Blog décoration et maison Ctendance

Plantes d’intérieur

Le Hoya : conseils pour réussir la culture et l’entretien de cette plante aux fleurs de cire

Le Hoya, plante grimpante aux multiples variétés, enchante les amateurs de verdure avec ses feuilles luxuriantes et ses fleurs exotiques.

Dorine Alanoix

Publié le

Un hoya en fleur

Plante au charme exotique, le hoya connu sous le nom de « fleur de cire » captive les passionnés de verdure avec ses feuilles luisantes et ses fleurs délicates aux doux parfums envoûtants. Cette beauté tropicale offre bien plus qu’une simple décoration pour votre espace de vie. Plongez avec nous dans le monde fascinant du hoya, où chaque variété raconte une histoire unique d’élégance, de résistance et de splendeur botanique.

Le hoya, la fleur de porcelaine aux aspects fascinants

Le hoya est une plante populaire appartenant à la famille des Apocynacées. Originaire des régions tropicales d’Asie, d’Australie et des îles du Pacifique, elle est prisée pour ses feuilles épaisses et charnues, ainsi que pour ses fleurs délicatement parfumées qui ressemblent à de petites étoiles.

Cette plante est généralement cultivée comme plante d’intérieur dans les régions où les températures sont trop froides pour la maintenir à l’extérieur toute l’année.

À lire Racines aériennes d’orchidées : pourquoi ne pas les couper et comment les entretenir ?

Les feuilles du hoya sont traditionnellement vert foncé, charnues et luisantes.

Leurs formes varient selon la variété, mais sont souvent en forme de cœur ou ovales. Certaines variétés présentent également des motifs sur leurs feuilles.

Les fleurs sont très attrayantes, en forme d’étoile, aux couleurs qui peuvent être blanches, roses, rouges ou jaunes, selon la variété. Elles sont généralement regroupées en grappes et produisent un parfum doux et sucré, surtout la nuit.

Les tiges du hoya sont soit grimpantes ou rampantes. Elles peuvent être robustes et ligneuses, et certaines variétés peuvent produire des racines aériennes qui leur permettent de s’accrocher et de grimper le long des supports.

À lire Comment nettoyer efficacement votre salon de jardin sans l’abîmer ?

Le hoya en pot en intérieur
  • Save
Getty Images

Caractéristiques du hoya 

Le hoya est assez facile à entretenir et convient bien aux jardiniers débutants. Il nécessite un arrosage modéré et une exposition à la lumière indirecte du soleil.

Il peut tolérer de courtes périodes de sécheresse, mais il préfère les sols légèrement humides. Cependant, il est essentiel de ne pas trop l’arroser pour éviter la pourriture des racines.

Bien que le hoya préfère la lumière indirecte du soleil, il peut tolérer des conditions de faible luminosité. Néanmoins, une exposition prolongée à l’ombre peut entraîner une croissance limitée et une floraison réduite.

Il préfère les températures chaudes et ne supporte pas bien les températures inférieures à 10 °C.

À lire Combien coûte un jardinier ? Info sur le tarif d’un jardinier à domicile ! 

Il est donc recommandé de maintenir la plante à des températures comprises entre 18 °C et 30 °C.

Fleurs du hoya kerii
  • Save
Getty Images

Les diverses variétés du hoya 

Il existe de nombreuses variétés de hoya, chacune présentant des caractéristiques uniques en termes de feuilles, de fleurs et de préférences de croissance. Parmi les plus populaires et les plus courantes, il y a :

  • Le Hoya carnosa : apprécié pour ses feuilles vertes épaisses et cireuses ainsi que ses fleurs roses à blanc crème, cette plante existe en diverses sous-variétés, notamment la « Tricolor » avec des feuilles panachées de crème, de rose et de vert.
  • Le hoya kerrii : est une variété résistante aux maladies, remarquable pour ses feuilles en forme de cœur, lui valant le surnom de « plante en forme de cœur ». Elle produit également de petites fleurs parfumées aux couleurs rose, violette, jaune et orange.
  • Le hoya pubicalyx : celle-ci se distingue par ses feuilles vert foncé et ses fleurs aux couleurs variées, allant du rose au mauve en passant par le rouge. Ces fleurs sont souvent parfumées, appréciées pour leur aspect exotique.
  • Le hoya australis : originaire d’Australie, cette variété est facile à cultiver et résistante. Elle présente des feuilles ovales vert foncé et des fleurs blanches étoilées.
  • Le hoya lacunosa : cette plante se distingue par ses petites feuilles vert foncé et ses fleurs blanches à rose pâle, généralement parfumées, qui poussent en grappes.
  • Le hoya linearis : contrairement aux autres variétés, cette plante a une apparence plus allongée et fine. Ses feuilles étroites et ses tiges pendantes en font un excellent choix pour les suspensions. Les fleurs sont petites et blanches, réparties le long des tiges.
hoya en fleur
  • Save
Getty Images

Pour profiter pleinement de la splendeur du hoya, adoptez-le avec soin. Veillez à ses besoins en lumière et en eau, et il vous récompensera par sa beauté unique. 

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis