Comment bien choisir son parasol : ce qu’il faut prendre en compte

Choisir Parasol
Avec le retour du soleil et des beaux jours, nous avons une envie : profiter au maximum de notre espace extérieur. Quand il fait très chaud, le parasol est notre meilleur ami. Indispensable, il permet de se protéger facilement des rayons de soleil directs. Pour trouver le modèle idéal, il faut se poser les bonnes questions. Voici quelques éléments pour vous aider à faire votre choix.

Quelle taille pour votre parasol ?

Le premier critère déterminant pour faire le bon choix est de cerner la surface qu’il devra protéger. Est-ce simplement pour offrir une protection à deux ou trois chaises longues ou plutôt pour un coin repas plus ou moins important ? Quel est l’endroit où vous allez le mettre : sur un balcon, une terrasse, un petit espace dans le jardin ou au bord de la piscine ? Ce sont des questions importantes qui peuvent déterminer la taille de votre parasol. En effet, le but est de pouvoir couvrir l’ensemble de la surface concernée. C’est ce que l’on appelle surface d’ombrage ou d’envergure. Il faut savoir qu’un parasol, de 4 x 3 mètres, offre une surface d’ombrage de 12 m².

Si vous n’avez pas beaucoup d’espace, il faut alors choisir un modèle XXS qui peut prendre une forme semi-ronde ou semi-rectangulaire afin d’offrir une protection à de petits espaces. Il est très pratique sur les balcons ou les terrasses d’appartement possédant une faible largeur par exemple.

Comment choisir la forme de son parasol ?

Vous disposez aujourd’hui d’un choix très important pour sélectionner votre parasol. Entre parasol droit et parasol déporté, parasol rond, rectangulaire et carré, vous choisirez en fonction de vos besoins. Il faut choisir le modèle adapté à la configuration et à l’espace dans lequel vous souhaitez le placer.

Le parasol droit sera adapté pour une terrasse ou les espaces exposés au vent. Si vous avez une table pouvant accueillir le pied du parasol, il convient parfaitement aux espaces réduits. Atout supplémentaire : vous ne serez pas gêné par les différents objets et le mobilier sur votre terrasse pour ouvrir ou fermer le parasol. La manipulation est plus rapide et simplifiée.

Un parasol déporté demande plus de place au cours des manipulations. L’avantage de ce parasol est dû principalement au fait que son pied rotatif est très pratique puisque vous l’orientez à votre guise, mais de plus vous pouvez l’ouvrir côté jardin et le positionner ensuite vers la terrasse sans problème. Vous l’adaptez suivant l’orientation du soleil sans avoir à déplacer le pied de ce dernier.

Il faut cependant, avant de prendre votre décision, faire attention aux dimensions qui doivent correspondre parfaitement à celles de votre terrasse. De la même manière s’il s’agit d’une terrasse d’appartement, évaluez correctement la hauteur dont vous disposez.

Le parasol rond est le modèle le plus adapté aux petits espaces et aux tables rondes.

Le parasol carré ou rectangulaire est simple à mettre sur une terrasse, le long du mur, dans un angle, au-dessus de la table de jardin.

Parasol Terrasse
© Concept Usine

Comment choisir le mât de son parasol ?

Le mas d’un parasol est proposé dans un matériau anticorrosion et résistant : l’aluminium dans 80 % des cas.

Le mât en acier traité antirouille équipe le plus souvent les parasols d’entrée de gamme.

Un parasol avec mât en aluminium est conseillé fortement pour sa solidité et sa résistance, surtout s’il s’agit d’un parasol déporté ou s’il est assez grand.

Il faut savoir qu’il existe également des mâts en bois, dans une inspiration ethnique ou tropicale. Ils sont plus fragiles et demandent un peu d’entretien pour rester parfaitement beaux.

Comment choisir le socle de votre parasol ?

Le socle se choisit en fonction du modèle pour lequel vous avez opté. Si vous avez décidé de prendre un modèle plutôt imposant, le socle devra être très lourd. Les parasols déportés avec socle en béton sont vivement recommandés. Pour vous aiguiller, sachez que pour un parasol de 3 mètres de diamètre, le socle devra peser environ 80 kg pour être certain qu’il le maintienne parfaitement. Il faut également que le socle soit assez haut pour assurer un meilleur maintien. Évitez toujours les socles en plastique qui sont trop légers. Le socle à roulettes est également très pratique, il vous permet de déplacer votre parasol beaucoup plus facilement. Seul bémol : ce n’est envisageable que sur les grandes terrasses.

Comment choisir la toile de votre parasol ?

La toile est également une composante essentielle de votre choix. Il faut notamment prendre en compte son grammage ou son épaisseur.

Les toiles les plus fines sont les moins onéreuses, elles affichent généralement un grammage autour de 140 g/m².

Pour être plus qualitatives, elles doivent être situées entre 250 et 300 g/m² et les plus épais vont jusqu’à 400 g/m².

Côté matériau : il existe également différents choix.

La toile polyester est celle qui est la plus accessible au niveau du prix, mais elle s’use également plus rapidement. La protection est moindre si la toile n’est pas traitée anti-UV.

La toile acrylique : elle est plus résistante et conserve ses couleurs plus longtemps, même si elle est exposée longtemps et souvent au soleil. Il existe des modèles traités anti-déperlants qui permettent à la pluie de glisser sur la toile.

La toile en coton : elle est très résistante, surtout quand le coton est enduit, mais c’est également la plus coûteuse.

Il existe également des modèles avec toile amovible qui peuvent être nettoyés plus facilement.

Comment choisir la couleur ?

La couleur d’un parasol n’est pas seulement une question de goût, il faut en effet savoir qu’elle a une influence sur la durée de vie du parasol et sur le niveau de protection offert.

Il faut notamment tenir compte de l’ensoleillement important que nous connaissons aujourd’hui. Les couleurs sombres perdent leur éclat plus rapidement que les teintes claires. Il faut le protéger avec une housse quand vous ne l’utilisez pas.

Les parasols en toile beige sont plus salissants, mais ils s’abiment moins.

Autre option : privilégier les toiles qui sont amovibles et peuvent être changées. Après quelques années, vous la remplacez et obtenez un parasol comme neuf.

Les couleurs claires laissent passer la lumière alors que les coloris foncés ont tendance à assombrir.

Parasol
© Concept Usine

Entre parasol droit ou parasol déporté : lequel choisir ?

Le parasol déporté a beaucoup séduit, car il permet vraiment d’adapter l’ombre en fonction de l’évolution des rayons du soleil et cela très facilement.

Le parasol droit offre de nombreux modèles, ce qui représente un avantage certain.  Vous disposez d’un choix important que ce soit par rapport à la taille, aux prix et aux coloris. Il peut être rond, rectangulaire, carré… C’est le parasol le plus adapté si votre table de jardin présente un trou central. Il présente un inconvénient, il est peu modulable même si certains d’entre eux sont orientables, leurs possibilités restent limitées.

Le parasol déporté présente généralement une taille importante, il peut aller de, 2.5 mètres de diamètre à 3 x 4 environ. Il est parfait pour les grandes terrasses, la zone d’ombrage étant importante. Il s’incline et tourne à 360° afin de suivre le soleil et de protéger la zone toute la journée sans bouger le socle.

Si votre espace extérieur est vraiment réduit, la solution est peut-être le parasol mural. En position ouverte son bras télescopique se place à l’horizontale par rapport au mur. Une fois fermé, il retrouve sa position verticale et peu encombrante. Grâce à sa mobilité à 180°, il est efficace tout au long de la journée. Ils peuvent être carrés ou hexagonaux. Ils sont proposés en deux ou trois mètres de diamètre ou encore, en 2 x 3 m ou 3 x 4 m.

Il faut également faire attention à ses options d’utilisation : sa hauteur réglable ou pas, son degré d’inclinaison ou de rotation, inclinaison à 180 ou 360°, système d’ouverture push-pull, à poulie ou à manivelle. La manivelle est nécessaire sur les parasols de grande envergure et sur les parasols déportés.

Enfin, il existe des parasols d’hiver qui sont destinés à vous offrir plus de confort en vous protégeant du froid de manière à prolonger le plaisir de l’extérieur même quand la fraîcheur commence à se faire sentir. C’est un véritable atout pour la terrasse ou le jardin. Chauffants, ils vous offrent la possibilité de profiter de votre terrasse ou du jardin durant les saisons d’automne ou du printemps. Il faut cependant prendre connaissance de la réglementation qui entoure ces appareils.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.