Ctendance

Isolation Extérieur / Conseils isolation

Réaliser son isolation extérieure par la pose d’un bardage

Amandin QG

Publié le

Lu 4636

Réaliser son isolation extérieure par la pose d'un bardage

Comparez des devis pour votre projet Isolation

Gratuit et sans engagement
Devis Gratuit

La pose d’un bardage extérieur apparaît comme l’une des meilleures solutions pour apporter du changement au revêtement des murs de votre maison. Que cela soit dans le cadre de la rénovation ou de la construction, le bardage est utilisé pour l’isolation thermique et phonique de l’habitation. En plus de l’esthétique, les travaux d’isolation extérieure par la pose d’un bardage améliorent le confort, et permettent de faire des économies d’énergie, etc.

En effet, il existe différents matériaux et plusieurs techniques pour réussir l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) sous bardage. Découvrez les différentes étapes et astuces pour réaliser l’isolation extérieure de votre maison par la pose d’un bardage. 

Les avantages du bardage extérieur 

L’isolation extérieure par la pose d’un bardage peut être un choix purement esthétique, c’est-à-dire pour changer l’aspect de la maison ou pour l’embellir. Cependant, ce type de revêtement présente de nombreux avantages en matière d’isolation et de protection du logement. 

Isolant thermique et acoustique efficace 

Le bardage extérieur est une solution efficace pour l’isolation thermique de votre maison. La chaleur ou le froid ne peuvent plus avoir d’impact sur votre résidence, et par conséquent supprimer les ponts thermiques du bâti. Avec l’épaisseur de l’isolant que renferme le bardage, vous gagnerez en confort phonique ou acoustique, puisque les nuisances sonores seront éliminées. 

Préservation de l’espace de vie et rénovation facile 

Hormis l’aspect esthétique, ce type de revêtement représente un enjeu considérable en termes de gain énergétique. Les travaux d’isolation par l’extérieur avec le bardage assurent la préservation de l’espace intérieur de votre logement ou maison. En outre, le bardage extérieur permet de rénover plus simplement, en raison de son potentiel de dissimulation : comme les trous, les fissures, les lézards. Quel que soit le défaut, il sera caché, ce qui constitue un plus dans le cadre de la vente du bien par exemple. 

Renforcement des murs contre les intempéries 

Un autre avantage d’isoler votre maison par un bardage extérieur est qu’il apporte, en complémentarité du toit, une protection de plus vis-à-vis des intempéries et de tout risque météorologique. L’impact néfaste de la pluie, de la grêle, ou encore du soleil sera réduit avec le dispositif de bardage. 

bardage metallique, style de bardage extérieur

Choix d’un bardage pour effectuer des travaux d’isolation extérieure

En réalité, l’isolation thermique par l’extérieur sous bardage est une opération 2 en un qui a pour but d’isoler votre maison, en apportant par la même occasion un embellissement à la façade. 

A lire aussi  Cloison SAD 180 : Prix et Guide

Choix du parement pour isoler le mur extérieur (ITE)

Il existe plusieurs gammes de bardages et de multiples possibilités pour un rendu esthétique intéressant : bardage en bois, résine, panneaux solaires, composites, etc. Posé sur l’isolant extérieur, le bardage offre un bon look à votre maison, sans affecter son style ou son caractère. Il procure d’ailleurs de la valeur à votre logement. 

  • Bardage en bois

L’isolation thermique extérieure sous bardage en bois utilise à merveille l’esthétique et le potentiel naturellement isolant de ce matériau. Pour une maison à ossature en bois, le bardage bois convient alors parfaitement au mur extérieur d’origine. Il existe trois types de bardages en bois : bardage à clins, bardage en panneaux et bardage en bardeaux. 

  • Bardage extérieur métallique, terre cuite ou céramique

Permettant une bonne isolation thermique, ce bardage protège les façades des intempéries, de l’humidité de façon efficace et peut être recyclé, ce qui lui confère un grand avantage. 

  • Parement en pierre naturelle

Utilisé très rarement dans le cadre de l’ITE, le bardage en pierre naturelle ou en brique offre une possibilité de design intéressant. Mais, son potentiel d’isolation thermique n’est pas autant efficace par rapport aux autres types de bardage en bois. Aussi, son prix est un peu élevé, ce qui peut s’avérer contraignant pour isoler les murs de votre maison. 

  • Bardage en PVC

Le bardage en PVC est très résistant, moins onéreux et facile à poser, et peut d’ailleurs prendre l’aspect du bois. En outre, il présente un énorme potentiel esthétique et est parfait pour les murs extérieurs de votre bâti.

  • Bardage en composite

Les bardages extérieurs en composite sont de bonne résistance contre les intempéries et peuvent être personnalisés en termes d’esthétique sur le mur de façade et de finition. 

Toutefois, avant d’engager ces travaux, il est crucial de prendre connaissance du PLU de votre commune et que celle-ci vous donne l’autorisation, avant de choisir un type de bardage. 

Choix du matériau isolant 

Vous avez également une multitude de choix en matière d’isolant pour la réalisation d’une isolation ITE sous bardage : 

  • Les panneaux ;
  • Les rouleaux ou les isolants en vrac projeté ou insufflé ; en laine de verre ;
  • La fibre de bois ;
  • Etc.
A lire aussi  Combien coûte une isolation thermique ?

À cet effet, il est préférable d’avoir l’avis d’un professionnel pour choisir le matériau isolant qui est conforme aux exigences thermiques, acoustiques et de protection, et qui est adaptable aux murs de votre maison. 

Mise en œuvre de l’isolation extérieure sous bardage 

Après avoir fait le choix du bardage ainsi que des matériaux isolants, vous pouvez commencer l’ITE. La façade qui existe déjà n’est pas enlevée, on superpose plusieurs autres couches à celle existante. L’isolation extérieure par la pose d’un bardage se déroule en deux étapes. 

Pose de l’ossature rapportée 

Il faut poser la première ossature de la nouvelle épaisseur, c’est sur cette ossature que le matériau isolant sera posé. Elle peut prendre la forme de : 

  • Rails métalliques : les fixations de l’ossature aux murs doivent prendre en compte les rupteurs de ponts thermiques et aussi l’isolant sera presque continu. Dans le cas où le matériau n’intègre pas de pare-pluie, il faut en mettre un sur l’isolant, mais il faut opter pour celui qui facilite le transfert de vapeur d’eau ;
  • Bois : il faut poser l’isolant entre les chevrons, et ensuite un pare-pluie en panneaux de fibre de bois, dans l’optique d’empêcher les ponts thermiques.

Pose de l’ossature secondaire 

Après avoir installé l’ossature rapportée, il faut procéder maintenant à la pose de l’ossature secondaire par-dessus la couche d’isolant. Intégrant les liteaux et les contre-lattes ou les lisses, elle constitue de support de fixation pour le bardage, en veillant au passage d’une lame d’air ventilée sur l’ensemble de la hauteur du mur. La lame d’air permettra les transferts d’humidité de même que la pérennité de l’isolation. 

Notez que la fixation dépend du type de bardage et des contraintes architecturales : 

  • Le bardage en bois : il faut utiliser les clous et les crochets ;
  • Le bardage en clin métallique : opter pour les vis ou les clips ;
  • Les panneaux solaires ou les panneaux en céramique : les agrafes sont idéales ;
  • Les dalles en résine, terre cuite et pierre naturelle : il faut utiliser les dalles.

Dans le cas où vous n’êtes pas en mesure de mettre en œuvre ces travaux ou pour des raisons d’indisponibilité, vous pouvez confier les travaux d’isolation extérieure par bardage à un professionnel qualifié.

1 avis sur « Réaliser son isolation extérieure par la pose d’un bardage »

  1. J’ai choisi du Canexel pour ma maison, un bardage en fibre de bois, toute les qualité du bois et surtout sans entretiens, nous en somme ravi.

    Répondre

Partagez votre avis