Ctendance

Jardin

Jardin : Conserver un pied de tomate en automne, c’est possible ? Réponse ici !

Quand vient l'automne, la saison froide s'installe à grands pas... mais ça n'est pas une raison pour abandonner vos pieds de tomates !

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 25

Jardin : Conserver un pied de tomate en automne, c'est possible ? Réponse ici !

Lorsque vous vivez dans une région du monde où les saisons sont distinctes, vérifier consciencieusement les prévisions météorologiques chaque jour est une tradition de jardinage semestrielle. Les variations soudaines de température à la fin du printemps ou au début de l’automne peuvent entraîner un retard de croissance, des fleurs ou des fruits difformes ou, plus tragiquement, la mort prématurée de vos cultures sensibles au gel.

Quels sont les risques lors de l’arrivée de l’automne ?

Même si vous faites tout dans les règles de l’art et que vous plantez vos plants de tomates après la dernière date de gel de votre région, une soudaine vague de froid peut venir contrecarrer vos plans.

La température optimale pour des plants de tomates productifs et sains se situe de 19 à 27 °C. Lorsque les températures sont constamment inférieures à 13 °C, les fruits qui finissent par se développer deviennent potentiellement des produits malformés, encore comestibles, mais présentant des cicatrices brunes, des trous et des crevasses dans la chair.

Les plants de tomates exposés à des longues périodes de températures inférieures à 10 °C fleurissent abondamment, mais les fruits ne se forment pas. À des températures comprises de 0 à 5 °C, les tomates sont affectées par des blessures dues au froid, qui ralentissent la croissance générale, provoquent le flétrissement ou le dépérissement du feuillage et augmentent la sensibilité de la plante aux maladies.

Pour obtenir les meilleurs rendements, gardez les jeunes plants de tomates bien au chaud au début de la saison de croissance. Heureusement, il est assez facile de les protéger du froid alors qu’ils sont encore relativement petits et compacts.

Comment conserver un pied de tomate durant la saison froide ?

Il existe quelques techniques que vous pouvez utiliser pour garder vos plants de tomates sains et saufs pendant les mois d’hiver. N’ayez pas peur d’expérimenter : vous n’avez rien à perdre, car vos plants de tomates allaient inévitablement succomber au gel.

Utiliser des cloches de jardin pour préserver ses plants

Une cloche de jardin est un dôme en plastique ou en verre que l’on place sur des plantes individuelles pour les protéger du froid. Lorsque le froid s’annonce, couvrez les plantes à la tombée de la nuit et retirez les cloches à la première heure le lendemain matin.

Il est préférable de les déployer lorsque les plants de tomates sont encore assez jeunes et avant qu’ils ne deviennent trop imposants. Vous pouvez également commencer une collection de cloches de jardin avec des objets que l’on trouve couramment à la maison.

Tout récipient rigide peut devenir une cloche de jardin. Des seaux à l’envers, des pots en terre cuite, des jardinières en plastique et des poubelles peuvent aussi faire l’affaire. Une autre option consiste à découper le fond des bidons de lait en plastique et des grandes bouteilles d’eau et à les nicher dans le sol autour des semis.

Même les plantes les plus robustes ont parfois besoin d’un peu d’aide.

Mettez en place des couvertures flottantes au sein de votre potager

Bien que les plants de tomates soient d’abord de petite taille, ils peuvent atteindre des dimensions massives à l’automne, surtout s’ils sont de type indéterminé. Pour que vos plants de tomates restent productifs aussi longtemps que possible en automne, il faudra les recouvrir chaque soir lorsque les températures descendent en dessous de 10 °C.

Avant de poser un abri antigel, créez d’abord une structure en forme de tente en enfonçant plusieurs piquets dans le sol autour de vos plants de tomates. Pour déterminer la longueur des piquets, mesurez la hauteur de votre plante la plus haute, puis ajoutez soixante centimètres. Il doit y avoir une trentaine de centimètres d’espace libre au-dessus de la plante la plus haute et une autre trentaine pour enfoncer le piquet dans le sol.

Une fois que vous avez créé un cadre, utilisez une toile antigel conçue spécialement pour le jardin, ou drapez des couvertures, des draps de lit, des serviettes, de la toile de jute ou des bâches sur la structure. Disposez les tissus de manière que le dessus et tous les côtés soient couverts, jusqu’au sol.

Maintenez la toile en place en lestant les bords et les coins avec des briques ou de grosses pierres. Vous pouvez aussi la fixer avec des agrafes ou des piquets de tente. Retirez la bâche antigel le lendemain matin pour que les plants de tomates puissent profiter du soleil.

Partagez votre avis