Ctendance

Jardin

Chaux vive : comment l’utiliser au jardin ?

L'équipe de Ctendance

Publié le

Mis à jour le

Chaux Vive Jardin

Si les jardiniers ont longtemps délaissé la chaux vive, la laissant aux agriculteurs, elle est à nouveau utilisée. Elle présente quelques avantages, puisqu’elle est naturelle et efficace. Son utilisation n’est pas pour autant anodine. Elle vous permet cependant de récolter des fruits et des légumes de qualité. Voici quelques réponses concernant son utilisation au jardin.

La chaux : qu’est-ce que c’est ?

La chaux vive est de l’oxyde de calcium, elle dégage une vive chaleur lorsqu’elle entre en contact avec de l’eau. Elle est obtenue en chauffant des pierres calcaires à 900 ° : c’est la calcination.

Elle est très agressive et cela est dû à ses propriétés hydrophiles. Elle absorbe toute l’eau des éléments avec lesquels elle entre en contact.

Le lait de chaux est la version prête à l’emploi.

Quant à la chaux magnésienne ou dolomitique, elle est améliorée grâce à de la magnésie.

Il faut manipuler la chaux avec attention et précaution :  portez des manches longues, des gants et des lunettes. Celle-ci est irritante pour les voies respiratoires et les yeux.  Elle peut brûler la peau.

La chaux sera mise dans un récipient haut pourvu d’un couvercle. Mettez l’eau dans la chaux avec précautions en y allant petit à petit, vous pouvez d’ailleurs ajoutez de la chaux par petite quantité dans l’eau.

Comment utiliser la chaux dans le potager et le jardin ?

Comme amendement de base :

Les sols acides sont contrebalancés par l’apport de calcaire qui le rééquilibre.

L’action est également avantageuse sur les sols argileux, collants en hiver et très durs en été, ils sont difficiles à travailler et à cultiver.

Explications :

Un sol trop acide ne permet pas aux plantes de profiter de ses nutriments. La chaux participe au rééquilibrage du sol, ce qui permettra une meilleure décomposition de la matière organique et la formation d’un humus fertile, bénéfique pour les plantations. Ces matières organiques sont transformées en nitrates, leurs nutriments peuvent profiter aux végétaux. Il ne faut pas tomber dans l’excès de calcium.

Le chaulage a également un effet sur les qualités physiques de votre terre, elle sera plus poreuse et stable.

Comment traiter votre sol à la chaux ?

La chaux est utilisée de préférence en automne ou au début du printemps. Il faut éviter les périodes de gel et de pluies, dans les jours qui suivent le chaulage.

Si vous utilisez la chaux vive : il faut en mettre de manière modérée : entre 80 et 400 grammes par mètre carré, en tenant compte de l’acidité du sol et seulement une fois tous les 2 ou 3 mois.

Pour un rétablissement du pH du sol, l’application est annuelle jusqu’à ce que le résultat escompté soit obtenu. La dose à appliquer dépend de la nature du sol, la première fois :

  • La plus forte dose est réservée aux sols humifères.
  • Elle est de 350 grammes par m² et par an pour les sols argileux.
  • Elle est de 150 grammes par m² et par an pour les sols sableux.

Pour l’entretien par la suite, il suffit de mettre entre 15 et 20 grammes par m² une fois par an. Vous l’intégrez au sol par simple griffage, sauf dans le cas des sols argileux où la chaux une fois enfouie se dégrade.

Notre astuce : réalisez des tests de pH à divers endroits de votre jardin, il comprend le plus souvent des zones différentes.

Il faut également ajouter des apports en azote, car la chaux fait perdre de l’azote en quantité ainsi que des carences en magnésium. Pour éviter ces problèmes, vous pouvez mettre une fumure organique, mais au moins à un mois d’intervalle.

À savoir : la chaux vive est en revanche interdite en agriculture biologique, elle modifie en effet la structure des sols et la destruction de la microfaune y vivant.

La chaux magnésienne étant enrichie en magnésium elle est parfaitement adaptée au potager. Bien moins agressif, il faut l’utiliser à raison de 100 grammes par m² à épandre à l’automne ou bien juste au début du printemps.

Certaines plantes sont calcifuges, de ce fait elles ne supportent pas le calcaire. Il faut alors attendre au moins un an avant de planter des pommes de terre si vous avez mis de la chaux.

En revanche, les haricots préfèrent les sols calcaires, de ce fait, on peut mettre de la chaux juste avant.

Elle permet d’éloigner les taupins et de détruire les parasites.

À lire aussi :

Partagez votre avis