Ctendance

Semer

Jardin : Quand planter l’ail et l’oignon ? Petit guide pour un rendement optimal

Qu'il s'agisse de l'ail ou de l'oignon, tous deux sont excellents intégrés à des plats. Afin de se régaler autant que possible, voici notre petit guide pour obtenir le meilleur rendement !

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 2837

Jardin : Quand planter l'ail et l'oignon ? Petit guide pour un rendement optimal

L’ail et les oignons sont des légumes peu invasifs, mais faciles à cultiver et à haut rendement. Ce sont donc des options très intéressantes si vous manquez d’espace. Cependant, pour augmenter la production de ces légumes, il faut veiller à ce que toutes les étapes de la culture soient respectées.

Quand et comment faut-il planter l’ail et l’oignon afin d’obtenir un rendement optimal ?

Commencez par prendre certaines précautions importantes en plantant dans un sol qui n’a pas soutenu de plantes de la même famille au cours des dernières années (ail, échalotes, oignons, poireaux). L’ail et l’oignon pousseront dans n’importe quel sol tant qu’il est bien drainé et non sablonneux. Ils se contentent généralement des restes de lisiers des récoltes précédentes. Les engrais de base contenant du potassium et du soufre, mais pas d’azote, sont par ailleurs toujours bénéfiques à ce type de légumes.

Le meilleur ail ne remplace pas l’oignon.

Cultiver les oignons de façon adéquate

On distingue les oignons blancs primeurs, qui ont une courte durée de conservation, et les oignons colorés (jaunes ou rouges), qui peuvent se conserver longtemps en hiver. Le premier type peut être facilement propagé par graines, et le second fait notamment gagner du temps en repiquant les jeunes bulbes au printemps. Les deux types de bulbes sont faciles à cultiver, et poussent dans un sol bien drainé en plein soleil.

Première méthode envisageable : planter les oignons par semis. Selon la période de récolte souhaitée, il est possible de semer en fin d’été, voire début d’automne, pour une récolte avoisinant avril à juin ; ou alternativement en début de printemps pour une consommation courant août à octobre.

Semez les graines légèrement dans un sol bien labouré et compactez le sol afin que les graines soient bien fixées à la terre. Lorsque les semis mesurent environ 17 centimètres de hauteur, disposez les jeunes oignons blancs à 8-10 cm d’intervalle. 

Seconde méthode : transplanter les petits bulbes à partir de février. La culture dure généralement une bonne moitié d’année. Les bulbes sont espacés d’une dizaine de centimètres en rangées plates. 

Les oignons nécessitent peu d’entretien pendant leur croissance. Enlevez régulièrement les mauvaises herbes indésirables et utilisez une houe pour appliquer un engrais adéquat.

Les bulbes colorés sont récoltés lorsque les feuilles sont complètement sèches et peuvent être complètement mûries et conservées plus longtemps. Par temps sec, arrachez les bulbes et laissez-les sécher à l’ombre pendant plusieurs jours.

Cultiver l’ail de manière adaptée

L’ail est largement cultivé comme bulbe culinaire et possède également d’excellentes propriétés médicinales (tels que les fameux remèdes de grand-mère). L’ail, facile à cultiver, pousse dans un sol bien drainé et en plein soleil dans un endroit abrité. La variété rose est la plus facile à obtenir et dispose de la plus longue durée de conservation.

Plantez ce légume de février à avril dans les climats les plus chauds. La culture prend environ cinq à six mois. Les gousses sont plantées quelques centimètres en profondeur et espacées d’une vingtaine de centimètres. Recouvrez légèrement la plante de terre pour favoriser sa croissance. 

Arrosez légèrement après la plantation lorsque le temps est sec. Pendant la croissance, lorsque les pousses mesurent approximativement neuf centimètres de long, ajoutez une dose d’engrais sec visant à améliorer le rendement de la plante : cela encourage la croissance et le développement des têtes d’ail.

La récolte a lieu lorsque les feuilles tombent, jaunissent et commencent à se dessécher, et après cela, le bulbe peut être déraciné. Laissez les bulbes sécher durant un jour ou deux à l’ombre avant d’attacher les tiges sèches pour un rangement facile dans un sous-sol ou un garage.

Le petit guide pour bien entretenir ses plants

Ces légumes détestent la concurrence, c’est pourquoi toutes les mauvaises herbes doivent être supprimées régulièrement afin qu’ils puissent accéder à une nutrition suffisante pour un rendement optimal. N’arrosez les plantes que par temps sec, car un excès d’eau n’est pas très apprécié par l’ail ou l’oignon.

Vous pouvez également recouvrir la plante d’un filet pour la protéger des oiseaux si vous remarquez la présence de ceux-ci au sein de votre jardin ou potager. Soyez par ailleurs prudent aux premiers signes de maladies et de nuisibles. Parmi eux, on retrouve notamment la rouille de l’ail, le mildiou et les diverses maladies provenant de champignons et d’insectes.

Partagez votre avis