Ctendance

Jardin / Fleurs du jardin

Jardin : Voici comment entretenir votre Calocéphalus simplement à l’aide de quelques conseils !

Il est très agréable d'avoir différentes plantes au sein de son jardin

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 90

Dans la société dans laquelle nous vivons actuellement, de plus en plus de personnes souhaitent devenir locataires ou propriétaires d’une maison disposant d’un jardin. En effet, il est toujours agréable de bénéficier d’un petit bout de verdure à son domicile, notamment lorsque les beaux jours commencent à revenir. Un grand nombre de personnes investissent donc dans différentes plantes afin d’orner leur jardin. Parmi ces plantes, nous pouvons trouver le Calocéphalus. Cependant, beaucoup de personnes ne savent pas comment l’entretenir. 

Qu’est-ce qu’un Calocéphalus ? 

Avant de vous révéler nos quelques conseils pour que vous puissiez entretenir votre Calocéphalus, il est important de s’intéresser d’un peu plus près à cette plante afin de bien comprendre de quoi il s’agit.

Le Calocéphalus est une petite plante vivace qui a souvent une allure d’un tout petit arbuste aux reflets argentés. Cette plante appartient à une famille de plantes que l’on appelle les Astéracées. À l’origine, cette plante provient des côtes australiennes, mais a été introduite en Europe, il y a déjà quelques années maintenant. Vous vous en doutez donc certainement, cette plante apprécie les endroits où le climat est doux et la sécheresse est forte lors de la saison estivale. 

Il est tout à fait possible de trouver cette plante dans toutes les jardineries du pays, car le Calocéphalus se vend aussi bien au printemps qu’au début de l’automne. En revanche, si vous vivez dans un environnement où les températures ne prêtent pas à l’élevage de cette plante, il est important de mettre cette dernière à l’intérieur, ou sous serre lorsque les températures commencent à chuter, notamment au début de la saison hivernale. 

Comment entretenir convenablement un Calocéphalus ? 

Maintenant que vous savez ce qu’est un Calocéphalus, nous allons vous révéler quelques astuces à connaître dans le but de le cultiver et de l’entretenir

Comment se cultive le Calocéphalus ? 

Avant de passer à l’étape de l’entretien de cette plante d’origine australienne, il est important de savoir comment la cultiver afin d’obtenir une superbe plante qui viendra décorer votre jardin. Pour que ce dernier puisse survivre, il est important que ce dernier soit planté sur un sol très minéral et très drainant pour favoriser son hydratation. Le ph de ce sol doit impérativement être neutre pour favoriser sa croissance et éviter la mort de votre spécimen. 

Ce type de plante apprécie également les endroits chauds et aérés où ce dernier peut bénéficier au maximum de la lumière du soleil. De plus, il est très important que cette plante bénéficie de la chaleur du soleil afin que cette dernière puisse rapidement sécher après un épisode pluvieux. Pour être clair, plus votre Calocéphalus profitera des rayons que le soleil peut lui offrir, plus ce dernier sera dense et blanc.

 Le moment idéal pour planter un Calocéphalus au sein de votre jardin est au début du printemps lorsque les dernières gelées seront terminées. Contrairement aux autres plantes que vous pouvez trouver au sein de votre jardin, il n’est pas nécessaire d’arroser votre Calocéphalus. En effet, ce dernier puisera l’eau dont il a besoin directement dans l’humidité du sol dans lequel il est planté. C’est pour cela que le type de sol sur lequel cette plante sera plantée est déterminant pour sa bonne croissance. 

Comment entretenir correctement votre Calocéphalus ? 

Maintenant que vous savez comment se cultive un Calocéphalus, il est important que vous connaissiez quelles sont les différentes astuces pour entretenir votre petit arbuste australien. 

Si vous avez décidé de faire pousser votre Calocéphalus dans un pot, il est nécessaire de l’arroser au moins une fois par semaine au cours de la saison estivale. En effet, en pot, la plante ne pourra pas trouver les mêmes ressources dans la terre que si ce dernier était planté directement à même le sol. Il est important néanmoins de laisser la plante sécher complètement entre deux arrosages afin de ne pas la noyer et la tuer. 

Il faut cependant que vous gardiez à l’esprit que votre Calocéphalus peut supporter de très courtes périodes de gel si votre terrain est suffisamment drainé. De ce fait, il ne faut pas paniquer si ce dernier vient à subir ce type d’événement.

Partagez votre avis