de fortes rafales si vous cultivez votre basilic sur le balcon. De plus, éloignez votre plante des sources de chaleur comme les fours ou les machines à café, car ceci pourrait l’affaiblir.

Protéger son basilic

Vous pouvez également fertiliser votre basilic deux fois au maximum mensuellement à l’aide d’un engrais liquide organique pour plantes à feuillage, et toutes les six semaines quand il est placé à l’extérieur. Ceci permettra d’éloigner les insectes nuisibles et d’optimiser le développement de feuilles fraîches.

Bien cueillir son basilic

Certaines personnes ont tendance à croire que cueillir son basilic feuille par feuille est préférable, néanmoins, il est conseillé de couper des tiges entières en réalité. En effet, ceci permettra de rendre votre croissance plus dense en raison de la formation de nouvelles feuilles et de nouvelles pousses.

Contrôler les fleurs

Pour contrôler l’apparition des fleurs, n’hésitez pas à couper les tiges. Si votre plante de basilic fleurit, cela veut dire que vos feuilles perdent en arôme et taille. Ce n’est pas grave si vous omettez une branche et qu’elle fleurit. 

Il est possible de pincer entre l’index et le pouce les sommités florales, ce qui permettra à votre plante de produire un plus grand nombre de feuilles, car elle se ramifiera.

Arroser son basilic en pot

Le basilic est très friand d’eau et a particulièrement besoin d’être arrosé durant la saison estivale. Le substrat doit toujours être humide. Néanmoins, il ne faut pas arroser en grande quantité pour éviter de faire mourir votre basilic en pot, car en effet, les racines pourraient pourrir.

Il ne faut pas paniquer si votre basilic arrive à son terme d’ici la fin de l’automne, car c’est une plante annuelle. Il suffira de renouveler la plantation tous les ans.

 

Partagez votre avis